Retrouvailles avec l’Ange de la Musique – Le Fantôme de l’Opéra (Gaston Leroux)

Le fantôme de l’Opéra a existé. Ce ne fut point, comme on l’a cru longtemps, une inspiration d’artistes, une superstition de directeurs, la création falote des cervelles excitées de ces demoiselles du corps de ballet, de leurs mères, des ouvreuses, des employés du vestiaire et de la concierge.
Oui, il a existé, en chair et en os, bien qu’il se donnât toutes les apparences d’un vrai fantôme, c’est-à-dire d’une ombre.

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Vous avez vu la petite couv’, violette comme le blog?… C’est le destin, je vous dis, le destin…

J’espère que votre mois de juin a bien commencé! 🙂 C’est qu’il file et j’ai encore repoussé d’autres articles – dont le fameux article illustré sur Star Wars – et j’ai même, horreur suprême, lâché mon MOOC alors que ça m’intéresse, mais pour le coup, il est tombé au mauvais moment. Bref, ma vie est une course contre la montre et une lutte permanente pour ne pas m’endormir n’importe où, ou pour que je ne pleure pas à n’importe quelle broutille. Au bureau notamment, mais rassurez-vous j’ai enfin fait ma demande de congés, et j’espère enfin avancer dans mes projets perso malgré une fatigue persistante. Mais nous y voilà, vous avez enfin une chronique ayant trait à l’une de mes autres grandes lectures d’avril. Ou plutôt relecture.

Car, fait exceptionnel, j’ai relu un ouvrage, à savoir l’une de ces lectures absolument mythiques qui ont bercé mon adolescence : Le Fantôme de l’Opéra, auquel j’avais dédié un article quand ce blog n’en était qu’à ses balbutiements. Suite à quelques petites anecdotes que je vous conterai plus loin dans l’article, j’ai décidé de relire ce roman qui a suscité moult adaptations. Je vous emmène dont dans cette véritable ville dans la ville qu’est le Palais Garnier… Continuer la lecture de Retrouvailles avec l’Ange de la Musique – Le Fantôme de l’Opéra (Gaston Leroux)

Publicités

La tête dans les livres – L’Histoire sans fin (Michael Ende)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

61kob56hh4lJ’ai la joie immense de vous annoncer que je suis enfin venue à bout de L’Histoire sans fin de Michael Ende – paradoxe pour un récit censé ne pas avoir de fin, justement! 🙂

Je sais qu’il est de nombreuses personnes de ma génération qui connaissent les aventures de Bastien et d’Atréju à travers de la très belle adaptation cinématographique par Wolfgang Petersen. C’est en grandissant que j’ai appris qu’il s’agissait d’un livre. En effet, Die unendliche Geschichte – son titre original, publié en 1979, est d’abord devenu un grand classique de la littérature enfantine allemande, puis a été traduit dans le monde entier. J’ai donc décidé de le lire dès que je le pourrais, et l’avais gardé dans ma PAL pour cet automne, cette saison se prêtant tout à fait bien aux lectures un peu magiques.

Et je vous embarque dans une chronique plus que de saison, puisque pour notre ami Bastien, tout commence un matin pluvieux de novembre…

Continuer la lecture de La tête dans les livres – L’Histoire sans fin (Michael Ende)

Récits sombres et captivants – Le K (Dino Buzzati)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

613ccNtuhwLJe reviens cette semaine avec du retard, alors que je me débats entre mes devoirs de graphisme qui me bouffent littéralement et des recherches de renseignements complémentaires concernant mon projet d’auto-entreprenariat (ben oui, hein, il ne faut pas faire n’importe quoi). Comme mes jambes me portent à peine aujourd’hui, je suis bien obligée de prendre un peu de temps pour moi et mes occupations parallèles. Je vous présente en express un ouvrage qu’à mon sens, tout amateur de fantastique et d’insolite devrait lire. J’ai nommé Le K, un recueil de nouvelles signées Dino Buzzati, qui a notamment écrit Le Désert des Tartares – que je n’ai malheureusement pas lu.

Le K constituait avant tout l’une de mes lectures obligatoires en classe de quatrième (ça fait donc une paie, comme vous vous en doutez), mais j’avoue avoir pris un très grand plaisir à découvrir ces récits. Mon frère a également dû étudier cet ouvrage et j’ai choisi de le traiter ici car nous en reparlions il y a quelques jour.

Laissez-moi donc vous présenter un grand classique de la littérature du XXe siècle, avec par contre quelques spoilers

Continuer la lecture de Récits sombres et captivants – Le K (Dino Buzzati)

SEMAINE THÉMATIQUE – « Dune » et « Les Enfants de Dune » (Mini-série, 2000-2003)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je tiens à m’excuser auprès d’un blogueur qui a dû avoir une fausse joie après un loupé avec cet article, mais voilà… Effectivement j’avais prévu de ne pas clore cette semaine thématique avec la chronique cinéma de jeudi, mais avec une autre adaptation de Dune qui, je pense, pourrait ravir aussi bien les fans que ceux qui découvrent tout juste la richesse de l’univers de Dune. Et qui sait si cela ne vous donnerait pas des idées pour meubler de longs après-midi d’automne?

Dune-miniseries
Dune, la mini-série – Source: Wikipedia

Pour terminer en beauté cette semaine rendant hommage à Dune pour les cinquante ans de sa parution, j’ai décidé de vous offrir un petit bonus: un genre de chronique express, la toute première dédiée à une production télévisuelle sur le blog. J’ai nommé les deux miniséries adaptées des romans éponymes Dune (Frank Herbert’s Dune, 2000) et sa suite, Les Enfants de Dune (Frank Herbert’s Children of Dune, 2003). Elles font partie des plus grands succès diffusées par SyFy, alors appelée Sci-Fi Channel… Je ne détaillerai pas le casting ou l’histoire, ce qui a déjà été fait dans la chronique littéraire dédiée aux roman en début de semaine. Il s’agira plutôt d’évoquer une autre façon de découvrir l’univers créé par Frank Herbert.

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE – « Dune » et « Les Enfants de Dune » (Mini-série, 2000-2003)