Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, que ceux qui sont bientôt en vacances ne sont que joie et que ceux qui s’apprêtent à retourner bosser sont bien reposés… Pour moi le retour de quelques jours de vacances est un peu morne: il fait gris dehors, je n’ai pas d’extérieur dont je peux profiter… Afin d’égayer un peu cette dernière journée de juillet, j’ai décidé de vous parler, ou plutôt de vous re-parler d’un roman lu il y a longtemps, un vieil ouvrage de SF paru pour la première fois en 1913… En effet, pourquoi ne pas vous reparler d’Une Princesse de Mars d’Edgar Rice Burroughs, maintenant qu’il y a plus de monde sur ce blog? Et surtout, pour donner plus de couleurs à ce milieu d’été un peu morne après la canicule!

Je vais donc vous présenter ce roman dégoté et lu alors que je travaillais en Angleterre il y a quelques années, et c’était l’une de mes premières lectures en V.O. depuis l’université. Préparez-vous à suivre John Carter sur la planète Mars où, de prisonnier, il va devenir un héros… Pour vous parler de tout ça, je vais changer la structure habituelle de l’article, afin d’évoquer l’œuvre de Rice Burroughs ainsi que l’adaptation – que vous connaissez peut-être – tirée de son roman, et par la même occasion, je vous ferais part de ce qui me passe par la tête concernant l’adaptation de SF à l’ancienne. Continuer la lecture de Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Les States sauvent le monde – Independence Day (Roland Emmerich, 1996)

Très chers lecteur des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien, que vous vivez une reprise sans heurt et que vous profitez de la rentrer des enfants pour vous retourner un peu à la maison. Bref, si vous n’avez pas encore lu mon bilan de l’été et ma première chronique de septembre, je vous souhaite une excellente rentrée. Pour ma part, profitant en ce moment d’un repos bien mérité en décalé, j’ai décidé, outre mes occupations du moment, de bloguer un peu, car j’ai quelques idées de chroniques un peu sympathiques, et de lectures.😉

Aussi j’ai décidé aujourd’hui, de nous transporter à nouveau dans les divines nineties, avec un film spectaculaire comme on tente désespérément d’en faire mais comme on ne sait plus du tout en faire depuis bien longtemps: Independence Day, sorti sur nos écrans en 1996 et annoncé à grands renforts de bandes-annonces absolument impressionnantes. Aussi, je vous amène, encore une fois, auprès des héros américains qui se battent contre les méchants aliens… Continuer la lecture de Les States sauvent le monde – Independence Day (Roland Emmerich, 1996)

La beauté d’un classique culte – Metropolis (Fritz Lang, 1927)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous offrir, ou plutôt de vous ré-offrir sur le blog, un grand, grand classique qui me tient à cœur. En effet, je l’avais chroniqué peu après le lancement du blog, il y a plus de trois ans, mais aujourd’hui que vous êtes plus à suivre ce blog, il m’a paru sympa d’y revenir, parce que c’est un objet d’échange et d’émerveillement constant: j’ai nommé le cultissime Metropolis de Fritz Lang, l’un des premiers grands films de S.F. et l’un des derniers grands films muets.

Un film qui me tient à cœur et m’obsède à tel point que si j’avais une chaîne YouTube cinéma, j’en parlerais obligatoirement, ne serait-ce que pour une analyse sémiologique de certaines scènes . 😉 À mes souhaits! Aussi j’ai le plaisir de vous présenter un VRAI vieux coucou comme je les affectionne… Continuer la lecture de La beauté d’un classique culte – Metropolis (Fritz Lang, 1927)

Psychanalyse par la mort – L’Expérience interdite (Joel Schumacher, 1990)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film - Source: Imdb.com
Affiche du film – Source: Imdb.com

Comme cela faisait longtemps que je n’avais pas traité d’un film fantastique à proprement parler depuis La Mouche, j’ai cherché dans ma mémoire un opus qui m’avait marquée. Encore une fois, il s’agit d’un film qui n’est pas tout récent, puisque je me suis rappelée avoir revu L’Expérience interdite de Joel Schumacher il y a quelques temps.

Je l’avais visionné pour la première fois quand j’étais enfant, lors de l’une des proverbiales sessions vidéo de mes parents un vendredi ou samedi soir (nous ne pouvions pas partir en vacances, mais mes parents aimant le cinéma, ils remplissaient notre vidéothèque! 😉 ). De temps en temps, ils nous laissaient, mon frère et moi, nous coucher en même qu’eux pour regarder un deuxième film jusque tard dans la nuit. Ce fut le cas avec L’Expérience interdite qui, à l’époque, m’avait beaucoup impressionnée.

Maintenant que je l’ai revu avec des yeux d’adulte, je vous livre ici mes impressions…

Continuer la lecture de Psychanalyse par la mort – L’Expérience interdite (Joel Schumacher, 1990)