Un peu d’histoire littéraire – Les Contes des frères Grimm, entre folklore et petits arrangements

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Frontispice de la première édition des contes
Frontispice de la première édition des contes

J’entame cette semaine comme une forme de conclusion à cette semaine thématique dédiée aux adaptations de contes. En effet, je souhaite vous présenter brièvement les Contes des frères Grimm, qui font partie de notre héritage et de notre culture. En revanche, j’ai joué de malchance, car il n’y a pas moyen de remettre la main sur mes notes de cours de l’époque où j’ai étudié ces contes, pas plus que sur mon édition. Ce qui m’embête beaucoup, car je n’ai pas l’habitude de perdre des livres – outre Le Banquet de Platon que j’ai fait exprès de perdre. 😉

Comme il existe des tas d’éditions, abrégées ou critiques, je ne vous donnerai pas de références en particulier, et je vous laisse le soin de choisir des versions pour enfant à destination de vos progénitures, neveux et nièces, petits frères, sœurs, cousins , cousines ou filleul/es, ou des éditions critiques adressées à un public plus mature. Au pire, je pourrai vous donner un ou deux conseils pour vous guider.

Je vais donc revenir un peu sur  cette grande œuvre des deux Grimm, inscrite au Registre international Mémoire du monde de l’UNESCO. La chronique livresque de ce lundi se fera donc, une fois n’est pas coutume, sous le signe de l’histoire littéraire, en espérant ne pas vous rendre le tout trop rébarbatif.

Continuer la lecture de Un peu d’histoire littéraire – Les Contes des frères Grimm, entre folklore et petits arrangements