Maîtres de l’espace – Françatome (Johan Heliot)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous avez passé un excellent long week-end…

Je reviens aujourd’hui avec un auteur que j’ai déjà traité il y a bien longtemps: Johan Heliot, auteur de la Trilogie de la Lune, une référence du Steampunk français, qui m’avait accompagnée dans mon aventure anglaise il y a cinq ans.

Si j’ai d’abord été interpelée par le dessin gentiment rétro de la couverture de Françatome, je me suis surtout laissé tenter par le résumé. Car il est question d’un sujet cher à mon cœur: la Course à l’Espace… qui dans cet ouvrage, a été gagnée haut la main par la France! Mais à quel prix!

Continuer la lecture de Maîtres de l’espace – Françatome (Johan Heliot)

Bilan de Juin 2017 – Lecture, écriture, rythme de fou…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Mon moment plaisir de dimanche dernier…

Je reviens en ce premier week-end de juillet pluvieux, pour partager avec vous le petit bilan de mon mois de juin. Malgré des loupés dans le rythme des publications, ce mois a été très riche, même si je n’ai pas eu le temps ou l’énergie de lire autant que je le souhaitais, et très intéressant d’un point de vue personnel et professionnel, car j’ai trouvé un emploi. Un emploi que je trouve très intéressant, et ce d’autant plus que l’atmosphère au travail est plutôt agréable malgré des tas de choses à faire, et me laisse l’esprit libre pour pas mal de choses… 🙂

Je vais donc revenir sur ce mois de juin, évoquer avec vous mes lectures et les chroniques à venir, et même vous parler un peu d’écriture, bien que je n’aie pas vraiment avancé dans ce domaine! 🙂

Continuer la lecture de Bilan de Juin 2017 – Lecture, écriture, rythme de fou…

Steampunk à la prussienne – Smog of Germania (Marianne Stern)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous avez passé un excellent week-end votre semaine débute! De mon côté, je reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique livresque. Comme d’habitude, je vous gratifie d’un ouvrage issu des littératures de l’imaginaire, avec Smog of Germania.

Ce petit bouquin, paru en poche il y a peu dans la Collection Hélios chez Mnémos, m’a fait de l’œil un moment avant que je ne me décide à me l’offrir, malgré ma PAL déjà très épaisse: il faut dire que situer une intrigue Steampunk dans l’Empire allemand du début du XXe siècle ne pouvait que me séduire… Je n’ai donc  pas résisté bien longtemps avant d’entamer cette lecture, très intriguée par ce qui m’attendait…

Continuer la lecture de Steampunk à la prussienne – Smog of Germania (Marianne Stern)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Une rose au Paradis (1981)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205308

Nous nous retrouvons une dernière fois cette semaine pour parler de Barjavel

Je conclurai cette semaine dédiée à Barjavel avec une autre œuvre qui m’a beaucoup marquée, puisqu’elle signait mon grand retour à la lecture en terminale, après une stase due aux nombreux ouvrages imposés ingurgités en cours: Une rose au paradis (que j’avais englouti d’une traite avant de me jeter dans la foulée sur L’Orange mécanique.J’étais vraiment une ado joyeuse et saine… 😉 )

Ce dernier ouvrage avait pour moi quelque chose de fascinant, étrange et vaguement inquiétant, et m’avait beaucoup impressionnée du haut de mes dix-sept ans, quand j’étais jeune et « naïve », aussi bien pour son côté clairement érotique que pour sa terrible ambiance de fin du monde.

Je vous emmène donc avec Monsieur Gé, Henri et Lucie Jonas, participer à la création d’un nouvel Eden…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Une rose au Paradis (1981)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Le Grand secret (1973)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205358Cette semaine thématique dédiée à Barjavel se poursuit avec un nouvel ouvrage de l’auteur, dont le titre m’avait interpelé parce qu’il était le même qu’une chanson que j’aimais beaucoup: Le Grand secret par Indochine, en duo avec Melissa Auf der Maur. Je la trouvais atrocement romantique alors j’ai voulu jeter un œil au roman de Barjavel!

Je ne sais d’ailleurs plus exactement quand j’ai lu Le Grand Secret, je devais déjà être étudiante, puisque je l’ai lu après Une Rose au Paradis, que j’ai lu en terminale… 😉 Bref, passons. Et concentrons-nous sur ce fameux secret que, d’après Barjavel, les grands de ce monde ont si bien gardé pendant des années…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Le Grand secret (1973)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – La Nuit des Temps (1968)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205150Je reviens avec cette semaine dédiée à René Barjavel, pour vous présenter un ouvrage un peu particulier, car il s’agit de la première œuvre de cet auteur que j’aie lue. J’ai nommé La Nuit des Temps. Alors qu’à cette époque je trainais souvent à la Fnac, le résumé de ce livre m’avait beaucoup intriguée. Et ce fut mon premier Barjavel. J’ai un peu honte de le dire maintenant, mais à l’époque, je ne savais pas qu’il était si connu!

C’étaient les grandes vacances, les premières que je passais dans un nouvel appartement (durant les seize ans où j’ai vécu en région parisienne pour de vrai, mes parents ont une fois déménagé), et je me souviens que je lisais dans un grand fauteuil noir près d’une des grandes fenêtres du salon. Pour anecdote, je crois l’avoir lu le même été que Le Fantôme de l’Opéra. 😉

Laissez-moi donc vous entraîner vers les profondeurs des glaces antarctiques, à la découverte de l’un des plus grands secrets de l’humanité…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – La Nuit des Temps (1968)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Les prémisses: Ravage/Le Voyageur imprudent (1943)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205057
Les deux romans qui nous occupent aujourd’hui…

La semaine thématique dédiée à Barjavel est officiellement lancée!

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir en parallèle, deux des œuvres de l’auteur, à savoir ses deux premiers romans: Ravage et Le Voyageur imprudent, tous deux parus en 1943, en pleine guerre mondiale. J’ai eu l’occasion de lire Ravage entre le lycée, qui avait vu ma découverte de l’auteur pendant des vacances d’été, et l’université. Sur les conseils d’un copain qui m’avait assurer que ce roman-ci était son favori de Barjavel. Quant au Voyageur Imprudent, je l’ai lu dans une compilation de romans barjavéliens, un été alors que j’étais étudiante.

J’ai choisi de les traiter ensemble car ils sont pour ainsi dire de proches parents: en effet, on retrouve des correspondances de l’un à l’autre, que j’expliquerai plus loin dans la présentation! 😉 Je vais donc commencer par vous amener donc dans une société déshumanisée avec Ravage

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Les prémisses: Ravage/Le Voyageur imprudent (1943)