Voyage et écriture – Vienne sur les traces du « Sang des Wolf »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Très chers (et peut-être futurs) lecteurs du Sang des Wolf,

Comme vous le savez, car je vous ai pas mal embêtés avec ça, je suis partie passer quelques jours à Vienne en janvier. Ce fut vraiment un très, très beau voyage, paradoxalement aussi reposant que fatiguant, où mes longues marches m’ont permis de gagner deux trous de ceinture en quatre jours et une démarche de pingouin à force d’ampoules, où l’objectif de mon appareil photo s’est couvert de givre lors de ma visite des jardins de Schönbrunn (donnant à mes photos une espèce de brillance surréaliste et onirique).

karlsplatz3Je me suis donc amusée à arpenter quelques lieux de mon roman Le Sang des Wolf, sur les traces de ses héros. Je sais que cela peut paraître un brin narcissique, mai je trouvais ce parti pris sympathique pour parler de la ville en suivant la ligne éditoriale du blog. 🙂

Je vais donc vous offrir quelques endroits que l’on voit dans l’histoire, mais aussi un ou deux conseils de visites pour mieux appréhender le côté sombre de ce récit sur fond d’histoire germanique. Et pour finir avec une touche plus fun, je finirai avec un ou deux tuyaux de petits souvenirs sympas à ramener dans vos valises quand vous voyagez léger et à petit budget! Je vous emmène maintenant avec moi pour une escapade, entre carte postale (en même temps, il est très dur à Vienne de ne pas croiser des endroits comme ça!) et goûts personnels, dans le décor des aventures de Zoé, au pays de l’inspecteur Georg Terwull et des (beaux) cousins Finsterwald…
Continuer la lecture de Voyage et écriture – Vienne sur les traces du « Sang des Wolf »

Publicités

Illustration et dessin – Mes personnages en mode « Tim Burton »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

TimBurton007

Voici de petites créations pour vous faire patienter en attendant la prochaine chronique… et puis le vendredi, il parait que c’est #IllustrationFriday! 😉

Pour ceux d’entre vous qui suivez ce blog depuis quelques temps déjà, vous avez peut-être déjà vu ces dessins… Ou peut-être pas! 😉 Je les avais mis en ligne un mois ou deux après le lancement du blog, quand celui-ci ne s’appelait pas encore Les Mondes de Blanche mais portait un nom à coucher dehors qui aurait rebuté n’importe qui! 😉

En effet, avec la formation en graphisme qui me laissait de moins en moins le temps de dessiner, je me suis amusée à créer de petit personnages « à la manière de ». En fait, j’ai repensé à ces dessins, car on parle beaucoup de la dernière réalisation de Tim Burton, une adaptation de Miss Peregrine et les Enfants particuliers. Amoureuse des minois aux grands yeux de L’Étrange Noël de Monsieur Jack ou des Noces Funèbres, j’ai bien évidemment opté pour Tim Burton, et j’ai tiré de cette manière le portrait à quelques uns des personnages de mon roman Le Sang des Wolf (encore désolée de mentionner cet opus! 😉 Mais bon, comme on est en plein dedans! ). Certes, j’ai pris quelques libertés avec le style burtonnien, mais après tout ce sont aussi mes personnages!

Continuer la lecture de Illustration et dessin – Mes personnages en mode « Tim Burton »

Histoires de Wagner et Rencontres surnaturelles – Le Sang des Wolf – Chapitre X – Avril 2014

Nous arrivons à un chapitre-clé du roman, celui qui fait tout basculer pour notre héroïne Zoé. J’ai donc apporté un soin particulier aux illustrations, abondantes, pour retranscrire l’ambiance mystérieuse des séquences qui se suivent – à la morgue, dans la forêt et à Augarten Park en plein coeur de Vienne. Donc, je vous conseille de scroller votre page jusqu’au bout, que vous voyiez que je n’ai pas régressé en dessin… 🙂

Dans la première partie du chapitre, nous assistons à un échange entre Wagner, notre métalleux sexy à la longue chevelure de guerrier germanique, et l’inspecteur Terwull, au sujet des loups qu’on a vu rôder dans la forêt aux alentours de Vienne.

SWCH10001
Le Sang des Wolf – Notre ami Wagner, occupé avec l’une de ses anecdotes désopilantes
SWCH10002
Le Sang des Wolf – Wagner et Terwull en grande conversation sur l’avenir des loups et des hommes…

Dans la seconde partie du Chapitre X, l’histoire prend une tournure un peu plus extraordinaire. Tout d’abord avec cet échange en pleine nuit, au fond de la forêt, entre une mystérieuse femme au visage dissimulé sous une capuche, et un jeune homme à la chapka claire parlant de sa « marchandise » avec un suave accent trainant… et qui semble en savoir beaucoup sur les récents événements qui ont secoué Vienne.

