Une grosse blague dans la Galaxie – Star Wars IX: The Rise of Skywalker (novellisation, Rae Carson)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Me revoici, toujours tenant ma promesse d’un printemps galactique! J’ignore si vous attendiez ou si vous redoutiez la suite des « événements » sur le blog… mais les faits sont là, la folie « star warsienne » continue avec une nouvelle chronique dédiée. Et avec le confinement, ça permet de s’évader.

Et pas n’importe laquelle, car je me lance dans le même exercice qu »il y a deux ans, à savoir la lecture de la novellisation du tout dernier opus, The Rise of Skywalker par Rae Carson. Et comme vous pouvez vous en apercevoir, c’est encore une lecture en V.O. car je n’ai pas eu le courage d’attendre la sortie du livre en français. En effet, je brûle d’impatience de connaître les tenants et les aboutissants du récit, de voir les explications des divers raccourcis du film pour excuser le fait que la prod’ a copieusement merdé, et surtout de retrouver Ben Solo. On ne se refait pas! 😉

Et c’est reparti pour une galaxie lointaine, très lointaine, pour une chronique avec spoilers garantis, et sans « GIFs du kiffe »! 🙂 En avant, on met la gomme parce que ça va chier, et le 1er Avril est le jour idoine quand on voit à quel point ce livre est une blague!

Continuer la lecture de Une grosse blague dans la Galaxie – Star Wars IX: The Rise of Skywalker (novellisation, Rae Carson)

Crépuscule de l’Empire (I) – Star Wars: Riposte, t.1 (Chuck Wendig)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

 

71XD-jvrJVLEncore un article qui vous fera demander: Who let the geek out?… Et oui, les copinautes, à la faveur du confinement et de mes difficultés à me concentrer sur les lectures autres que les ouvrages savants et Star Wars – vous parlez d’un grand écart de styles, mon printemps galactique se poursuit encore et toujours dans l’univers de ma saga des étoiles préférée (avec Stargate).

Après ma lecture sympathique mais quelque peu frustrante de Resistance Reborn, où j’ai (re)découvert le personnage de Wedge Antilles, pilote rebelle, et celui de Norra Wexley, elle aussi pilote, j’ai appris que tous deux étaient les héros de la trilogie Riposte (Aftermath en V.O.)… ce qui m’a convaincue de la lire car je me tâtais depuis un moment. Aussi, je vous parle aujourd’hui de son premier volume, où débute une incroyable bataille pour déloger les derniers loyalistes de l’Empire galactique…

Continuer la lecture de Crépuscule de l’Empire (I) – Star Wars: Riposte, t.1 (Chuck Wendig)

Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, que ceux qui sont bientôt en vacances ne sont que joie et que ceux qui s’apprêtent à retourner bosser sont bien reposés… Pour moi le retour de quelques jours de vacances est un peu morne: il fait gris dehors, je n’ai pas d’extérieur dont je peux profiter… Afin d’égayer un peu cette dernière journée de juillet, j’ai décidé de vous parler, ou plutôt de vous re-parler d’un roman lu il y a longtemps, un vieil ouvrage de SF paru pour la première fois en 1913… En effet, pourquoi ne pas vous reparler d’Une Princesse de Mars d’Edgar Rice Burroughs, maintenant qu’il y a plus de monde sur ce blog? Et surtout, pour donner plus de couleurs à ce milieu d’été un peu morne après la canicule!

Je vais donc vous présenter ce roman dégoté et lu alors que je travaillais en Angleterre il y a quelques années, et c’était l’une de mes premières lectures en V.O. depuis l’université. Préparez-vous à suivre John Carter sur la planète Mars où, de prisonnier, il va devenir un héros… Pour vous parler de tout ça, je vais changer la structure habituelle de l’article, afin d’évoquer l’œuvre de Rice Burroughs ainsi que l’adaptation – que vous connaissez peut-être – tirée de son roman, et par la même occasion, je vous ferais part de ce qui me passe par la tête concernant l’adaptation de SF à l’ancienne. Continuer la lecture de Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Han et Lando, The Great Return – Baroud d’honneur (Daniel José Older)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien cet automne, que ceux qui traversent des moments difficiles en ce moment vont bientôt en sortir et reprendre du poil de la bête. Que la Force soit avec vous! Et puisqu’on parle de Force… Héhé… Comme vendredi c’était mon anniversaire, j’ai décidé de me faire plaisir (novembre n’a pas que des défauts, vous voyez, j’y suis née!). Congé l’après-midi pour enfin mater Kyl… Euh, les derniers Star Wars 😉 parce que malgré leurs défauts, je suis une grande sentimentale et je voulais passer un bon moment geek en solo, et mieux apprécier l’histoire après lecture des novellisations.

