Graphisme – Créations de couvertures de livres

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Couverture pour un livre que je n’ai pas lu!

Je reviens vite fait vous montrer quelques créations personnelles de ces deux dernières années. Certains et certaines d’entre vous, abonnés depuis plus longtemps, vont probablement en reconnaître certaines, puisqu’il s’agit de couvertures de livres revisitées.

C’est que je ne suis pas au top niveau recherche d’emploi, et j’essaie de me réconforter avec quelques créations persos. Je vous (re)montre donc les petits délires où m’a mené mon amour des livres depuis deux ans! 🙂

Continuer la lecture de Graphisme – Créations de couvertures de livres

Publicités

Blanche sort le Chaperon Rouge pour la Bête – Photoshop – Mars 2015

Très chers lecteurs de ce blog,

Bien le bonsoir! J’ai l’honneur de vous présenter ma toute dernière expérimentation sous Photoshop. Cela faisait un moment que je ne l’avais pas utilisé, et j’ai souhaité mettre à profit ce que j’ai appris dans 46 Ateliers pour Photoshop sur les masques de fusion et l’adoucissement des détourages, pour me distraire et apprendre. Certes, j’ai encore beaucoup de choses à améliorer concernant ces mêmes détourages, mais j’ai beaucoup aimé travailler sur cette composition qui, si elle ne compte pas énormément d’éléments détourés, est un véritable exercice patience, notamment en ce qui concerne l’utilisation du pinceau pour la création de calque. Mais cela m’a fait un bien fou d’être à l’oeuvre sur autre chose que sur des devoirs…

Voici donc le résultat de cette expérimentation, inspiré à la fois de La Belle et la Bête et du Petit Chaperon Rouge – à ma décharge, j’ai étudié les Contes de Grimm en fac d’allemand et il y a peu, j’ai dévoré Les Contes de Crimes et La Compagnie des Loups que je présenterai sur ce blog. Et puis les contes ont le vent en poupe, comme en témoigne la sortie récente d’Into the Woods.

ChaperonBête

J’y ai utilisé différents éléments, principalement des photographies personnelles. J’aime énormément les forêts, si pleine d’arbres aux formes tourmentées, de brume, grouillante de la vie de nombreuses bêtes… et surtout ombragées, noires et berceaux de bien des légendes. Dans cette petite clairière ensoleillée, le petit Chaperon rouge est une jeune femme d’aujourd’hui (je n’avais que moi sous la main comme modèle féminin), faisant une pause, assise sur un magnifique manteau rouge (j’ai acheté ce manteau en décembre dernier, et j’en suis folle), tandis qu’arrive un loup qui semble tout droit sorti d’une publicité pour Dior ou Paco Rabane. Bref, il ne paraît pas bien menaçant… du moins, cela dépend pour qui.

J’ai donc réalisé ce montage avec les moyens du bord, pour une ré-interprétation moderne du conte, inspirée de cette de La Compagnie des Loups, ou le loup se présente sous la forme d’un gentilhomme chassant en forêt. Et c’est un peu comme La Belle et la Belle, une jeune fille face à la bestialité. Je voulais rafraichir un peu cette image car au final, nous les femmes sommes aussi bestiales que nos compagnons masculins! Et ça, l’auteur de La Compagnie des Loups l’avait bien compris.

J’espère poster d’autres créations comme celles-ci très bientôt!

Blanche Mt.-Cl.

Graphisme – Flyer pour un roman fantastique… et petite annonce

Très chers lecteurs, bien le bonjour!

Voici l’exemple d’un projet graphique vraiment, vraiment personnel, réalisé hier après quelques jours de réflexions sur le sujet. Il s’agit d’un flyer consacré à… la promotion de mes propres écrits. En effet, comme vous l’avez sûrement déjà vu sur ce blog, j’écris. Et il y a deux ans, j’ai réussi à mener à son terme un projet d’écriture. Entretemps, je l’ai ré-écrit car il ne me satisfaisait pas, et n’étant pas adepte de l’auto-édition (en fait, pas les moyens, et n’ayant pas assez d’amis intéressés par ce type de littérature pour faire ma propre promo sur les réseaux sociaux), j’ai tout remanié et ré-écrit pour le mettre en ligne et « recruter » des lecteurs. Mais ce n’est pas chose aisée… J’ai donc souhaité mettre mes toutes nouvelles compétences de graphiste en formation en oeuvre pour créer ce flyer, à l’occasion du premier anniversaire du lancement du site lesangdeswolf.com. A la base, j’aimerais écrire de la science-fiction, mais j’avais aussi envie de ré-explorer des themes comme la lycanthropie, le poids de l’histoire, etc. …

FlyerSWJ’ai utilisé un photomontage made in Photoshop dépeignant une scène-clé de l’intrigue, et ai ensuite assemblé le tout sur InDesign. Bien sûr, avec ce que je sais faire maintenant, ce petit papier aurait pu être plus beau. Mais je voulais l’assortir au site de l’histoire, en particulier à l’image d’en-tête du site, et les polices utilisées (du moins des polices proches), juste pour garder le tout cohérent. Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’avoir en pleine taille et lire le résumé plus aisément.

J’y ai rédigé un chapeau (accrocheur, j’espère… 😉 ), ainsi que le résumé de l’histoire, et le lien pour la lire. Il y a quelqu’un un jour, une SEULE personne, après un chapitre, qui a osé me dire que ça lui faisait penser à Twilight en juste mieux écrit. Or le larron n’a jamais lu Twilight. Quand bien même le roman paraît jeune et frais au début, et même si le héros fait une fois référence à l’oeuvre de Stephenie Meyer, c’est différent. Certes, l’héroïne est jeune, est un peu paumée et manque de confiance en elle dans sa vie personnelle, mais ça, c’est le lot de bien des personnes normales. Je vous invite donc tous ici sur ce blog à venir faire vivre vous aussi la page du Sang des Wolf, par vos commentaires et vos retours. Cela peut ne pas être votre style de littérature, mais vous connaissez peut-être des gens – amis, proches, petits frères, petites soeurs, enfants (mais pas en-dessous de seize ans!) – que cela intéresserait.