SWCH10003
Le Sang des Wolf – La Mystérieuse Femme de la Forêt
SWCH10004
Le Sang des Wolf – Mystérieux jeune homme à la cigarette
SWCH10005
Le Sang des Wolf – Echange de propos sibyllins dans le froid

Enfin, nous assistons à la scène la plus extraordinaire depuis le début de l’histoire. Zoé erre seule dans Augarten Park à la tombée de la nuit. Pourquoi Augarten Park? Parce que deux spécimens de l’architecture nazie y sont encore présents, deux Flaktürme – ou tours de DCA, construites pour la défense anti-aérienne durant la Seconde Guerre mondiale. Elles n’ont pu être détruites, leurs fondations ayant été creusées si profondément que le terrain alentours risquait de s’écrouler en cas de destruction. De plus, le passé nazi de l’Autriche a un certain poids dans l’histoire du Sang des Wolf

SWCH10007
Le Sang des Wolf – Zoé s’acheminant vers la Tour de DCA dans Augarten Park désert

Imaginez donc notre héroïne, Zoé, marchant seule dans un parc déserté par la population viennoise terrorisée par l’approche des loups, jusqu’à ce que sur un terrain dégagé, elle tombe sur… une meute. Je vous laisse imaginer la suite. J’avoue avoir écrit cette scène avec en fond sonore « Vienna » du groupe Ultravox, qui me semblait correspondre à l’univers quasi onirique de cette scène.

SWCH10006
Le Sang des Wolf – Loups menaçants s’approchant de notre héroïne
SWCH10008
Le Sang des Wolf – Zoé faisant face à un loup… très intéressé par sa personne

Et ça y est, le mystère s’est épaissi. 🙂 Pour le plus grand plaisir – du moins j’ose l’espérer – de mes lecteurs.

Blanche Mt.-Cl.

Scènes Intimistes – Le Sang des Wolf – Chapitre V – Mars 2014

Dans ce Chapitre V, on assiste à des moments intimistes entre les différents protagonistes. Tout d’abord, l’inspecteur Terwull passe un après-midi tranquille et a l’occasion de parler un peu avec sa fille Tristana, la meilleure amie de Zoé, qui elle, se dispute avec ses colocataires à cause de son intérêt prononcé pour les loups.

SWCH5001
Le Sang des Wolf – L’Inspecteur Terwull tranquillement posé avec le journal de son grand-père
SWCH5002
Le Sang des Wolf – La souriante Tristana Terwull
SWCH5003
Le Sang des Wolf – Zoé en pleine dispute avec la belle Clara

Blanche Mt.-Cl.

Etudes pour mon Roman – Zoé et les Loups – Février 2014

Sang_des_Wolf_Loup-2
Le Sang des Wolf – Le regard hypnotique du loup gris

Voici deux études consacrées à mon roman Le Sang des Wolf avant sa mise en ligne! 🙂

Je les ai griffonnées pendant un moment creux au travail, en prévision des illustrations de mon roman… qui met en vedette un très beau loup gris aux yeux luisant d’un feu bleuté. 😉 C’est très poétique, tout ça, mais le loup permet de beaux ressorts narratifs en termes de fantastique, de par leur comportement et leur aspect fascinants.

Continuer la lecture de Etudes pour mon Roman – Zoé et les Loups – Février 2014

Etude pour mon Roman – L’Héroïne, Zoé – Septembre 2013

ZoéDrawing001
Le Sang des Wolf – Zoé

Et me voici de retour avec une héroïne de mon roman en ligne Le Sang des Wolf – que dis-je, l’héroïne de ce roman: Zoé Vifchesney, jeune Française expatriée à Vienne, qui va vivre des aventures dangereuses et extraordinaires.

Elle est petite, brune, avec de grands yeux noirs et rêveurs, mais aussi un caractère fort, mais aussi une âme un peu torturée. Elle se pose beaucoup trop de questions et les circonstances ne vont pas beaucoup arranger cet état de fait. Elle aime peindre et dessiner… en particulier des loups. Au fur et à mesure de l’histoire, elle évolue pour s’affirmer un peu plus et devenir une jeune femme plus sûre d’elle et de son charme, voire même un peu plus sensuelle.

Sur ce dessin, on la voit occupée dans sa chambre en train de dessiner. J’ai fait cette petite étude assise dans le train, elle ressemble donc à un personnage de BD, peut-être même de conte. Je lui trouve de vagues airs de lolita gothique, avec ses grands yeux et son teint clair… J’avoue aussi lui trouver l’air d’être sortie d’une oeuvre de Tim Burton.

Mais pour découvrir qui elle est, je vous conseille de lire ses péripéties! 🙂

Blanche Mt.-Cl.