Il était une fois… la cruauté – Tale of Tales (Matteo Garrone, 2015)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film – Source: AlloCiné

Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas gratifiés d’une chronique cinéma… Aussi c’est avec un certain plaisir je reviens en ce jour vous parler de cinéma. Et par la même occasion, je fais à nouveau une incursion dans le monde des contes avec un opus assez luxueux qu’étrange. J’ai nommé Tale of Tales, sorti en 2015 et dirigé par Matteo Garrone. Pour vous faire une idée du visuel du film, je vous conseille de vous reporter à l’affiche ci-contre, qui vous donnera une idée de ce que vous allez voir à l’écran…

Mais oubliez romantisme, princes charmants, gentilles fées, preux chevaliers et grandeur d’âme car toutes ces histoires ont un point commun: elles sont empreintes de la cruauté la plus noir. Laissez-moins maintenant vous amener en un monde aussi beau que sombre…

Continuer la lecture de Il était une fois… la cruauté – Tale of Tales (Matteo Garrone, 2015)

Publicités

Exposition – Une petite déception pour « L’Art dans le jeu vidéo »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Comme vous le savez, je n’aime pas trop écrire sur mes déceptions, mais comme j’avais annoncé cette exposition dans le programme d’automne du blog, je n’allais pas vous laisser tomber avec l’expo L’Art dans le Jeu vidéo. En effet, je reviens de Paris où j’ai été avec mon frère, à l’Art Ludique pour jeter un oeil du côté de cette expo. Comme déjà évoqué, quand j’étais plus jeune, je rêvais d’intégrer une école d’arts appliqués, en infographie 3D pour travailler dans le jeu vidéo ou le cinéma d’animation. Cette expo promettait de me faire revenir sur le territoire de mes premières amours. En marge de la Paris Games Week, où je ne vais pas car je n’ai pas joué depuis des lustres, voici donc ce que je pense de L’Art dans le Jeu vidéo.

jeu2
Affiche de l’exposition – Source: Art Ludique

J’ai été quelque peu déçue. Quand bien même les visuels, les croquis et les peintures digitales présentées étaient intéressantes et pour la plupart très agréables à regarder, j’ai trouvé la scénographie et la manière de présenter le thème très fades. Trop traditionnels pour un sujet aussi « fun », et pas assez « ludique » pour l’art ludique par excellence que celui qu’est le jeu vidéo.

Continuer la lecture de Exposition – Une petite déception pour « L’Art dans le jeu vidéo »

SEMAINE THÉMATIQUE – Adaptation d’un classique S.-F. – Dune (David Lynch, 1984)

Titre: Dune
Année de production: 1984
Réalisation: David Lynch
Origine: Etats-Unis
Durée: 2h10
Distribution: Kyle MacLachlan, Francesca Annis, Sean Young, Max von Sydow, Jürgen Prochnov, Sting, Patrick Stewart…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

La semaine thématique consacrée à Dune continue et bat son plein! Je rédigeais il y a peu un article consacré au documentaire sur le projet pharaonique d’adaptation par Alejandro Jodorowsky. Projet passé à la trappe, par manque de financement. Mais qu’à cela ne tienne: c’est David Lynch qui, dans la première moitié des années 80, adapte finalement l’oeuvre herbertienne dans un film intitulé, comme le roman éponyme, Dune. C’est donc à cet opus que j’ai vu pour la première fois à six ans, que je consacrerai la présente chronique cinématographique…

  • Le Pitch

Dune_1984_Poster
Affiche du film – Source: Wikipedia

Le film reprend le premier volume de la saga. Nous sommes en 10191, sous le règne de l’empereur Padishah Shaddam IV (José Ferrer). L’économie de l’univers repose sur une substance très précieuse, l’Epice, une drogue qui rallonge la vie et décuple les capacités de l’esprit humain. Celle-ci n’est produite que sur une seule planète, un astre désertique: Arrakis, que l’on appelle également Dune. Lorsqu’il la reçoit en fief, le duc Leto Atréides (Jürgen Prochnov) s’y installe avec sa concubine Jessica (Francesca Annis) et leur fils Paul (Kyle MacLachlan). Une fois sur place, ils tentent de gagner la sympathie des Fremen, un mystérieux et farouche peuple du désert. Mais bientôt, l’ennemi juré des Atréides, le baron Harkonnen (Kenneth McMillan), allié à l’empereur, les attaque. Le duc est tué, mais Paul et sa mère parviennent à fuir dans le désert.

Leur errance les amène vers la tribu du chef Fremen Stilgar (Everett McGill), où Paul fait la connaissance de son grand amour qu’il voyait en rêve, Chani (Sean Young). Son arrivée correspondant à une prophétie messianique Fremen, Paul va tout faire pour s’intégrer auprès de ses protecteurs et devenir leur meneur, afin de venger son père et d’écarter la menace Harkonnen d’Arrakis…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE – Adaptation d’un classique S.-F. – Dune (David Lynch, 1984)

OVNI cinématographique – « Toys » (Barry Levinson, 1992)

Titre: Toys

Affiche du film - Source: Wikipedia
Affiche du film – Source: Wikipedia

Année de production: 1992
Réalisation: Barry Levinson
Origine: Etats-Unis
Durée: 1h58
Distribution: Robin Williams, Michael Gambon, Joan Cusack, Robin Wright, LL Cool J

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je suis désolée pour le retard accusé cette semaine, mais j’ai eu un très gros projet à gérer au boulot (une stagiaire avec des responsabilités! Youhouh!) en plus d’une crève carabinée. Enfin, me voici de retour cette semaine pour une chronique cinéma assez… barrée. En effet, j’ai l’honneur de vous présenter Toys, pour moi un véritable OVNI au pays du cinéma, pour les curieux avides de découverte. À la base, je l’avais vu dans mon enfance, quand mes parents commençaient à expérimenter les joies des chaînes cinéma sur le câble… Puis je l’ai revue beaucoup plus vieille avec mon frère, avec la maturité d’une grande, et j’ai encore accroché…

Attachez vos ceintures, je vous embarque donc pour un voyage dans l’absurde et le loufoque, dans le monde merveilleux du jouet…

Continuer la lecture de OVNI cinématographique – « Toys » (Barry Levinson, 1992)