Artbook pour amateur de fantastique sombre et sexy – Olivier Ledroit

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

91Y3Aby9n2L
Couverture de l’album

Tout d’abord, je vous remercie encore pour votre fidélité, car les mille vues ont encore été atteintes ce mois-ci… et bien plus vite qu’en décembre, sans doute grâce aux nouveaux abonnés de ces derniers jours.

Je reviens avec cette chronique un peu exceptionnelle, et très brève, consacrée à un très bel album que mon frère m’a offert à Noël. Connaissant mon intérêt pour l’illustration et le dessin, ainsi que pour les univers sombres, voire très sombres de Requiem: Chevalier Vampire, il m’a ainsi gratifiée d’Olivier Ledroit, une très belle anthologie de ses illustrations, préfacée par… Alejandro Jodorowsky en personne – vous savez, le cinéaste perché qui a failli tourner une adaptation de Dune avec la collaboration de nombreux dessinateurs et bédéastes.

Je vous emmène donc dans l’univers de l’un de mes dessinateurs favoris…

Continuer la lecture de Artbook pour amateur de fantastique sombre et sexy – Olivier Ledroit

Publicités

Requiem Chevalier Vampire – Hommage à Olivier Ledroit – 2008

Requiem
Hommage à Olivier Ledroit – Requiem et Rebecca

Il ne s’agit nullement d’une création personnelle. Mais je voulais me faire la main sur quelque chose de beau, juste histoire de dessiner. Je ne suis très friande d’histoires de vampires et j’ai quelques théories à ce sujet que je présenterai ultérieurement dans un autre post. Je fais une exception pour la bande dessinée Requiem: Chevalier Vampire brillamment illustrée par Olivier Ledroit.

J’y ai apprécié la beauté fascinante et malsaine du héros, réincarnation vampirique d’Heinrich, un ancien membre de la Waffen-SS tombé amoureux d’une jeune femme juive nommée Rébecca. Elle sera arrêtée et mourra à Auschwitz, tandis qu’Heinrich sera tué sur le Front de l’Est. Ils se retrouvent dans l’autre monde, une sorte d’Enfer paradisiaque dominé par toute sorte de créatures terrifiantes dont les Nosferatu. C’est ce qu’Heinrich, en tant que méchant, va devenir, tandis que Rébecca appartiendra au camp adverse des Lémures – des victimes de morts violentes à la recherche de leurs assassins. Je trouvais le personnage de Rébecca remarquablement beau, avec son visage de fée aux grands yeux verts et son allure de femme fatale.

J’ai donc souhaiter reproduire les traits de ces deux personnages… mythiques. 🙂 Et je suis restée très fan des dessins de Ledroit!

Blanche Mt.-Cl.