Encore une fois, donc, mes chroniques de geek vous nous ramener dans une galaxie lointaine, très lointaine… pour démarrer la semaine avec légèreté et énergie. Et pour retrouver l’un des personnages emblématiques de la saga: Han Solo (je vous renvoie à l’article dédiée il y a quelques temps à la trilogie consacré eaudit larron). En janvier dernier, j’avais commencé en vous parlant de Liens du Sang, une novellisation dédiée au personnage de Leia, se passant quelques années avant Le Réveil de la Force. Après l’épouse, je reviens sur l’époux, qui malgré sa vie rangée, a encore soif d’aventures. Et son ami Lando va lui en apporter, ainsi qu’une bonne dose d’ennuis! C’est parti pour Baroud d’honneur! Continuer la lecture de Han et Lando, The Great Return – Baroud d’honneur (Daniel José Older)

Lecture, cinéma et inspiration – Bilan Septembre-Octobre 2018 (Part I)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout va au mieux pour vous dans le meilleur des mondes (pas ceux de Blanche, les vôtres, j’entends!), et que vous profitez pleinement de cet automne. De mon côté, ces dernières semaines ont été plutôt mouvementées et je commence à peine à me retourner, à retrouver l’envie et le temps de lire, à profiter de quelques petits moments sympas en solo. J’avoue qu’entre mes occupations et Internet qui a salement déconné chez moi ces derniers jours, ça n’a pas été facile de maintenir le rythme. Et ouais! Mais les choses vont, je l’espère, se tasser un peu de ce côté-là, car s’il est une chose par laquelle j’ai brillé ces temps-ci, c’est bien mon absence sur vos blogs et le mien.

Je vous retrouve donc, après un mois d’octobre un peu mort sur le blog, pour un « bilan bimensuel » – formule à laquelle je suis passée après le bilan mensuel, n’ayant plus eu le temps de lire et de visionner autant de films que je l’aurais souhaité. Comme vous le verrez, cet automne a vu quelques chroniques, moins que je l’aurais souhaité, mais vous en apprendrez très vite la raison. ☺️ Du moins dans la seconde partie de ce bilan, car il est si long que j’ai décidé de le scinder en deux pour vous épargner. Vous aurez donc la suite demain à la même heure!

Je vais donc entrer dans le vif du sujet, parce qu’aujourd’hui, les p’tits loups, c’est du long… Continuer la lecture de Lecture, cinéma et inspiration – Bilan Septembre-Octobre 2018 (Part I)

Lecture, écriture, moment geek, summer vibes… – Bilan Juillet/Août 2018

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

De retour, en mode œil de panda…

J’espère que vous avez passé, et passez encore de belles vacances… les miennes commencent tout juste! Et oui, à l’heure où ce bilan est mis en ligne, j’en ai pour deux semaines rien que pour moi, entre repos et recherche d’appartement (je croise les doigts). Bref, à l’heure où certains d’entre vous, frais et dispos, s’apprêtent à reprendre le boulot, je suis sur les rotules et j’abandonne mes collèges à leur triste sort – 😄 #RireSadique de la meuf qui a besoin de repos bien mérité, #DémerdezVousSansMoi.

Bref, ça doit faire au moins six mois que j’ai besoin de vacances, que j’ai l’impression de me traîner en mode zombie, mes deux petits week-ends prolongés n’y ont rien fait, donc voilà… VACANCES. J’OUBLIE TOUT (enfin presque tout), et je vais en profiter pour bloguer un peu, les p’tits loups. En revanche, comme je suis un peu en mode tranquillou-flemmardou, je parlerai vite fait des livres lus, car je ne me vois pas faire de chronique de suite, j’attends de lire quelque chose d’un peu plus transcendant pour vous gratifier de moments dignes de mes bilans et chroniques du début d’année. Je vais parler cinéma, mais aussi écriture, style (j’ai eu très envie de ça récemment) Mais pour le moment, allons-y, parce que je vous parle de deux mois et c’est un peu long… 🎉 Continuer la lecture de Lecture, écriture, moment geek, summer vibes… – Bilan Juillet/Août 2018

Toucher le fond et remonter – Metro 2035 (Dmitry Glukhovsky)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, tous et que ces premières semaines de mai en gruyère vous auront permis de vous détendre! De mon côté, ça roule, je suis épuisée, j’ai des tas de choses à faire (mon MOOC, mes illustrations, entre autres) et je songe sérieusement à prendre des jours pour me reposer. Et lire, et écrire, et bloguer tranquillement. Et peut-être juste glander, ou re-mater Lawrence d’Arabie. Juste parce que j’aurais le temps…

Donc voilà, je reviens avec une nouvelle chronique dédiée au riche univers de Metro 2033 signé Dmitry Glukhovsky. Après Metro 2034 en automne dernier, je me suis attelée ce printemps à la lecture du dernier volet, à savoir Metro 2035… Et on part retrouver Artyom dans les tréfonds du métro moscovite! Continuer la lecture de Toucher le fond et remonter – Metro 2035 (Dmitry Glukhovsky)