Le Fantôme de l’Opéra – Souterrain du Fantôme – Fan Fiction – 2007

Archive019
Etude – Squelette

C’est durant cette époque compliquée où mes études m’ennuyaient terriblement et où, désemparée, je trainais mes guêtres à travers le Quartier Latin, que j’ai produit certains de mes dessins préférés. C’était peut-être l’un de mes seuls plaisirs… 🙂

Tant et si bien que je m’étais offert un livre d’anatomie artistique pour m’entrainer à dessiner le corps et les positions humaines pendant mon temps libre et mon temps passé à l’université. C’est simple, je dessinais tout le temps. 🙂 C’est là que j’ai dessiné mes tous premiers squelettes potables.

J’ai vite fait le lien avec Le Fantôme de l’Opéra, auquel j’avais déjà dédié de nombreux croquis et dessins, d’esprit très baroque, postés sur ce blog. J’ai donc cherché comment utiliser ces squelettes dans un dessin plus élaboré. Cela n’a pas tardé… Et j’ai pondu le dessin que voici.

 

Continuer la lecture de Le Fantôme de l’Opéra – Souterrain du Fantôme – Fan Fiction – 2007

Arbre de la Mort – 2011

Arbre_mort001
Arbre de la Mort – 2011

Bien le bonjour sur Z-86 Blanche Mt.-Cl. !

Me voici de retour après plusieurs jours d’interruption, avec un autre de mes dessins relativement récents, encore une fois dédié aux arbres.

Il s’agit de l’une de mes petites fantasies arboricoles créées en cours, plus précisément pendant une conférence de la journée dédiée aux thèses de mon ancienne université… Comme vous le verrez par la suite sur ce blog, j’ai beaucoup travaillé mon dessin à l’université où je me suis souvent, atrocement ennuyée.

Ce dessin m’a été plus ou moins été inspirée par l’univers de Tim Burton – quelque chose comme L’Etrange Noël de Monsieur Jack, où l’on peut voir des arbres aux formes torturées dans le cimetière où Jack et Sally vont souvent trainer leurs guêtres.

J’ai donc représenté, au stylo feutre, un arbre aux formes tourmentées et aux branches tordues, comme convulsées, à la lumière de la lune figurée ici comme un crâne humain. En sous-sol, on peut voir, emprisonnés entre ses racines, des morts – ici des squelettes – qui tentent vainement de se libérer de cette étreinte macabre.

Je vous souhaite de beaux rêves après cela! 🙂

Blanche Mt.-Cl.