Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, que ceux qui sont bientôt en vacances ne sont que joie et que ceux qui s’apprêtent à retourner bosser sont bien reposés… Pour moi le retour de quelques jours de vacances est un peu morne: il fait gris dehors, je n’ai pas d’extérieur dont je peux profiter… Afin d’égayer un peu cette dernière journée de juillet, j’ai décidé de vous parler, ou plutôt de vous re-parler d’un roman lu il y a longtemps, un vieil ouvrage de SF paru pour la première fois en 1913… En effet, pourquoi ne pas vous reparler d’Une Princesse de Mars d’Edgar Rice Burroughs, maintenant qu’il y a plus de monde sur ce blog? Et surtout, pour donner plus de couleurs à ce milieu d’été un peu morne après la canicule!

Je vais donc vous présenter ce roman dégoté et lu alors que je travaillais en Angleterre il y a quelques années, et c’était l’une de mes premières lectures en V.O. depuis l’université. Préparez-vous à suivre John Carter sur la planète Mars où, de prisonnier, il va devenir un héros… Pour vous parler de tout ça, je vais changer la structure habituelle de l’article, afin d’évoquer l’œuvre de Rice Burroughs ainsi que l’adaptation – que vous connaissez peut-être – tirée de son roman, et par la même occasion, je vous ferais part de ce qui me passe par la tête concernant l’adaptation de SF à l’ancienne. Continuer la lecture de Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Le retour du loser magnifique – Don Quichotte, tome II (Miguel de Cervantès)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Comment vous portez-vous? Et comment se portent vos lectures depuis ma dernière chronique? De mon côté, le ravissement littéraire se fait de nouveau sentir et vous allez très vite comprendre pourquoi. 😍

Vous souvenez-vous, en mai dernier, d’une magnifique chronique dédiée à l’une des plus grandes œuvres écrites du monde, qui m’a valu beaucoup de rire et de joie? Comment, vous n’avez jamais lu mon article dédié à Don Quichotte de Cervantès?…

Si tel n’est pas le cas, malandrins, je vous invite à y jeter prestement un œil, et même les deux, ajouterait Sancho, avant de lire ce qui suit. Car j’ai tout récemment achevé une lecture aussi fabuleuse que rocambolesque, à savoir la suite des aventures du naïf écuyer et de son maître sévèrement siphonné… Nous repartons maintenant dans la Manche, où Don Quichotte et Sancho Panza n’ont décidément pas dit leur dernier mot! Continuer la lecture de Le retour du loser magnifique – Don Quichotte, tome II (Miguel de Cervantès)

Chevauchée dans les steppes – Michel Strogoff (Jules Verne)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout va bien pour vous et que vous passez un excellent (long) week-end, entre détente, sorties, lectures, films, câlinades et toutes ces choses agréables qui vous détendent… De mon côté, pas de pont pour les braves, car au moment où vous lirez cette chronique je serai au travail… Mais comme je réponds à chaque fois qu’on me demande si l’absence de vacances et de ponts n’est pas un peu lourde: « J’aime mieux ça que le chômage… » Donc voilà, la chose est dite, mais le boulot ne va pas m’empêcher de vous livrer une petite chronique!

Il y a quelques temps, le mois dernier, je vous gratifiais de quelques chroniques cinéma, d’un petit dossier de presse et d’une compilation de romans un peu moins connus de Jules Verne. Je reviens aujourd’hui avec cet auteur que nous connaissons tous, au moins de nom et pour ses titres les plus emblématiques… Aussi vais-je aujourd’hui participer à votre dépaysement en vous proposant une petite chronique dédiée à un récit d’aventures: Michel Strogoff, qui vous emmène à travers la steppe russe au temps des Tsars…

Continuer la lecture de Chevauchée dans les steppes – Michel Strogoff (Jules Verne)