Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, que ceux qui sont bientôt en vacances ne sont que joie et que ceux qui s’apprêtent à retourner bosser sont bien reposés… Pour moi le retour de quelques jours de vacances est un peu morne: il fait gris dehors, je n’ai pas d’extérieur dont je peux profiter… Afin d’égayer un peu cette dernière journée de juillet, j’ai décidé de vous parler, ou plutôt de vous re-parler d’un roman lu il y a longtemps, un vieil ouvrage de SF paru pour la première fois en 1913… En effet, pourquoi ne pas vous reparler d’Une Princesse de Mars d’Edgar Rice Burroughs, maintenant qu’il y a plus de monde sur ce blog? Et surtout, pour donner plus de couleurs à ce milieu d’été un peu morne après la canicule!

Je vais donc vous présenter ce roman dégoté et lu alors que je travaillais en Angleterre il y a quelques années, et c’était l’une de mes premières lectures en V.O. depuis l’université. Préparez-vous à suivre John Carter sur la planète Mars où, de prisonnier, il va devenir un héros… Pour vous parler de tout ça, je vais changer la structure habituelle de l’article, afin d’évoquer l’œuvre de Rice Burroughs ainsi que l’adaptation – que vous connaissez peut-être – tirée de son roman, et par la même occasion, je vous ferais part de ce qui me passe par la tête concernant l’adaptation de SF à l’ancienne. Continuer la lecture de Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Dessin Science-Fiction – Une Princesse de Mars – Janvier 2013

Voici une petite trouvaille de mes fonds de tiroir, un heureux souvenir de ma période « anglaise », quand j’officiais comme rédactrice au sein du projet VXM pour l’organisation CSV. J’avais pour mission de rédiger des articles d’initiation à la géopolitique… et des critiques littéraires. Il se trouve que pendant mes vacances de Noël, j’avais dévoré Une Princesse de Mars (A Princess of Mars), d’Edgar Rice Burroughs, un vieux roman de science-fiction publié en 1912 et comptant l’histoire d’un Virginien du XIXe siècle nommé John Carter, brusquement transporté… sur Mars. Barsoom, comme l’appellent ses habitants.

J’ai dédié à cet ouvrage une critique littéraire que j’ai par ailleurs illustrée. En voici donc le résultat…

johncarter001
John Carter combattant un infâme monstre martien sous les yeux des Tharks…

John Carter y fait la rencontre de différentes peuplades qui se livrent une guerre sans merci sur cette planète mourante écrasée de chaleur. Il y est confronté à un peuple de guerrier insectoïde, les Tharks qui vénèrent la violence. Il y fait la connaissance d’un esprit éclairé, Tars Tarkas, et de sa fille cachée, Sola, l’une des seules Tharks capables de douceur et de gentillesse.

johncarter002
Tars Tarkas, un aristocrate Tharks à l’esprit ouvert… et à quatre bras.

Mais dans cette épopée, John Carter va également croiser la route de la princesse rouge Dejah Thoris de la cité d’Helium, dont il va tomber éperdument amoureux lorsque les Tharks la retiennent prisonnière.

johncarter003
Sola prenant la fuite avec Dejah Thoris, à dos d’insecte géant.

L’histoire ne manque pas d’exotisme et de kitsch un peu suranné, mais il faut bien prendre en considération l’époque de sa rédaction, ainsi que les connaissances que l’on avait alors sur Mars. Mais j’y reviendrai. J’ai voulu donner un aspect bd et comic à l’ensemble pour coller à l’esprit « pulp » de la chose.

J’espère que cette plongée dans l’univers de la science-fiction vous aura plu, et que vous lirez Edgar Rice Burroughs! Je prévois de toutes les façons de dédier un post à Une Princesse de Mars très bientôt!

Blanche Mt.-Cl.