OVNI cinématographique surréaliste – Toys (Barry Levinson, 1992)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Ayant accusé un peu de retard sur une autre chronique film que je souhaite au poil, je tiens d’abord à m’excuser. Car je vais vous représenter un film dont j’ai parlé au tout début du blog, alors que celui-ci n’avait que peu d’abonnés… Mais cette œuvre, je pense, gagne à être un peu plus connue, d’où mon envie d’en reparler maintenant que le blog a plus d’abonnés. Et je gage que ce film des plus bizarres intéressera beaucoup certains d’entre vous!

Me voici donc de retour pour une chronique cinéma assez… barrée. En effet, j’ai l’honneur de vous présenter Toys, pour moi un véritable OVNI au pays du cinéma, pour les curieux avides de découverte. À la base, je l’ai vu dans mon enfance, quand mes parents commençaient à expérimenter les joies des chaînes cinéma sur le câble… Puis je l’ai revu beaucoup plus vieille avec la maturité d’une grande, et j’ai encore accroché… Enfin, comme vous connaissez à connaître certains de mes goûts, je crois que ça ne vous étonnera pas trop.

Attachez donc vos ceintures, je vous embarque pour un voyage dans l’absurde et le loufoque, dans le monde merveilleux du jouet…

Continuer la lecture de OVNI cinématographique surréaliste – Toys (Barry Levinson, 1992)

Publicités

Gamers à la rescousse! – Armada (Ernest Cline)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien depuis la dernière chronique! Comme vous le voyez, les choses reprennent doucement mais sûrement sur le blog, au gré de mon emploi du temps et de mes lectures.

Donc, depuis ma reprise, vous avez affronté des momies et êtes plongés dans les tunnels du métro moscovite dans des chroniques dédiées à mes lectures achevées le mois dernier. Parmi elles, Armada d’Ernest Cline, à qui l’on doit également l’énorme Player One, lu il y a trois ans. J’avais fait l’acquisition d’Armada peu avant la sortie au cinéma de l’adaptation Ready Player One, et après ce que je considère comme un fiasco cinématographique. Aussi, pour me réconforter après ce film qui m’a profondément ennuyée et déçue, et pour m’éclater un peu après l’ambiance dark de Metro 2035, je me suis envolée avec le jeune Zach Lightman pour une aventure hors du commun… Continuer la lecture de Gamers à la rescousse! – Armada (Ernest Cline)