Lecture, stress, inspiration et bien-être – Bilan d’Avril 2017

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Entre histoire du Japon et S.F. flower power, il faudrait peut-être que je pense à avancer!…

Avril touche à sa fin…. Nous allons arriver en mai, comme le temps passe vite! Je reviens pour un petit bilan de ce mois d’avril un peu agité, à la fois rassurant et stressant, mais aussi pas mal inspirant quand j’y pense. Quand on vit une période de transition comme la mienne, je pense qu’il n’est pas mal de dresser des petits bilans comme ça, pas à pas, pour essayer de dégager une progression et « relativiser » (le mot que je déteste! 😉 ).

Pour le moment, toujours chez Papa-Maman en Normandie, alors que je froid est revenu – un temps à se mettre sous un plaid devant un film pour ne rien glander! 😉 Je vous propose donc de revenir brièvement sur mes lectures, mes écrits et même sur quelques projets créatifs. 🙂 Comment donc se profile le mois de mai?…

Continuer la lecture de Lecture, stress, inspiration et bien-être – Bilan d’Avril 2017

Publicités

La solitude de l’être – Niourk (Stefan Wul)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

51mtbydx42lAvec la chronique de cette semaine, je reviens à la littérature SF jeunesse avec un livre que je n’ai pas seulement lu, mais aussi relu puisque je l’avais étudié en cinquième, sous la houlette d’un professeur de français exceptionnel qui aimait la littérature SFFF… J’ai nommé Niourk de Stefan Wul.

Et l’édition que j’ai pu me procurer a ceci de particulier qu’elle est accessible aux jeunes lecteurs dyslexiques. J’ai mis un petit moment à m’adapter à la typographie et à la mise en page, mais je dois avouer que je suis ravie de cette initiative. Car il est dommage que la dyslexie coupe des bonnes histoires!

Continuer la lecture de La solitude de l’être – Niourk (Stefan Wul)