Steampunk à la prussienne – Smog of Germania (Marianne Stern)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous avez passé un excellent week-end votre semaine débute! De mon côté, je reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique livresque. Comme d’habitude, je vous gratifie d’un ouvrage issu des littératures de l’imaginaire, avec Smog of Germania.

Ce petit bouquin, paru en poche il y a peu dans la Collection Hélios chez Mnémos, m’a fait de l’œil un moment avant que je ne me décide à me l’offrir, malgré ma PAL déjà très épaisse: il faut dire que situer une intrigue Steampunk dans l’Empire allemand du début du XXe siècle ne pouvait que me séduire… Je n’ai donc  pas résisté bien longtemps avant d’entamer cette lecture, très intriguée par ce qui m’attendait…

Continuer la lecture de Steampunk à la prussienne – Smog of Germania (Marianne Stern)

Lettres martiennes – En Terre étrangère (Robert Heinlein)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique livresque, de la vraie science fiction cette fois-ci, dédiée à un ouvrage que j’ai mis plus de temps que prévu à lire – tout d’abord à cause de mes préoccupations, et aussi parce que cet ouvrage me laisse une fort étrange impression.

En effet, je vais aujourd’hui vous parler d’un classique de Robert Heinlein, sorti dans les années 1960 et ré-édité récemment en livre de poche: En Terre étrangère. En effet, il m’avait attirée de par sa couverture un peu flashy, et de par son résumé qui sentait bon le flower power, étant donné qu’il est devenu un ouvrage culte sur les campus des années 1960.

Je vous invite donc à découvrir un monde futur, au côté d’un humain né sur Mars et revenu sur Terre, un lieu des plus étranges pour ce jeune homme innocent…

Continuer la lecture de Lettres martiennes – En Terre étrangère (Robert Heinlein)

Extravagance futuriste – Le Cinquième élément (Luc Besson, 1997)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je tiens à m’excuser de mon retard de cette semaine, j’étais un peu (pré)occupée, et j’ai un peu zappé la chose.

Je reviens cette semaine avec un film, mais UN FILM que j’aurais dû chroniquer il y a fort longtemps déjà… C’est en regardant sur Hitek, qui a produit il y a quelques jours un top des films de S.F. de plus de quinze ans qu’il faut avoir vu (parmi lesquels figurait d’ailleurs Stargate, chroniqué la semaine dernière!), qu’une petite lumière s’est allumée dans ma tête: il fallait que je vous ramène dans les merveilleuses années 1990 pour vous parler du Cinquième Élément.

Je l’ai vu alors qu’il est sorti au cinéma – ce qui ne me rajeunit absolument pas, cela va sans dire – avec mes parents et mon frère. Ce fut un événement de folie à l’époque! 🙂 Je vous embarque donc dans un futur aussi extravagant que drôle…

Continuer la lecture de Extravagance futuriste – Le Cinquième élément (Luc Besson, 1997)

Archéologie par-delà les étoiles – Stargate, la porte des étoiles (Rolland Emmerich, 1994)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je tiens à m’excuser encore du rythme haché de cette semaine… Je suis un peu préoccupée – comme à chaque fois qu’une phase se termine, je nage un peu dans une sorte d’irréalité et l’avenir me préoccupe au point de m’ôter toute concentration. 😉 Mais nous verrons…

Aujourd’hui, je vous offre une chronique cinéma un peu particulière puisqu’il figurait parmi les premiers films que je voulais présenter sur ce blog… mais dont j’ai complètement oublié de parler. Il s’agit de l’une de mes madeleines de Proust, datant d’une époque où je m’étais prise de passion pour l’Égypte ancienne, j’ai nommé: Stargate, la porte des étoiles de Rolland Emmerich. Et oui, comme vous le savez si vous suivez ce blog depuis ses débuts, je suis une grande fan de l’univers de Stargate, et cela a commencé dès l’enfance avec le film dont la série Stargate: SG-1 est la suite.

En fait, c’est quand vers 8-9 ans j’ai commencé à me passionner pour l’Égypte, que des amis de mes parents leur ont parlé de Stargate, pensant que cela leur plairait, ainsi qu’à moi. Je ne sais plus s’ils leur ont prêté la VHS (eh oui, c’est que ça date, cette histoire), toujours est-il que le film fut un carton plein pour toute la famille, mes parents étant assez fans de blockbusters, à cette époque. Aussi ne pouvais-je pas l’ignorer sur ce blog!

Continuer la lecture de Archéologie par-delà les étoiles – Stargate, la porte des étoiles (Rolland Emmerich, 1994)

Lecture, stress, inspiration et bien-être – Bilan d’Avril 2017

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Entre histoire du Japon et S.F. flower power, il faudrait peut-être que je pense à avancer!…

Avril touche à sa fin…. Nous allons arriver en mai, comme le temps passe vite! Je reviens pour un petit bilan de ce mois d’avril un peu agité, à la fois rassurant et stressant, mais aussi pas mal inspirant quand j’y pense. Quand on vit une période de transition comme la mienne, je pense qu’il n’est pas mal de dresser des petits bilans comme ça, pas à pas, pour essayer de dégager une progression et « relativiser » (le mot que je déteste! 😉 ).

Pour le moment, toujours chez Papa-Maman en Normandie, alors que je froid est revenu – un temps à se mettre sous un plaid devant un film pour ne rien glander! 😉 Je vous propose donc de revenir brièvement sur mes lectures, mes écrits et même sur quelques projets créatifs. 🙂 Comment donc se profile le mois de mai?…

Continuer la lecture de Lecture, stress, inspiration et bien-être – Bilan d’Avril 2017

Uchronie spatiale – Space Reich, t.2: Rapaces en orbite

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je l’ai enfin, mon précccccieux!

Si vous me suivez depuis un certain temps, vous connaissez mon penchant pour l’histoire, et son pendant SFFF qu’est l’uchronie. Quant à celles et ceux d’entre vous qui avez rejoint ce blog il y a peu, vous allez en prendre la mesure avec la bande dessinée que je vous propose aujourd’hui, à savoir Rapaces en orbite, le t.2 de la BD Space Reich dont le premier volume a été chroniqué il y a pratiquement deux ans. Pas que j’aie trainé, mais enfin… le second opus n’est sorti que ce mois-ci. 🙂

Je vous emmène donc aujourd’hui, le temps d’une brève chronique, dans un monde où la Seconde Guerre mondiale a pris un tour totalement différent…

Continuer la lecture de Uchronie spatiale – Space Reich, t.2: Rapaces en orbite

« Le cupcake ne sera à personne! » – Prime Time (Jay Martel)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

51snlxx-ymlMe revoici avec – enfin! – une vraie chronique livre sur le blog, et pas un petit appât pour vous faire patienter en attendant autre chose! Cela  me manquait un brin, les p’tits loups. Mais miracle, j’ai réussi pour la première fois depuis un moment à finir un roman en moins de deux semaine! Youhouh!

Je l’avais mentionné dans quelques bilans et divers posts, mais le voilà: j’ai achevé ce week-end la lecture de Prime Time de Jay Martel, un opus parodique de science-fiction dont la couverture au design vintage m’avait au moins autant attirée que son résumé. Je l’avais dégoté par hasard lors d’un petit tour à l’espace culturel non-loin de chez mes parents, alors que je recherchais quelque divertissement…

Et je peux vous dire que j’ai été grandement servie avec cet ouvrage! Je vous embarque tout de suite pour un voyage rocambolesque avec un scénariste raté et une belle extraterrestre…

Continuer la lecture de « Le cupcake ne sera à personne! » – Prime Time (Jay Martel)