Exotisme sans prise de tête – La Momie (série de films, 1999-2008)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien et que ce déconfinement vous réussit. Pour ma part, je suis sortie deux fois (masquée, bien sûr, il faut prendre ses responsabilités), et après huit semaines sans mettre le nez dehors, ça m’a fait un bien fou. J’ai profité de la période récente pour m’évader par les films, et des revisionnages se sont imposés pour l’évasion par l’esprit. Au programme, des trucs bien cons et drôles, sans grande réflexion derrière, juste pour le fun. Parmi ces monuments de la non-réflexion, la série des aventures des O’Connell, avec les films La Momie.

Et comme je suis une meuf immensément sympa, je vous fais un trois en un avec la trilogie COMPLÈTE des aventures de notre famille d’archéologues préférés! De quoi vous donner des idées de choses à voir ce Week-end?…

Continuer la lecture de Exotisme sans prise de tête – La Momie (série de films, 1999-2008)

Une dystopie d’amour et de homard – The Lobster (Yórgos Lánthimos, 2015)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

The_Lobster
Affiche du film – Source: Wikipedia

La chronique film de cette semaine revient avec un opus un peu particulier. Une réalisation récente. Une dystopie cruelle et sans concession que j’ai vue il y a quelques temps déjà et qu’il m’a fallu le temps de digérer avant d’en parler (j’avoue l’avoir vu dans une très, très mauvaise passe).

Il s’agit du film The Lobster, dont les affiches où les personnages semblent étreindre un fantôme, m’intriguaient beaucoup. Bon, en plus, un film intitulé « le homard » (en même temps, je suis persuadée d’avoir déjà vu un court-métrage répondant au doux nom du Homard… mais je m’égare), avec une affiche qui semble suinter la solitude, il faut s’attendre à quelque chose d’étrange..

Je vous en dis plus par ici…

Continuer la lecture de Une dystopie d’amour et de homard – The Lobster (Yórgos Lánthimos, 2015)