Fangirling geek: Épisode X – Le « Shopping de la Force »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Attention, attention, c’est le week-end et l’heure du thé, le moment idéal pour parler… SHOPPING! Et pas n’importe quel shopping, car on touche à la culture geek. Maintenant que le soufflet est quelque peu retombé, cet article contient un niveau dangereux de fangirl stuff. Je reviens avec un autre article… sur Star Wars! 😀

Ah nan! vous écrierez-vous. Qu’est-ce qu’elle vient encore nous emmerder avec ça! Après m’être déchainée contre le dernier opus (je vous jure que je me suis quelque peu radoucie sur le sujet), et encensé Liens du Sang, de par mon amour pour la vieille Trilogie et cette affection irraisonnée pour la Nouvelle Trilogie malgré ses défauts, il semble que ma « flamme starwarsienne », au même titre que la Force, ait été quelque peu réveillée (euh même, c’est un incendie de forêt qui est reparti…). Pour la peine, tiens, je vous offre même un GIF fait par bibi!

Star Wars, comme ne l’ignorez pas, fait partie de ma vie et de mon enfance, quand bien même je n’ai pas accroché à la Prélogie. Et contre toute attente, je me suis vraiment prise d’affection pour les derniers films, quand bien même l‘Épisode VIII ne me convainc pas. En revanche, il a suscité tant de réactions passionnées que j’ai stoppé de les suivre sur la toile (surtout quand Rian Johnson essaie d’expliquer telle ou telle scène – arrête mec, tu t’enfonces! 😂), et moi-même, j’ai, à la lecture de commentaires hargneux parfois de mauvaise foi, préféré focaliser sur les quelques points que j’ai apprécié (mais alors intensément pour le coup). Avant tout, pour moi, être fan de Star Wars, c’est être passionnée par un univers qui m’inspire. Et l’avantage du shopping geek quand on a mon âge, par rapport à quand on est plus jeune, c’est que d’une part, bien souvent on a un salaire, les « achats » sont plus raisonnés et on cerne mieux pourquoi un univers nous passionne. Donc certes, on renoue avec son âme d’enfant, mais on le fait en connaissance de cause. Aussi je vous emmène dans une galaxie lointaine, très lointaine, pour une session « shopping » de la Force, avec quelques articles Star Wars glanés çà et là ces dernières semaines…

Continuer la lecture de Fangirling geek: Épisode X – Le « Shopping de la Force »

Publicités

Illustration « Humour » – Un super-héros qui a la « Bat-Classe »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens avec un dernier post cette semaine, et c’est promis, j’arrête. 🙂 Comme vous le savez, j’ai un peu de mal à dessiner ces temps-ci, par manque de temps, et je le reconnais avec un brin de gêne, par manque d’inspiration. Aussi, quand j’ai commencé à « pondre » ce petit détournement alors qu’on entend souvent parler de la sortie de Batman vs. Superman, je me suis dit qu’il serait amusant de le partager avec vous. Comme vous le savez, je ne suis pas friande de Superman, car dans mon coeur, Batman reste le premier de tous les super-héros.

Batman001
Parce que les super-héros ont aussi des problèmes existentiels…

Mais aimer, c’est aussi « taquiner ». 🙂 J’aurais voulu créer quelque chose de plus chiadé, mais je me suis tout de même bien amusée à imaginer Batman au quotidien, comme de juste en compagnie d’Alfred, réfléchissant cependant à une grave question: comment avoir « plus la classe » que Superman quand on traque le crime? Par le look, pardi! Et rien ne vaut une cape impeccablement repassée par les soins d’Alfred, pour en jeter quand on traque le crime. J’ai même voulu donner une dimension plus humoristique au majordome guindé – sans doute réveillé au beau milieu de la nuit par son bien-aimé employeur, que l’on voit ici en caleçon et porte-chaussette. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai dans l’idée qu’Alfred en porte! 🙂

Le tout a été réalisé assez vite, avec un simple stylo-feutre et des jeux de hachure pour les ombres. C’est stupide à souhait, mais je me suis bien amusée. 🙂

Et pour vous alors, qui a « plus la classe » entre Batman et Superman?

Je vous souhaite un bon week-end, et je vous retrouve très vite pour de nouvelles chroniques.

Blanche Mt.-Cl.