Écriture – « Le Sang des Wolf » est sur WattPad!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Futurs lecteurs du Sang des Wolf,

Capture d’écran 2016-05-16 à 21.20.53

Me voici de retour, non pas avec une chronique, mais avec de petites news!

Je vous annonçais il y a quelques temps la mise en ligne de ma nouvelle La Nuit de Wolf sur WattPad, et j’ai aujourd’hui le plaisir de vous faire part d’une autre petite actualité: pour « fêter » le début de mon stage, j’ai commencé à mettre en ligne mon roman Le Sang des Wolf sur WattPad. 🙂

Comme je le disais, je pense qu’en attendant de pouvoir imprimer mon manuscrit pour le soumettre à des éditeurs (le pire dans tout cela, au risque de paraître frimeuse, c’est que je crois sincèrement que cette histoire a du potentiel, et que certains d’entre vous aimeriez peut-être l’avoir dans votre bibliothèque…), WattPad peut être une alternative un peu sympa pour donner accès à mes récits. D’autant plus qu’il y a la possibilité de voter, de commenter…

Continuer la lecture de Écriture – « Le Sang des Wolf » est sur WattPad!

Avis aux curieux de lecture – Je débarque sur WattPad!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

BelleForêt1CouvEn cette morne semaine où je me bats pour ne pas lâcher l’affaire tant au niveau du graphisme que du reste (en faisant chier mon entourage au passage! 😉 Mais si ça pouvait être réglé début juin, cette affaire, ça me ferait du bien… ), j’ai le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de ma nouvelle La Nuit de Wolf sur WattPad! Car j’imagine que certains blogueurs littéraires avides de nouveauté que vous êtes connaissez l’application WattPad qui, paraît-il, vous permet de lire et d’écrire partout!

J’ai voulu tester cette plateforme avec un texte court, histoire de me faire la main.

Aussi je vous invite à profiter de cette soirée ou de ce jeudi férié pour jeter un cil à la « chose » qui, tant qu’aucune version papier n’existe (allez, les éditeurs, viendez, viendez sur le blog…), me paraît être une alternative correcte à la lecture au format blog. Vous pouvais également commenter, et bien sûr, voter pour les textes! 😉

Et qui sait, j’y mettrai d’ici quelques temps Le Sang des Wolf… Ce qui ne doit pas vous empêcher de commencer à le lire sur le blog si vous en avez envie!

Bonne soirée à tous et hauts les cœurs!

Blanche Mt.-Cl.

État de mes écrits – Ma nouvelle en ligne!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

NW2

Tout d’abord, je souhaite la bienvenue aux nouveaux abonnés du blog, et je remercie encore chaleureusement les fidèles de toujours en ce samedi matin. Pour ceux qui auraient loupé l’info ou qui ne connaissent pas mon autre blog, je vous offre un petit rattrapage ce week-end! 🙂

Grande nouvelle!… 🙂 Enfin plutôt une petite nouvelle comme ça en passant. 🙂

Sans doute vous souvenez-vous que j’avais, dans plusieurs posts, évoqué une nouvelle que j’étais en train d’écrire, liée à l’univers de mon roman en ligne Le Sang des Wolf, une sorte de thriller surnaturel mixant des éléments de policier, de fantastique, de surnaturel, de young adult et un soupçon de romance sur fond de secret de famille dans le Vienne contemporain.

Continuer la lecture de État de mes écrits – Ma nouvelle en ligne!

Des nouvelles de mes écrits – « Le Sang des Wolf » est à jour!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

À ceux d’entre vous qui êtes arrivés sur ce blog il y a peu, sachez que j’ai une autre casquette: celle d’auteur aspirant! Et oui, j’ai écrit un roman, une sorte de thriller sur fond de surnaturel, avec loups et tutti quanti qui se passe à Vienne de nos jours. C’est que le fantastique nous vient souvent d’Amérique du Nord, et je souhaitais faire revenir cela sur ces bonnes vieilles terres d’Europe centrale, dans les forêts germaniques, mères de tant de légendes. Comme, pour diverses raisons, je ne souhaite pas m’auto-éditer, j’ai protégé mon texte et l’ai mis en ligne sous forme de blog pour trouver des lecteurs. J’ai déjà eu quelques bon retours et je remercie les blogueuses qui y ont consacré des chroniques. 🙂

Il en était question depuis un moment, mais aujourd’hui, j’ai le plaisir et l’immense honneur de vous annoncer que j’ai enfin remis à jour le texte de ce blog, donc du roman! 🙂 Et oui! Vous allez pouvoir lire le texte dans son intégralité!

SWMarquePage5

Continuer la lecture de Des nouvelles de mes écrits – « Le Sang des Wolf » est à jour!

Envie de lecture?… Tentez un suspense surnaturel, « Le Sang des Wolf »!

Très chers lecteur de ce blog, bien le bonjour depuis Paris avec ses températures caniculaires!

