Autumn Of Antique #4 – Roman hittite: I, the Sun (Janet Morris)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Après vous avoir proposé une introduction très succincte à la civilisation hittite, je continue dans la lignée de l’Autumn of Antique, en vous proposant cette fois-ci, une fiction.

Et pas n’importe laquelle, car au lieu de vous ramener en Égypte, qui a été le théâtre de nombreuses fictions plus ou moins prenantes, j’ai choisi de commencer par l’un des très rares romans sis dans l’Anatolie antique. En effet, les Hittites apparaissent assez peu dans des romans historiques connus, et ma première rencontre avec cette civilisation s’est faite à travers leur présentation caricaturale dans les romans de Christian Jacq. Je vous présente donc I, the Sun de Janet Morris, roman inconnu en France. Déjà qu’il est difficile de trouver des ouvrages savants un peu sympas sur les Hittites en français, le roman est, comme de juste, en anglais. Mouais. N’hésitez pas à vous reporter à l’article d’hier sur certains concepts!

Il vous emmènera au XIVe siècle avant J.C., auprès de Souppilouliouma I, le souverain le plus connu de l’histoire hittite… Continuer la lecture de Autumn Of Antique #4 – Roman hittite: I, the Sun (Janet Morris)

Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, que ceux qui sont bientôt en vacances ne sont que joie et que ceux qui s’apprêtent à retourner bosser sont bien reposés… Pour moi le retour de quelques jours de vacances est un peu morne: il fait gris dehors, je n’ai pas d’extérieur dont je peux profiter… Afin d’égayer un peu cette dernière journée de juillet, j’ai décidé de vous parler, ou plutôt de vous re-parler d’un roman lu il y a longtemps, un vieil ouvrage de SF paru pour la première fois en 1913… En effet, pourquoi ne pas vous reparler d’Une Princesse de Mars d’Edgar Rice Burroughs, maintenant qu’il y a plus de monde sur ce blog? Et surtout, pour donner plus de couleurs à ce milieu d’été un peu morne après la canicule!

Je vais donc vous présenter ce roman dégoté et lu alors que je travaillais en Angleterre il y a quelques années, et c’était l’une de mes premières lectures en V.O. depuis l’université. Préparez-vous à suivre John Carter sur la planète Mars où, de prisonnier, il va devenir un héros… Pour vous parler de tout ça, je vais changer la structure habituelle de l’article, afin d’évoquer l’œuvre de Rice Burroughs ainsi que l’adaptation – que vous connaissez peut-être – tirée de son roman, et par la même occasion, je vous ferais part de ce qui me passe par la tête concernant l’adaptation de SF à l’ancienne. Continuer la lecture de Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Remise à plat avec la Force – The Last Jedi (novellisation par Jason Fry)

« The brighter the light, the darker the shadow. »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

La couv’… qui reproduit mon affiche favorité du film!

Attention, attention… Fangirling: Episode III – Le Retour de la Geek. Et oui, Blanche Montclair la vieille geek a encore frappé. Ah nan! vous entends-je vous exclamer. La revoilà avec son foutu Star Wars! 😉 Et ouais, on ne change pas une équipe qui gagne, mes p’tit Jawas!

Retenez, chers lecteurs, mes adorables petits lecteurs, qu’aujourd’hui est un grand jour! Pourquoi?… Roulement de tambour. Eh bien tout d’abord parce qu’il s’agit ici de ma première lecture commune sur la blogosphère, initiée par Charmant Petit Monstre, que je remercie pour ce moment de lecture sous le signe du fangirling (mon Dieu, qu’est-ce qu’elle m’a faite marrer!). Et d’autre part parce qu’il s’agit de la novellisation officielle du dernier Star Wars, The Last Jedi. Car si je me suis un peu énervée sur le film après sa sortie, il a réveillé la Bête en moi, la fan de Star Wars et de storytelling qui se pose bien des questions sur le devenir des nouveaux personnages. Et aussi parce qu’avouons-le, je suis une grande sentimentale qui ne peut rester très longtemps fâchée avec Star Wars, et qui a nuancé son jugement quant à la chose.

Et c’est lors de ce fameux article dédié à mon shopping geek de janvier, que la rédactrice du blog Les Lectures du Monstre, aussi atteinte que moi (enfin je crois), m’a proposé cette lecture commune. Vous avez sans doute eu un aperçu de ses commentaires dans mes articles dédiés à la Force!  Je ne pouvais qu’accepter… ☺ Je l’en remercie, quand bien même je me sens un peu cruche, déjà que je n’ai pas besoin de ça pour planer à des années-lumières dans d’autres galaxies! À l’heure où l’on commence à parler de la novellisation des Derniers Jedi, qui a provoqué tant de réactions tranchées, sur les sites geek, j’ai décidé d’en parler, non de manière dépassionnée (moi, dépassionnée, la bonne blague!), mais à tête reposée et en mode cool. Je vous ramène donc, encore une fois, dans une galaxie lointaine, très lointaine, pour une chronique un peu plus approfondie et non-entâchée par mon désarroi de décembre… Préparez-vous car tout ce que je n’ai pas pu dire sera ici, ce sera fait avec sincérité et bizarrement, de l’enthousiasme… mais aussi des GIFs!

Et maintenant, unleash the Geek! Vitesse lumière vers une exégèse starwarsienne débridée! Continuer la lecture de Remise à plat avec la Force – The Last Jedi (novellisation par Jason Fry)

Auto-Challenge – Lecture en V.O. Réussi!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Détail - Buste et visage
La « Grosse Babylon » vous salue bien!

Voici une bonne nouvelle! Je vous annonce que je suis venue à bout de mon auto-challenge – après, c’était facile, puisque j’ai fini mon stage et que me voici par la force des choses chez mes parents, et que mon toubib m’a interdit de penser au graphisme cette semaine. J’ai donc fini il y a une petite demi-heure Metropolis de Thea von Harbou, qui fut aussi la scénariste du film de Fritz Lang.

Que dire si ce n’est qu’il fut un peu difficile de me remettre à la littérature en allemand?… Car depuis mon master d’allemand il y a bientôt cinq ans, je n’ai plus lu que de la presse, éventuellement de courts essais en allemand dans le cadre de mes recherches pour mon roman, et plus d’oeuvre littéraire dans la langue de Goethe.

Continuer la lecture de Auto-Challenge – Lecture en V.O. Réussi!