Porte ouverte sur vos cauchemars – The Hole (Joe Dante, 2009)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film – Source: AlloCiné

Nous sommes en plein milieu de semaine, mercredi jour des enfants et des jeunots…

Aussi j’ai décidé de revenir avec une nouvelle chronique film dédié à un plus ou moins revenant: Joe Dante, qui nous a pourtant gratifiés de chefs d’œuvre comme Les Gremlins, Les Banlieusards ou autres comédies SFFF comme L’Aventure intérieure (un film qui me fait beaucoup rire, au passage…).

Mais je vais parler de l’un de ses films un peu plus récents, The Hole, sorti en 2009, que j’ai eu l’occasion de voir par hasard lors d’une diffusion récente sur le câble.Je vous emmène dans la nouvelle maison des jeunes Dane et Lucas, où les deux garçons vont faire une surprenante découverte…

Continuer la lecture de Porte ouverte sur vos cauchemars – The Hole (Joe Dante, 2009)

Humour noir et jeunesse éternelle – La Mort vous va si bien (Robert Zemeckis, 1992)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film, avec un casting 3 étoiles – Source: Écran large

Bien le bonjour à vous! En ce long week-end – du moins pour certains, je souhaitais vous donner une petite idée de film insolite à visionner.

Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique cinéma, dédiée à un film dont, à part avec quelques fans, je n’ai pratiquement jamais parlé… Là encore, il s’agit d’un opus des divines années 1990 (décidément, je fais dans le moderne, ces temps-ci!), que j’ai eu la chance de voir avec mes parents quand j’étais très jeune: La Mort vous va si bien, de Robert Zemeckis, sorti en 1992.

Je vous invite à découvrir cette fable à l’humour acerbe sur la jeunesse éternelle, en compagnie des inimitables Bruce Willis, Meryl Streep et Goldie Hawn…

Continuer la lecture de Humour noir et jeunesse éternelle – La Mort vous va si bien (Robert Zemeckis, 1992)

Archéologie par-delà les étoiles – Stargate, la porte des étoiles (Rolland Emmerich, 1994)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je tiens à m’excuser encore du rythme haché de cette semaine… Je suis un peu préoccupée – comme à chaque fois qu’une phase se termine, je nage un peu dans une sorte d’irréalité et l’avenir me préoccupe au point de m’ôter toute concentration. 😉 Mais nous verrons…

Aujourd’hui, je vous offre une chronique cinéma un peu particulière puisqu’il figurait parmi les premiers films que je voulais présenter sur ce blog… mais dont j’ai complètement oublié de parler. Il s’agit de l’une de mes madeleines de Proust, datant d’une époque où je m’étais prise de passion pour l’Égypte ancienne, j’ai nommé: Stargate, la porte des étoiles de Rolland Emmerich. Et oui, comme vous le savez si vous suivez ce blog depuis ses débuts, je suis une grande fan de l’univers de Stargate, et cela a commencé dès l’enfance avec le film dont la série Stargate: SG-1 est la suite.

En fait, c’est quand vers 8-9 ans j’ai commencé à me passionner pour l’Égypte, que des amis de mes parents leur ont parlé de Stargate, pensant que cela leur plairait, ainsi qu’à moi. Je ne sais plus s’ils leur ont prêté la VHS (eh oui, c’est que ça date, cette histoire), toujours est-il que le film fut un carton plein pour toute la famille, mes parents étant assez fans de blockbusters, à cette époque. Aussi ne pouvais-je pas l’ignorer sur ce blog!

Continuer la lecture de Archéologie par-delà les étoiles – Stargate, la porte des étoiles (Rolland Emmerich, 1994)

Un petit film oublié mais intéressant – Incassable (M. Night Shyamalan, 2000)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’avais à nouveau envie de vous parler cinéma, plus précisément de l’œuvre d’un réalisateur qui a fait parler de lui depuis une quinzaine d’année et la sortie du mémorable Sixième Sens: M. Night Shymalan. J’ai vu plusieurs de ses films, qui n’ont pas tous des critiques élogieuses, mais je dois avouer que ses ambiances et ses twists finaux m’ont beaucoup séduites il fut un temps.

C’est à la faveur du visionnage de Split avec mon frère qu’un autre opus du réal m’est revenu en mémoire: Incassable. Je me souviens avoir été le voir au cinéma quand j’étais en troisième, et il m’avait impressionnée…

Continuer la lecture de Un petit film oublié mais intéressant – Incassable (M. Night Shyamalan, 2000)

Ouvrez grand votre esprit… – Hypnose (David Koepp, 1999)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

hypnose-film-16855Je reviens enfin avec une vraie chronique cinéma après tout ce temps de tops et de chroniques série… quand ce n’est pas sans chronique tout court! Le fait est que je n’ai pas vraiment consacré d’article avec un film en particulier depuis le mois de mai, figurez-vous! Mine de rien, ça faisait vraiment un bail! Et je ne reviens pas avec n’importe quel opus! En effet, si Hypnose n’est pas considéré comme un film majeur, il est pour moi au cinéma fantastique ce que les histoires de robot sont à la science fiction: le pur coup de flippe!

En effet, je l’ai visionné pour la première fois il y a bien longtemps, peu après sa sortie en vidéo, à l’époque où nous avions encore le VHS à la maison! 😉 Je l’avais regardé dans le salon plongé dans le noir total avec mes parents et mon frère, et j’ai eu quelques soucis pour m’endormir par la suite… 🙂 Ceci dit, je l’avais beaucoup apprécié malgré ce froid dans le dos qu’il me laissait, cette impression de glauque et de danger rampant.

Aussi, j’ai décidé que je devais vous parler brièvement d’Hypnose, un film à mon sens trop souvent négligé…

Continuer la lecture de Ouvrez grand votre esprit… – Hypnose (David Koepp, 1999)