Pour certains d’entre vous, les vacances vont ou ont déjà commencé, vous cherchez peut-être des pistes de lecture pour passer le temps! Je profite donc de cet été, et du temps libre qui risque d’aller avec, pour vous présenter un peu… mes propres écrits, et plus particulièrement mon premier roman, Le Sang des Wolf, texte protégé et mis en ligne en accès gratuit sur le blog lesangdeswolf.com. Donc, si vous restez chez vous avec votre ordi ou si vous voyagez avec votre tablette, tous les moyens sont bons pour avoir accès à ce texte, donc un chapitre est publié tous les deux jours (pour ceux qui ne peuvent pas attendre, vous aurez accès à la suite via la table des matières!)

Comme vous vous en doutez, à la lumière des films et livres traités sur ce blog, il s’agit de littérature de l’imaginaire – l’imaginaire regroupant les fameux SFFF (science-fiction, fantastique, fantasy). Vous connaissez sans doute déjà les illustrations que j’ai postées sur ce blog quand je l’ai lancé! À cette occasion, j’avais dit que je présenterais mon « oeuvre »! 🙂 Et après tout, je peux vous montrer une création autre que dessinée, puisque raconter des histoires, c’est aussi créer. Alors, prêts à savoir de quoi il retourne?… Je commence…

  • Le pitch… entre policier, fantastique et « jeune adulte »
SWCH13009
La jolie Zoé, notre héroïne…

Alors qu’on signale la présence de loups dans le Wienerwald, Zoé, une jeune Française insouciante et un brin rêveuse entame une toute nouvelle vie dans la capitale autrichienne. Quant au père de son amie Tristana, l’inspecteur Georg Terwull, il est confronté à une étrange série de meurtres. En effet, les membres des victimes portent des traces de morsures de loups. De plus elles ont littéralement dégorgé de leur sang, suivant un procédé qui échappe complètement aux experts médico-légaux. Lorsqu’un loup saigné de la même manière est retrouvé sur une stèle du cimetière juif de Währing, l’inspecteur comprend qu’une nouvelle phase s’amorce dans cette vague de crimes. Il se rappelle une enquête menée par son grand-père, lui aussi policier dans le Vienne d’après-guerre, sur une affaire étrangement similaire : celui-ci avait découvert dans les ruines du cimetière de Währing, le corps exsangue de Rudolf Wolf, médecin, occultiste et fervent Nazi. C’est ainsi que guidé par le journal de son grand-père, et épaulé par la très nerveuse nerveuse commissaire Huber et Wolfgang Wagner, un consultant très excentrique, Georg Terwull se lance sur la piste des Tueurs aux Loups…

SWCH1001
L’inspecteur Georg Terwull, consultant ses dossiers dans son bureau surchauffé du commissariat…

Terwull n’est cependant pas au bout de ses surprises. Il s’inquiète bientôt pour Tristana, et surtout pour sa comparse Zoé. Celle-ci a un ami proche, Jan, un jeune homme affable au visage d’ange souvent accompagné de son arrogant et lunatique, mais néanmoins très beau cousin, Lukas. Or, le nom de famille des deux jeunes hommes apparaît fréquemment dans le journal du vieux Terwull : leurs aïeuls semblaient très impliqués dans les expériences de Wolf… Les coïncidences s’accumulant contre eux, l’inspecteur tente d’en apprendre plus sur les deux héritiers, au grand dam de sa fille et de Zoé.

Au fur et à mesure de ses découvertes, l’inspecteur Terwull découvre des faits qui dépassent son entendement et les mettent en danger, lui et Wagner, tout comme son grand-père avant eux… Quelles vérités et quels mystères entourant Wolf et ses héritiers cherche-t-on à dissimuler? Car dans l’ombre oeuvre le Wolfsrat, une instance occulte constituée de mystérieux êtres aux yeux phosphorescents. Ses membres n’ont aucun intérêt à des progrès trop rapides de l’enquête … pas plus qu’à un rapprochement de Zoé avec les deux cousins. Car elle pourrait découvrir leurs secrets.

Mais Terwull ignore que la délicate Zoé a elle aussi un secret. Un secret de taille: un soir, alors qu’elle profitait d’une balade dans le parc d’Augarten, elle a rencontré une meute de loups, plus curieuse qu’hostile à son égard. Dès lors, des loups la suivent régulièrement, en plein coeur de Vienne…

  • Mes partis pris
SWCH16009
Le beau et excentrique Wolfgang Wagner, comportementaliste animalier et consultant sur l’affaire des Tueurs aux Loups

Inutile de vous préciser que j’ai pris plaisir à mener à bien ce projet d’écriture. J’avais envie d’écrire un roman fantastique traitant de métamorphose – et je me suis amusée, par une alternance de passages légers entre jeunes, de scènes investigatives et plus mystérieuses, à faire d’abord croire à mes lecteurs à une histoire « à la Twilight » (pas que je sois une inconditionnelle, mais je ne pense pas non-plus que la série mérite d’être décriée comme elle l’a été, tout ça à cause d’une adaptation ciné plus que navrante).

