Steampunk martien – Le Château des Etoiles, t. 4 : Un Français sur Mars (Alex Alice)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien! Me voici de retour, en temps et en heure pour une nouvelle chronique, et je dois vous avouer que ça ne va pas être à nouveau le cas avant quelques semaines qui vont être un peu chargées. Comme d’habitude en somme, mais cette fois-ci j’ai de très bonnes raisons que je vous exposerai dans le bilan de Septembre.

Bref, me revoili-voilà, si j’ose dire « à chaud » pour vous présenter une nouvelle chronique BD dédiée à une sortie récente, puisque cet opus vient de sortir, pas plus tard que la semaine dernière: le tome 4 du Château des Etoiles d’Alex Alice, à savoir Un Français sur Mars. Précommandé depuis quelques temps, et lu ce week-end pour le plaisir de continuer ce mois de septembre très BD sur le blog. 😉 Nous voici donc repartis pour le XIXe siècle, alors que les puissances européennes se disputent le territoire de Mars… Continuer la lecture de Steampunk martien – Le Château des Etoiles, t. 4 : Un Français sur Mars (Alex Alice)

Publicités

Maîtres de l’espace – Françatome (Johan Heliot)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous avez passé un excellent long week-end…

Je reviens aujourd’hui avec un auteur que j’ai déjà traité il y a bien longtemps: Johan Heliot, auteur de la Trilogie de la Lune, une référence du Steampunk français, qui m’avait accompagnée dans mon aventure anglaise il y a cinq ans.

Si j’ai d’abord été interpelée par le dessin gentiment rétro de la couverture de Françatome, je me suis surtout laissé tenter par le résumé. Car il est question d’un sujet cher à mon cœur: la Course à l’Espace… qui dans cet ouvrage, a été gagnée haut la main par la France! Mais à quel prix!

Continuer la lecture de Maîtres de l’espace – Françatome (Johan Heliot)

Prussiens sur Mars – Le Château des Étoiles, t.3: Les Chevaliers de Mars (Alex Alice)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que le week-end fut bon!

Je me propose, pour la chronique livre de cette semaine, de faire une incursion dans le monde de la BD, avec le troisième tome d’une série que j’affectionne beaucoup: Le Château des Étoiles, d’Alex Alice, qui nous emmène dans un XIXe siècle fantasmé où les puissants de ce monde essaient de s’emparer du savoir de Marie Dulac, exploratrice de l’Ether, qui avait mené son ballon à la limite de l’Espace…

Nous suivons dans le tome 3, Les Chevaliers de Mars, la suite des aventures de l’époux de Marie, Archibald, et de leur jeune fils Séraphin, à la conquête de l’Espace…

Continuer la lecture de Prussiens sur Mars – Le Château des Étoiles, t.3: Les Chevaliers de Mars (Alex Alice)

Chevaliers du Ciel – Le Château des Étoiles t. 1 et 2 (Alex Alice)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

91bqtiamaklJe reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique livresque au pays de la BD… J’en avais fait l’acquisition l’automne dernier avant de les laisser quelques temps dans ma PAL, mais c’est maintenant chose faire: j’ai lu 1869: La Conquête de l’Espace vol. I et II, les deux premiers tomes du Château des Étoiles d’Alex Alice.

On me l’avait recommandé sur la blogo (merci Pimpf! 😉 ), et une abonnée Instagram a rappelé cette BD à mon bon souvenir quelques temps après. J’ai donc décidé d’y regarder de plus près, et je vous livre mon avis…

Continuer la lecture de Chevaliers du Ciel – Le Château des Étoiles t. 1 et 2 (Alex Alice)

La suite tant attendue d’une BD! – Zeppelin’s War, Tome 2: Opération Raspoutine (Nolane, Villagrasa)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

81f2batkl8lTout d’abord je souhaite m’excuser de ne pas avoir souhaité la bienvenue aux derniers abonnés du blog. C’est que j’ai été un peu préoccupée et que certaines choses me sont un peu passées au-dessus de la tête! 🙂 Merci de suivre ce blog, et j’espère que vous y passerez de bons moments! 🙂 Je n’avais pas prévu que je pourrais lire ce week-end, mais j’ai finalement décidé un « break graphique » car je suis réellement épuisée. Que dis-je, épuisée… Littéralement siphonnée de mon énergie! 🙂 J’en ai donc profité pour rattraper un peu ma PAL BD, d’où cette chronique!

Pour ceux d’entre vous qui n’étiez pas encore abonnés au blog l’an dernier, j’avais déjà chroniqué le premier volume de Zeppelin’s War, Les raiders de la nuit, à l’époque de la « Lecture du Dimanche ». Cette uchronie prend place durant la Première Guerre mondiale, alors que les zeppelins dominent le ciel, que le jeune capitaine Hitler est en passe de faire une brillante carrière militaire, que l’as français Guynemer s’est juré de vaincre son alter ego allemand Hermann Goering et qu’à l’Est, Raspoutine tente de mettre la main sur le « Vril », la source d’un très grand pouvoir qui pourrait faire basculer le cours de la Guerre…

Que peut-il bien se passer ensuite?

Continuer la lecture de La suite tant attendue d’une BD! – Zeppelin’s War, Tome 2: Opération Raspoutine (Nolane, Villagrasa)

Conte onirique et surréaliste – La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

21020192_2013092716451197.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx
Une très belle affiche du film – Source: AlloCiné

Me voici de retour avec la chronique cinéma de la semaine! 🙂 Il y a quelques temps, j’évoquais Peau d’Âne de Jacques Demy, et cela m’a rappelé une autre adaptation de conte, tout aussi française et tout aussi culte. Ainsi j’ai décidé de vous faire redécouvrir un classique qui, je l’espère, vous ravira: La Belle et la Bête, réalisé par Jean Cocteau et sorti en 1946, avec l’irremplaçable Jean Marais.

La Belle et la Bête était un film-phare de la vidéothèque de mes parents quand j’étais toute petite, et je l’ai même vu avant le dessin animé de Disney (une jolie réussite également). Il est très intéressant de voir comment Jean Cocteau a adapté cette histoire intemporelle.

Je vous emmène donc en un endroit où, quand les bêtes reviennent de la chasse et croisent une jeune fille innocente, la honte du sang versé fait fumer leurs mains…

Continuer la lecture de Conte onirique et surréaliste – La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946)