Je peux paraître obsédée par ce roman, et je m’en excuse. C’est sûr que je ne dois pas être la première à pomper l’air des autres avec ce que j’écris sur Internet, mais pour le coup, je pense vraiment que mon histoire a du potentiel. Et puis c’est un peu mon bébé, je ne compte pas lâcher l’affaire pour le faire publier. Seulement, il faut convaincre les éditeurs… surtout quand vous êtes bloggueur, ce n’est pas forcément aisé. Cependant, il y a eu d’heureux hasards avec Internet depuis quelques années, des découvertes intéressantes dont je compte faire partie. J’aimerais donc créer une dynamique autour de cette page, où le roman est déjà complet, et profiter de ce blog pour en partager quelques extraits avec vous et, qui sait, vous donner envie d’en lire un peu plus! 🙂

Et pour un résumé un peu plus complet, c’est par … Libre à vous de lire la suite, si le coeur vous en dit! 🙂 En tout cas, je serais honorée que vous vous lanciez vous aussi dans l’aventure.

Blanche Mt.-Cl.

46 ateliers pour Photoshop : Retouche d’images et photomontage

TRÈS CHERS LECTEURS ET FOLLOWERS DE CE BLOG,

GRAPHISTES EN HERBE,

Capture d’écran 2015-02-15 à 19.34.14Me voici de retour dans cette rubrique avec autre ouvrage à mettre entre tous les mains. Car si Photoshop vous terrifie, ce livre est fait pour vous… Certes il y a pléthore d’ouvrages sur le sujet, et d’autres plus ou moins spécialisé sur un aspect de ce logiciel puissant et fantastique (je pense notamment aux Cahiers d’Eyrolles, sur lesquels je reviendrai pour InDesign et Illustrator).

Pour ma part, si j’aimais bien Photoshop, j’avais été quelque peu échaudée après mes premiers devoirs de photomontage, en réalisant que mes détourages étaient maladroits et très durs. Malgré des heures passées sur le DVD tutoriel fourni par mon école, j’ai été paralysée pendant longtemps sur Photoshop, me contentant de quelques retouches photos pour des visuels à mettre dans mes maquettes (balance de couleurs, réglages de saturation, niveaux…). C’est ce livre qui m’a permis de m’y remettre doucement, et je ne pense maintenant qu’à organiser une séance de photos pour mettre un de mes projets en oeuvre. 🙂

Comment s’articule cet ouvrage? Il se divise en quatre grandes parties sur les bases, la retouche, le photomontage et les possibilités créatives de ce logiciel merveilleux dès que l’on maitrises certaines manipulations simples. Vous apprendrez ainsi à corriger les défauts d’une photographie et à embellir un portrait (attention de ne pas en abuser comme certaines stars! 😉 ), changer des couleurs, jouer sur la lumière, détourer, transformer, créer une ombre portée pour un montage réaliste, créer des effets néons et des transparences, jouer avec des textes et les masques de fusion… De plus, chaque atelier s’accompagne de trucs et astuces en haut de pages. Les fichiers exemples sont à télécharger sur le site de l’éditeur et permettent d’effectuer les travaux des ateliers. Vous pouvez ensuite appliquer ces manipulations à vos propres photographies et projets personnels.

Un petit bémol néanmoins: la qualité et la résolution des fichiers à télécharger est parfois moindre que celle des photographies montrées dans les exercices, ce qui peut poser souci dans les ateliers impliquant des détourages de grande précisions.

Il n’en reste pas moins que le livre est donc très bien fait. Pour ma part, il m’a permis de me faire la main sur des petites manipulations basiques mais très utiles pour créer des effets saisissants, que mes tutoriels n’avaient que survolées. Il convient aussi parfaitement à des débutants.

Titre: 46 ateliers pour Photoshop : Retouche d’images et photomontage

Auteur: Marylise Logez

Editions: Micro Application Editions

Collection: 200% Photoshop

251 p.

Prix: 22,90 €

Devoir de Graphisme – Affiche de Film Imaginaire – Août 2014

AfficheSW
Affiche « Le Sang des Wolf »

Dans cet exercice, il fallait créer une affiche de film imaginaire – soit la suite d’un film existant, soit tout inventer soi-même. Le but en était de travailler les effets et les filtres Photoshop. Qu’ai-je donc fait? Je me suis amusée avec mes propres créations, en me demandant ce que donnerait mon roman, Le Sang des Wolf, en film. J’ai donc élaboré une affiche représentant la scène d’Augarten Park – la rencontre avec les loups avec le Flakturm comme décor.

J’ai passé énormément de temps à travailler les calques, la lumière, les effets de brume dans le parc – comme dans la scène du roman, je voulais vraiment retranscrire cette atmosphère particulière, sombre et onirique, de la rencontre de Zoé avec les loups. J’ai créé le loup du premier plan à partir de plusieurs photographies, afin de le placer dans une position qui me convenait face à l’héroïne (au passage, le modèle féminin, c’est moi! 🙂 ). Plutôt que d’utiliser des effets kitsch, j’ai opté pour des flous, des éclairages spécifiques.

On m’a reproché mes détourages un peu durs, mais la composition et la typographie ont été appréciés. J’espère que cette affiche vous plait et vous donnera – on ne sait jamais – envie de lire mon oeuvre! 🙂

Blanche Mt.-Cl.