Lecture, écriture, moment geek, summer vibes… – Bilan Juillet/Août 2018

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

De retour, en mode œil de panda…

J’espère que vous avez passé, et passez encore de belles vacances… les miennes commencent tout juste! Et oui, à l’heure où ce bilan est mis en ligne, j’en ai pour deux semaines rien que pour moi, entre repos et recherche d’appartement (je croise les doigts). Bref, à l’heure où certains d’entre vous, frais et dispos, s’apprêtent à reprendre le boulot, je suis sur les rotules et j’abandonne mes collèges à leur triste sort – 😄 #RireSadique de la meuf qui a besoin de repos bien mérité, #DémerdezVousSansMoi.

Bref, ça doit faire au moins six mois que j’ai besoin de vacances, que j’ai l’impression de me traîner en mode zombie, mes deux petits week-ends prolongés n’y ont rien fait, donc voilà… VACANCES. J’OUBLIE TOUT (enfin presque tout), et je vais en profiter pour bloguer un peu, les p’tits loups. En revanche, comme je suis un peu en mode tranquillou-flemmardou, je parlerai vite fait des livres lus, car je ne me vois pas faire de chronique de suite, j’attends de lire quelque chose d’un peu plus transcendant pour vous gratifier de moments dignes de mes bilans et chroniques du début d’année. Je vais parler cinéma, mais aussi écriture, style (j’ai eu très envie de ça récemment) Mais pour le moment, allons-y, parce que je vous parle de deux mois et c’est un peu long… 🎉 Continuer la lecture de Lecture, écriture, moment geek, summer vibes… – Bilan Juillet/Août 2018

Publicités

Terreur en Transylvanie – Le Château des Carpathes (Jules Verne)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je dois vous avouer mon embarras du moment: ma panne de lecture a un peu duré, et je commence tout juste un nouveau livre… qui ne sera donc pas chroniqué de suite. En effet, depuis Le Don du Loup et Belle, j’ai eu du mal à me décider pour un ouvrage de ma PAL, soit parce que j’ai peur d’être déçue, soit parce que je me dis que je devrais lire un ouvrage en rapport avec les recherches pour mes écrits pour avancer, soit parce que je lorgne des livres denses mais que je ne me sens pas assez en forme pour me lancer dedans…

Mais, bonne nouvelle: je vais quand même vous parler de littérature aujourd’hui. Comme je l’avais évoqué l’été dernier, je débarque à nouveau avec Jules Verne… et un roman plutôt « atmosphérique ». J’ai nommé Le Château des Carpathes, qui emmène les lecteurs dans un village est-européen qui est sujet à d’étranges phénomènes… Quant à moi, je vous invite, le temps d’une courte chronique à revenir sur l’un des romans les plus atmosphériques du grand Verne.

Continuer la lecture de Terreur en Transylvanie – Le Château des Carpathes (Jules Verne)

Chevauchée dans les steppes – Michel Strogoff (Jules Verne)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout va bien pour vous et que vous passez un excellent (long) week-end, entre détente, sorties, lectures, films, câlinades et toutes ces choses agréables qui vous détendent… De mon côté, pas de pont pour les braves, car au moment où vous lirez cette chronique je serai au travail… Mais comme je réponds à chaque fois qu’on me demande si l’absence de vacances et de ponts n’est pas un peu lourde: « J’aime mieux ça que le chômage… » Donc voilà, la chose est dite, mais le boulot ne va pas m’empêcher de vous livrer une petite chronique!

Il y a quelques temps, le mois dernier, je vous gratifiais de quelques chroniques cinéma, d’un petit dossier de presse et d’une compilation de romans un peu moins connus de Jules Verne. Je reviens aujourd’hui avec cet auteur que nous connaissons tous, au moins de nom et pour ses titres les plus emblématiques… Aussi vais-je aujourd’hui participer à votre dépaysement en vous proposant une petite chronique dédiée à un récit d’aventures: Michel Strogoff, qui vous emmène à travers la steppe russe au temps des Tsars…

Continuer la lecture de Chevauchée dans les steppes – Michel Strogoff (Jules Verne)

Bilan de Juillet 2017 – Lecture, écriture…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens vers vous ce samedi pour un rapide bilan du dernier mois écoulé, où l’on va dire que je n’ai pas été très présente sur la blogo… à tel point que même la fréquentation du blog a bien, bien chuté. Rien de catastrophique, franchement, juste la conséquence de ma quasi-absence de juillet.

En effet, avec mon nouveau boulot et des conditions de transport… « hem, hem » entre Paris et Vernon, ce n’est pas hyper évident de s’asseoir devant l’ordinateur quand on rentre rétamée le soir! Et cette année, je n’ai pas de vacances d’été, pour le coup. Je continue de bosser et de m’avancer sur les différents projets que l’on m’a confiés (dont un ou deux sur lesquels je suis vraiment très fiers d’avoir la main)… 🙂 J’ai quand même choisi de faire ce petit bilan du mois, comme ça, vite fait, en attendant les prochaines chroniques!

