Épopée d’un loser magnifique – Don Quichotte, tome I (Miguel de Cervantès)

Estimados lectores de Los Mundos de Blanca,

J’espère que vous allez bien et que certains d’entre vous profitent comme moi ‘un long week-end (moi qui n’ai eu aucun pont, ça me repose!) reviens aujourd’hui avec une chronique imprévue, une chronique surprise qui m’inspire, celle d’un ouvrage que j’ai décidé de chroniquer avant même les ouvrages lus le mois dernier que je planifiais de traiter ce mois-ci…

Car ce week-end, mes p’tits loups, j’ai achevé un chef d’œuvre, un monument (un cap, une péninsule, comme dirait l’autre) de la littérature espagnole, et même mondiale… Don Quichotte de Miguel de Cervantès, de son titre complet L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche. Fraichement fini, le jour-même de la clôture du Festival de Cannes (je n’ai toujours pas été voir ce qui se dit du film de Terry Gilliam, j’appréhende toujours tellement les réalisations du larron qui ne me parlent qu’une fois sur trois!), j’ai décidé que je ne pouvais AB-SO-LU-MENT pas passer à côté sur ce blog… Je vous emmène donc au temps de Cervantès, dans l’Espagne du XVIIe siècle, où un excentrique décide de ressusciter la chevalerie! Continuer la lecture de Épopée d’un loser magnifique – Don Quichotte, tome I (Miguel de Cervantès)

Publicités

Terreur en Transylvanie – Le Château des Carpathes (Jules Verne)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je dois vous avouer mon embarras du moment: ma panne de lecture a un peu duré, et je commence tout juste un nouveau livre… qui ne sera donc pas chroniqué de suite. En effet, depuis Le Don du Loup et Belle, j’ai eu du mal à me décider pour un ouvrage de ma PAL, soit parce que j’ai peur d’être déçue, soit parce que je me dis que je devrais lire un ouvrage en rapport avec les recherches pour mes écrits pour avancer, soit parce que je lorgne des livres denses mais que je ne me sens pas assez en forme pour me lancer dedans…

Mais, bonne nouvelle: je vais quand même vous parler de littérature aujourd’hui. Comme je l’avais évoqué l’été dernier, je débarque à nouveau avec Jules Verne… et un roman plutôt « atmosphérique ». J’ai nommé Le Château des Carpathes, qui emmène les lecteurs dans un village est-européen qui est sujet à d’étranges phénomènes… Quant à moi, je vous invite, le temps d’une courte chronique à revenir sur l’un des romans les plus atmosphériques du grand Verne.

Continuer la lecture de Terreur en Transylvanie – Le Château des Carpathes (Jules Verne)