Conan au pays du Smartphone – Son of Zorn (2016-2017)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien et que l’été s’annonce radieux pour vous. De mon côté, je suis toujours occupée avec des choses et d’autres, et je pensais ne pas trop me consacrer au blog ces temps-ci mais finalement quelque chose s’est débloqué dans mon cerveau et me voici en train de deviser gaiment sur Les Mondes de Blanche, pour parler de sujets fun, à une heure où, je trouve, les RS manquent singulièrement de légèreté et d’humour.

Zorn et sa famille recomposée dans Son of Zorn – Source: BubbleBlabber.com

C’est donc sous le signe de la grosse poilade que je reviens aujourd’hui à l’heure du thé, pour une chronique dédiée à une série à l’humour potache qui m’a séduite de par son parti pris. Et qui ne manquera pas de détendre neurones et zygomatiques: Son of Zorn. Ressortez les cheveux longs avec frange façon Conan le Barbare et les slips en fourrure car Zorn arrive! Continuer la lecture de Conan au pays du Smartphone – Son of Zorn (2016-2017)

Publicités

Une fantasy brute et sans fard – Conan le Cimmérien (Robert E. Howard)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens en ce début de semaine avec, à ma grande surprise, une chronique livre. Pas que j’aie achevé le tome I des Magicians (ceci dit, j’ai bien avancé, et je trouve cela assez fascinant, j’ai hâte de vous en parler!), mais je me suis souvenu d’un ouvrage lu il y a un petit moment déjà (j’étais encore en Angleterre) et que j’ai A-DO-RÉ…

Pour vous re-situer, alors que mes parents venaient d’aménager en Normandie et que j’étais en Christmas break chez eux, mon frère m’a fait un très beau présent livresque pour Noël: les aventures de Conan le Cimmérien, signées par Robert E. Howard, considéré avec Lovecraft comme l’un des pères de la littérature de l’imaginaire américaine. Je vous invite donc à me suivre dans un monde aussi cruel que fascinant, avec un héros brutal et sans scrupule…

Continuer la lecture de Une fantasy brute et sans fard – Conan le Cimmérien (Robert E. Howard)