Continuer la lecture de Bilan de Juillet 2017 – Lecture, écriture…

Lectures de l’été – Cinq romans moins connus de Jules Verne

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Très désireuse de parler littérature sur ce blog, malgré mes lenteurs de lecture (disons qu’en ce moment, je suis plus consommatrice de presse que de romans…), il m’est venu l’idée, grâce à votre intérêt porté à mes dernières chroniques dédiées à des adaptations de Jules Verne, de vous offrir un petit florilège dédié à cet auteur.

Fait exceptionnel, c’est de son vivant que Jules Verne connut un immense succès national et mondial… Pour mourir persuadé qu’il n’avait pas marqué la production littéraire français. Pourtant, ses romans d’aventure et d’initiation, empreints de sciences et de débrouillardise, ont bercé des générations de lecteurs et titillé la fibre « robinsonnesque » de bien des enfants – à la base des garçons puisqu’il s’agissait du public-cible d’Hetzel, l’éditeur de Jules Verne, mais je connais de nombreuses filles qui comme moi, aiment lire visionner des adaptations de l’auteur.

Aussi, un peu trop à l’ouest pour préparer une semaine thématique à la hauteur de ce que je désirerais faire pour un sujet aussi vaste que Jules Verne (mais j’y pense très sérieusement!), j’ai pensé que vous auriez peut-être envie de profiter de l’été pour (re)découvrir cet auteur, et cinq de ses romans un peu moins connus… Je n’ai bien sûr pas lu la totalité de l’œuvre de Jules Verne, car je découvre à chaque fois de nouveaux titres, mais j’espère que les cinq romans présentés ici piqueront votre curiosité… Je les ai classés de celui que j’ai le moins aimé à celui que j’ai préféré.

Continuer la lecture de Lectures de l’été – Cinq romans moins connus de Jules Verne

Presse – Jules Verne à l’honneur dans le magazine « Mythologie(s) »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Bien le bonsoir! Tout d’abord, je m’excuse encore une fois des cafouillages survenus sur le blog au niveau du rythme des publications.

Entre mes retards de lecture et mes retards de trains, je suis souvent rentrée lessivée ces derniers temps, et j’ai pris beaucoup de retard dans mes lectures. Ce rythme un peu haché devrait durer encore la semaine qui vient, mais j’espère, à partir de la dernière semaine de juillet, reprendre de bonnes habitudes sur le blog.

Je vous offre, en attendant mon prochain article, une courte chronique un peu particulière puisque, pour la première fois depuis le lancement de ce blog il y a deux ans et demi, il s’agit d’un magazine. En effet, alors que je projetais un article dédié à cinq romans de Jules Verne, une coïncidence amusante a voulu que sois par hasard tombée, chez un marchand de journaux à Saint-Lazare, sur le numéro hors-série de Mythologie(s) de juillet 2017 dédié à… Jules Verne! Petit tour d’horizon!

Continuer la lecture de Presse – Jules Verne à l’honneur dans le magazine « Mythologie(s) »

Attaque de calmar géant – Vingt mille lieues sous les mers (Richard Fleischer, 1954)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film – Source: Imdb.com

Tout ‘abord… Hello tout le monde, me revoilà enfin! J’avoue que mon travail est un peu prenant et que j’ai encore à m’adapter un peu au niveau du rythme, mais j’ai eu pas mal de souci au niveau des trains récemment. Pas de problème pour arriver tôt à Paris le matin, mais une autre paire de manches pour rentrer le soir, entre retards, problèmes, trajets dans des wagons bondés et surchauffées… Bref, je rentre trop claquée pour écrire une ligne! 🙂 Mais qu’à cela ne tienne: ce week-end, on parle cinéma!

Certains d’entre vous connaissent mon amour de la littérature et du cinéma « à l’ancienne », notamment en ce qui concerne la SFFF. Vous n’êtes donc pas passés à côté des quelques Jules Verne et de l’un des plus beaux romans que j’aie lus, à l’époque où l’océan me fascinait, et que j’ai chroniqué il y a un moment déjà: 20,000 lieues sous les mers, à l’ambiance si captivante, une sorte d’huis clos sous-marin que je vous recommande chaudement.

Le film a été porté à l’écran par les studios Disney dans les années 1950… Aussi, après vous avoir déjà parlé de Voyage au centre de la Terre avec James Mason et Arlene Dahl, qui date de la même décennie (et pressée par une blogueuse qui se reconnaitra sans doute…), ai-je eu envie de traiter 20,000 lieues sous les mers. Embarquez à bord du Nautilus pour un voyage extraordinaire…

Continuer la lecture de Attaque de calmar géant – Vingt mille lieues sous les mers (Richard Fleischer, 1954)