Artbook pour amateur de fantastique sombre et sexy – Olivier Ledroit

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

91Y3Aby9n2L
Couverture de l’album

Tout d’abord, je vous remercie encore pour votre fidélité, car les mille vues ont encore été atteintes ce mois-ci… et bien plus vite qu’en décembre, sans doute grâce aux nouveaux abonnés de ces derniers jours.

Je reviens avec cette chronique un peu exceptionnelle, et très brève, consacrée à un très bel album que mon frère m’a offert à Noël. Connaissant mon intérêt pour l’illustration et le dessin, ainsi que pour les univers sombres, voire très sombres de Requiem: Chevalier Vampire, il m’a ainsi gratifiée d’Olivier Ledroit, une très belle anthologie de ses illustrations, préfacée par… Alejandro Jodorowsky en personne – vous savez, le cinéaste perché qui a failli tourner une adaptation de Dune avec la collaboration de nombreux dessinateurs et bédéastes.

Je vous emmène donc dans l’univers de l’un de mes dessinateurs favoris…

Continuer la lecture de Artbook pour amateur de fantastique sombre et sexy – Olivier Ledroit

Les Livres et DVDs du Noël de Blanche!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

IMG_20151225_043554
Parce que le sapin de Noël de ma mère est le plus beau…

Encore une fois, j’espère que vous passez une très bonne journée de Noël avec ceux que vous aimez! 🙂

Je me doute que certains d’entre vous ne seront pas sur Internet aujourd’hui, car ils seront sur la route pour rejoindre la famille, aux fourneaux à déguster de bons petits plats, assis confortablement en train de profiter de leurs cadeaux, occupés à monter les jouets des petits ou d’installer les consoles des plus grands, à jouer aux sabres laser avec leur progéniture, ou à picorer quelques chocolats à la douce lumière du sapin en regardant des films reçus pour Noël.

De mon côté, j’ai reçu quelques présents livresques et DVDesques qui pourraient servir à de merveilleuses, éventuellement délicieuses chroniques sur ce blog…

Je vous dis tout ici…

Continuer la lecture de Les Livres et DVDs du Noël de Blanche!

Un beau petit diable – Dessin – Octobre 2014

Diable001
Un beau petit Diable…

Voici enfin un dessin qui n’a rien à voir avec mon roman… Un autre diablotin très typé, et pour une fois, coloré. Le graphisme et la peinture m’auront au moins appris à utiliser de la couleur, ce qui commence à avoir une influence positive sur mon dessin. 🙂

Bien que j’aie réutilisé un thème déjà exploré dans mes dessins, mais d’une manière nouvelle, ce qui me permettra de mentionner mes influences… Tout d’abord, je suis fascinée par le personnage du Diable, « le Satan » comme il est appelé dans l’Ancien Testament. J’aime ce passage du Live de Job où il met Dieu au défi d’éprouver la foi de Job, son plus fidèle serviteur. J’aime voir Dieu et le Diable côte à côte dans cet épisode pour le moins intéressant. Une scène similaire ouvre le Faust de Goethe, et l’objet du pari entre le Seigneur et Mephistopheles est Faust lui-même.

Visuellement, j’ai différentes influences. Dans l’arrière-plan, on retrouve les volutes et les arabesques de l’Art Nouveau – dans un livre sur le graphisme heavy metal, j’ai pu constater que certains graphistes de cette mouvance ont également ces influences. J’aime également l’art médiéval et ce qui va avec – en particulier les armures comme celle que porte mon personnage – et j’admire beaucoup l’oeuvre du peintre Jérôme Bosch. En particulier lorsqu’il s’intéresse à l’Enfer et au Paradis, ses démons hybrides magnifiquement imaginés. Je me demande, à chaque fois que je trouve un nouveau détail, comment l’idée lui en est venue, comment il a réussi à créer des scènes qui n’ont rien à envier à nos films gores.

J’ai également des inspirations mythologiques et littéraires. J’ai fait la relation entre le dieu égyptien Seth et Satan, pour donner mon diable une queue de la forme de celle de Seth. En Ancienne Egypte, on considérait les gens roux, comme le pharaon Ramsès II par exemple, comme liés ou bénis par ce dieu particulièrement puissant et destructeur, responsable de la foudre, régnant sur les étendues désertiques et stériles. Il a également une dimension positive, quand bien même il est censé avoir assassiné son frère Osiris, car il se tient à l’avant de la barque de Rê pour la guider chaque nuit et éloigner le serpent Apophis qui cherche chaque nuit à empêcher le soleil de se lever. Ramsès II avait même créé une division dédiée à ce dieu dans son armée.

Enfin, je suis une fan inconditionnelle du Mephistopheles dans le Faust de Goethe. Je l’imagine toujours sous l’apparence d’un jeune homme particulièrement attirant – dangereusement attirant, roux, souriant, androgyne pour être attirant aux yeux de tous, affublé d’un sex-appeal malsain comme celui du chevalier vampire Requiem dans la BD illustrée par Olivier Ledroit.

J’espère que ces explications vous en diront un peu plus sur mon univers!

Blanche Mt.-Cl.

Requiem Chevalier Vampire – Hommage à Olivier Ledroit – 2008

Requiem
Hommage à Olivier Ledroit – Requiem et Rebecca

Il ne s’agit nullement d’une création personnelle. Mais je voulais me faire la main sur quelque chose de beau, juste histoire de dessiner. Je ne suis très friande d’histoires de vampires et j’ai quelques théories à ce sujet que je présenterai ultérieurement dans un autre post. Je fais une exception pour la bande dessinée Requiem: Chevalier Vampire brillamment illustrée par Olivier Ledroit.

J’y ai apprécié la beauté fascinante et malsaine du héros, réincarnation vampirique d’Heinrich, un ancien membre de la Waffen-SS tombé amoureux d’une jeune femme juive nommée Rébecca. Elle sera arrêtée et mourra à Auschwitz, tandis qu’Heinrich sera tué sur le Front de l’Est. Ils se retrouvent dans l’autre monde, une sorte d’Enfer paradisiaque dominé par toute sorte de créatures terrifiantes dont les Nosferatu. C’est ce qu’Heinrich, en tant que méchant, va devenir, tandis que Rébecca appartiendra au camp adverse des Lémures – des victimes de morts violentes à la recherche de leurs assassins. Je trouvais le personnage de Rébecca remarquablement beau, avec son visage de fée aux grands yeux verts et son allure de femme fatale.

J’ai donc souhaiter reproduire les traits de ces deux personnages… mythiques. 🙂 Et je suis restée très fan des dessins de Ledroit!

Blanche Mt.-Cl.