Un peu de lecture, mon roman auto-édité, du boulot… – Bilan Mai 2018

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

C’est l’heure du goûter! Dépendant de votre état d’esprit et du lieu où vous vous trouvez, vous devez savourer un bon thé ou une orangeade maison avec des petits gâteaux pendant que je suis au bureau à pondre un projet au dernier moment.

J’espère, les p’tits poulets, que vous allez bien et que vous avez passé un mois de mai fabuleux riche en belles lectures, en beaux films et tout le toutim! 😎 De mon côté, c’est complètement lessivée, décalée, à moitié dingue (du moins plus que d’habitude) que j’entame ce beau mois de juin, à cause des horaires de malade que m’imposent ces p****n de grèves de train, et de mille choses à faire et à régler dans ma vie. Aussi, vous avez vu qu’il y a eu, ce mois-ci, beaucoup moins de chroniques que prévu, et je ne vous ai même pas encore présenté la totalité de mes lectures d’avril.

Ça, c’est crétin quand même… mais je voulais absolument avancer sur ces illustrations fan art pour cet article dont je vous rebats les oreilles, et ce fut du boulot, mais cette fois-ci, je vous jure que ce sera en ligne à la mi-juin au plus tard. J’ai négligé mon blog et les vôtres. Aussi je m’en excuse platement, et j’espère me rattraper dans le courant de l’été car pour le moment la période n’est pas simple.

Mais qu’à cela ne tienne, je reviens avec ce qui s’est dit et lu en mai! Continuer la lecture de Un peu de lecture, mon roman auto-édité, du boulot… – Bilan Mai 2018

Publicités

Messages à travers le temps – « Vortex » (Robert Charles Wilson)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’ai le plaisir de revenir avec les lectures du lundi et de me tenir à ces chroniques… En effet, j’ai terminé la lecture de la trilogie Spin. Comme je n’aime pas le travail Après avoir consacré des articles à ses deux premiers volumes, Spin et Axis, je conclus en vous présentant Vortex qui met le point final à la série.

Vous êtes prêts?… C’est parti pour un nouveau bond dans le temps…

  • Un récit à travers le temps

Après Axis qui nous emmenait sur la planète Equatoria quarante ans après la fin du Spin, nous nous retrouvons sur Terre, une vingtaine d’années avant les événements du livre précédent. Dans un monde réchauffé par le pétrole affluant d’Equatoria, il fait une chaleur écrasante sur Houston. Sandra est médecin dans un centre psychiatrique géré par l’Etat, qui abrite délinquants peu violents, marginaux ou autres traumatisés de la période post-Spin qui ont mal tourné. Le travail peu passionnant de notre toubib consiste à déterminer, après expertise psychologique, qui doit aller en prison, être confié à un institut spécialisé, ou remis à un membre de leur famille capable de prendre soin d’eux. Tous les jours, elle pense à démissionner…

Jusqu’au moment ou apparaît l’agent Bose, un étrange policier très impliqué auprès du jeune homme qu’il accompagne auprès de Sandra, Orrin Mathers. Le garçon, assez simple, dérangé mais plutôt doux, a été escorté là pour le mettre à l’abri de l’agressivité d’autres marginaux. Mais pas seulement. Bose voudrait faire appel à l’expertise de Sandra au sujet des carnets tenus par le jeune homme: en effet, ceux-ci racontent l’histoire d’un certain Turk Findley, qui se réveille après dix-mille ans de stase dans un Vortex, dans le nouveau monde de Vox, une société qui vénère les Hypothétiques et qui cherche à regagner l’ancienne Terre… Bose y cherche une vérité: en effet, Orrin a travaillé comme veilleur de nuit dans les entrepôts d’un certains Findley qui pourrait tremper dans le trafic de médicaments martiens…

Continuer la lecture de Messages à travers le temps – « Vortex » (Robert Charles Wilson)