Sauver le monde – Autre-Monde, t. 7: Genèse (Maxime Chattam)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

51cahtponplÇa y est, nous y arrivons! Enfin une nouvelle chronique livre sur ce blog! Et une fois n’est pas coutume, avec une sortie relativement récente puisqu’elle date de novembre, et plus précisément le jour de mes trente ans.

Alors, alors, c’est quoi-t-est-ce, cette fois-ci?… Je reviens avec le tout dernier tome de la saga de Maxime Chattam Autre-Monde, dont j’avais dévoré les six premiers avant même les débuts de ce blogs. C’est que cet ultime tome a mis pas mal de temps à sortir!… Je me suis donc précipitée dessus dès sa sortie et espérais vous en parler avant le voyage, mais les choses ne se sont pas passées comme prévues. Aussi, je vous dévoile aujourd’hui ce que j’en ai pensé…

Continuer la lecture de Sauver le monde – Autre-Monde, t. 7: Genèse (Maxime Chattam)

Publicités

Bilan du samedi – Trente ans plus une semaine: lecture, graphisme, écriture…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161123_114834Je reviens en ce samedi frisquet pour un nouveau bilan de la semaine… Et oui, et oui, et oui! Encore un post cette semaine, dont une chronique livre dédiée à l’espace et une chronique film pleine de nostalgie, vous rendez-vous compte?… 😉

Ce fut une semaine assez fatigante, j’avoue avoir eu quelques soucis de santé, et il a fallu que je quitte le boulot pour aller chez le toubib. Bref, entre la fatigue et le surmenage, j’ai une tension trop basse, de graves carences… Résultat, je suis en ce moment sous traitement pour tenir les deux dernières semaines qu’il me reste en stage et survivre jusqu’à Noël! Pfiou!

Bref, j’arrive complètement claquée à ce week-end où je tente de me reposer un peu avant de me remettre doucement au graphisme! 🙂 Et j’en profite pour m’installer avec une bonne bière (pas incompatible avec mon traitement!)  et rédiger ce petit bilan des familles… 🙂

Continuer la lecture de Bilan du samedi – Trente ans plus une semaine: lecture, graphisme, écriture…

Baisers de l’Ange et du Démon – Etudes – Décembre 2014

Vous avez peut-être déjà vu la première étude à ce sujet… Voici comment elle a évolué. Je suis partie de simple esquisse à des dessins aboutis qui m’ont servi de base au travail de peinture – le travail de peinture est en cours, mais j’ai dû le mettre en stand-by pour quelque temps.

AngelDevilDiptych001
Le Baiser de l’Ange

Ce qui m’intéresse dans la représentation du baiser angélique, c’est que la femme, comme dans Le Baiser de Klimt, semble émettre encore quelque résistance et ne pas s’abandonner complètement. J’aime beaucoup ce paradoxe, car en effet: quel risque peut-elle bien courir avec un ange?

AngelDevilDiptych002
Le Baiser du Démon

Ce qui nous amène à l’autre couple, la paire de larrons démoniaques. Je me suis amusée à représenter le Diable non-pas dans une position dominante, mais soumise aux caprices de la femme. Il est toujours beau avec ses longs cheveux censés être roux, ses quatre cornes, ses traits fins, son petit sourire narquois sa silhouette musclée et ses tatouages dont l’un, en forme de serpent, fait référence à la Genèse. Je ne voulais pas que la femme ait l’air d’être victime du tentateur. Elle est consentante, consciente de sa faute et pèche avec un plaisir non-dissimulé, tandis que ce diablotin, à l’image d’un jeune homme moderne, ne la brusque pas et ne la force en rien.

Cela correspond à cette citation de l’écrivain autrichien Karl Kraus: « Le Diable est optimiste s’il pense pouvoir rendre les hommes plus mauvais qu’ils ne sont. »

Blanche Mt.-Cl.