Je voulais aussi planter cette histoire dans un décor plus européen, à savoir le monde germanique, avec ses montagnes et ses vastes forêts pleines de légendes. Ses loups. J’aime le surnaturel et le fantastique, mais je pense qu’il n’a pas besoin d’être spectaculaire, j’aime l’amener doucement, le faire sourdre dans un monde qui nous est familier, que nous connaissons. Mes héros sont jeunes, ont des Smartphones, vont sur Facebook, profitent de la vie et vont en boîte, mais vont se trouver confrontés à des faits étranges. Tout comme l’inspecteur Terwull – et c’est là que je me suis éclatée. Impliquer un inspecteur rationnel dont le job repose sur des faits, à l’irrationnel, suivre ses pensées, ses doutes, m’a fait prendre un pied d’enfer.

JT9001
Oh, un loup…

J’ai également créé une galerie de personnages que je ne voulais pas de simples ombres ou faire-valoir, mais avec une vraie présence, parfois avec des sources d’inspiration inattendues (Lukas en partie inspiré par Arthur dans la série Merlin, la commissaire Huber par Debrah Morgan et LaGuerta dans Dexter). Les jeunes adultes présents, en particulier l’héroïne, Zoé, peu sûre d’elle-même et maladroite, dans ses gestes comme dans ses propos, sont parfois un peu immatures et ont même été, pour certains, profondément blessés par le passé. Ils cherchent leur place et l’affaire à laquelle ils se retrouvent mêlés les rend un peu plus adultes. J’espère en tout cas que vous prendrez plaisir à suivre leurs échanges, que vous aimerez en détester certains.

Autres ancrages dans la réalité: le retour des loups en Europe, et le poids de l’histoire. J’ai été amenée à faire de nombreuses recherches à ce sujet – le nazisme en Autriche, le passage des loups lorsqu’ils remontent vers le Tyrol.

Mais j’ai détaillé tout cela sur le site du roman…

  • Anecdotes d’écriture, narration et musique

J’ai tenu à ce que mes lecteurs puissent comprendre ce à quoi je fais parfois allusion dans le roman – le fait est que j’ai étudié la civilisation germanique à l’université et que certaines choses vont de soi pour moi, mais pas forcément pour les autres. L’histoire de l’Allemagne et de l’Autriche est très riche, ces pays fonctionnent différemment du notre et j’ai tenu à faire un point sur l’Autriche d’après-guerre où évolue le grand-père de Terwull lors des scènes de flashback extraites de son journal. 🙂 Elles sont très importantes car les éléments de l’enquête ancienne font en général écho à celle des temps présents, et agissent un peu comme le choeur de la tragédie grecque, en invitant les lecteurs à se poser les bonnes questions.

SWCH13010
Zoé face à Lukas, aussi beau qu’insupportable

J’y ai joint des  anecdotes sur la création de certains personnages, et comme je travaille en musique, j’ai inséré dans les posts des morceaux – classique, pop, new wave, rock, metal – qui m’ont inspirée lors de l’écriture, histoire de vous mettre dans l’ambiance. Après, libre à vous de les écouter ou non!

  • Si le coeur vous en dit…

Bien des gens pensent qu’écrire, c’est « glander », qu’il suffit de s’asseoir devant son ordi et qu’on passe du bon temps à écrire tout ce qui vous passe par la tête. Mais c’est faux, il faut structurer les idées, l’histoire, ses enjeux, l’intrigue principale et les subplots. Faire face à des pannes d’inspiration, comme quand on se penche sur un travail universitaire. C’est d’autant plus vrai quand on essaie d’opérer un mélange des genre et d’éviter que cela devienne plus un joyeux bordel qu’une histoire cohérente.

J’ai souhaité prendre le risque de la partager avec des lecteurs potentiels qui pourraient apprécier ce genre littéraire et ce style d’histoire. De plus, c’est le tout premier de mes écrits que ma famille a daigné lire. Les mots de mon père: « Je m’attendais à une histoire de loup-garou à la con, mais tu m’a bluffée ». Et en plus, il avait brillamment cerné l’un des personnages principaux, et ce avant tout le monde! Mes amis me soutiennent également, mais je souhaite tout de même élargir mes horizons. J’attends donc avec impatience, si vous êtes tentés de visiter lesangdeswolf.com, vos commentaires et vos retours, pour savoir si cela vaut le coup que je continue d’écrire et de chercher un éditeur. N’hésitez surtout pas à en parler autour de vous si vous connaissez des lecteurs amateurs!

Je vous souhaite en tout cas de vous évader à cette lecture, entre les lumière de Vienne et les ombres du Wienerwald, et de vous rafraichir à l’hiver viennois durant ces jours de chaleurs qui nous attendent!

Bonne nuit à tous!

Blanche Mt.-Cl.