Lecture – Portrait chinois livresque « Imaginaire »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Le destin de GalahadLe temps que ma PAL maigrisse un peu, je m’offre, le temps d’une pause déjeuner, le petit plaisir d’un « portrait chinois livresque ». Ça n’est décidément pas raisonnable, il va falloir que j’arrête de vous inonder d’articles pour raconter ma life, moi qui suis censée être très occupée, mais il semble que je suis devenue hyper-active en plus d’insomniaque ces temps-ci! À moins qu’enivrée par le fait d’écrire à nouveau sur une base régulière, je ne puisse plus m’arrêter? 😉

J’ai trouvé l’idée à partir du blog de Goran qui écrivait sur ses habitudes de lecteurs (à voir dans un prochain article, qui sait…), et faisait référence à un portrait chinois du blog Au Milieu des Livres, tenu par Mokamilla. Au passage, je les remercie tous les deux pour ces idées qu’ils m’ont données et qui permettent un peu d’échanger sur la blogo. Après c’est promis, trêve de parlotte sur moi-même pendant quelques temps!

En revanche, je vais m’amuser un peu. Petite contrainte supplémentaire parce que j’aime les défis, et même si je n’ai pas lu que cette sorte de littérature,  je vais me cantonner aux genres de l’imaginaire dans mes références livresques, pour coller à fond à la thématique du blog! Êtes-vous prêts à en découvrir un peu plus sur « mes mondes »?…

Continuer la lecture de Lecture – Portrait chinois livresque « Imaginaire »

Publicités

Intemporel – « Le Portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde

Quand vous dites à vos collègues ou connaissances que vous aimez la science-fiction ou le fantastique, ils vous imaginent immédiatement en geek ou en nerd (personnellement, je n’ai rien contre ça, j’ai moi-même un côté geek que j’ai commence à assumer à l’âge adulte), mais ils ne pensent jamais à des classiques comme les oeuvres de Jules Verne, René Barjavel, Edgar Poe ou encore Oscar Wilde. Cet irresistible et talentueux dandy a écrit l’un de mes livres favoris, un monument de la littérature britannique, et à mon humble avis, l’une des meilleures histoires jamais écrites : Le Portrait de Dorian Gray. Ce livre fascinant a fait l’objet de plusieurs adaptations, dont deux sur lesquelles je vais me concentrer dans cet article : The Picture of Dorian Gray d’Albert Lewin (1945) et Dorian Gray d’Oliver Parker (2009).

Je préfère vous prévenir : cet article évoque des points-clés de l’intrigue, qu’il s’agisse du livre ou des adaptations mentionnées ici !

 

Continuer la lecture de Intemporel – « Le Portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde