Les States sauvent le monde – Independence Day (Roland Emmerich, 1996)

Très chers lecteur des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien, que vous vivez une reprise sans heurt et que vous profitez de la rentrer des enfants pour vous retourner un peu à la maison. Bref, si vous n’avez pas encore lu mon bilan de l’été et ma première chronique de septembre, je vous souhaite une excellente rentrée. Pour ma part, profitant en ce moment d’un repos bien mérité en décalé, j’ai décidé, outre mes occupations du moment, de bloguer un peu, car j’ai quelques idées de chroniques un peu sympathiques, et de lectures.😉

Aussi j’ai décidé aujourd’hui, de nous transporter à nouveau dans les divines nineties, avec un film spectaculaire comme on tente désespérément d’en faire mais comme on ne sait plus du tout en faire depuis bien longtemps: Independence Day, sorti sur nos écrans en 1996 et annoncé à grands renforts de bandes-annonces absolument impressionnantes. Aussi, je vous amène, encore une fois, auprès des héros américains qui se battent contre les méchants aliens… Continuer la lecture de Les States sauvent le monde – Independence Day (Roland Emmerich, 1996)

Publicités

Un remake qui « fait mouche » – La Mouche (David Cronenberg, 1986)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

MV5BNjQ4NzQyNTI4MF5BMl5BanBnXkFtZTcwOTA4ODE5OQ@@._V1__SX1516_SY879_
Affiche du film – Source: Imdb.com

Après le merveilleux de l’univers disneyen la semaine dernière, je change complètement de registre pour vous emmener voir quelque chose de beaucoup, beaucoup plus sombre.

Je l’avais un jour évoqué, et comme promis, je reviens avec une chronique dédiée à un film culte qui nous a à tous donné des cauchemars, un millésime sorti l’année de ma naissance: La Mouche, un impressionnant film d’horreur signé David Cronenberg, remake du classique La Mouche noire de Kurt Neumann (1958) déjà chroniqué sur ce blog. Cela faisait longtemps que je n’avais pas parlé d’horreur sur Les Mondes de Blanche. Enfant, j’avais déjà vu quelques extraits ou bandes-annonces, où l’on apercevait  le jeune et fringuant ❤️ Jeff Goldbum ❤️ marcher au plafond à quatre pattes avec une facilité déconcertante sous le regard médusé de Geena Davis…

Et j’ai fini par le visionner en entier lors de vacances en Angleterre, quand mon frère et moi, ado et jeune adulte, sommes tombés dessus tard le soir sur une chaîne câblée, alors que toute la famille dormait. Le moins que l’on puisse dire est que cet opus m’a laissé une impression durable!

Je vous en dis plus par ici…

Continuer la lecture de Un remake qui « fait mouche » – La Mouche (David Cronenberg, 1986)