#TAG – Le Tag des B.O.

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

15035-NPZC1DJe reviens ce lundi non-pas avec une chronique livre, mais avec un sympathique Tag des B.O., inventé par June &Cie. À la base, je n’étais pas nominée, mais la petite tête de droïde de Lost In Chapter 13, lui nominé mais pas franchement féru de B.O., m’a passé le bébé. Suite à certains de mes tags vous savez que j’aime la musique et que j’ai des goûts un peu particuliers en la matière (Mon blog en musique), et que je suis fan de bandes originales (cf. différents tops qui se trouvent sur le blog également!). J’ai donc sauté de joie car cela fait bien longtemps que je n’ai pas été nominée pour un tag – sans doute du fait de mon peu de présence sur mon blog à tous, et encore une fois je m’en excuse! Et je remercie June et Lost. 😉

Une fois n’est pas coutume, je ne citerai pas que de la SFFF, quand bien même j’essaie d’en rester le plus proche possible pour la ligne éditoriale du film. Mais là justement, au vu des questions de June, et par souci d’honnêteté, je vous ferai part de ces musiques de film qui m’ont marquée en bien ou même en mal! 😉

Et c’est reparti pour un petit voyage musical!

Continuer la lecture de #TAG – Le Tag des B.O.

Publicités

Les Mondes de Blanche – Le craquage lecture et « geek » des vacances

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

IMG_20160806_212051
« Allons-y! » comme dirait le Docteur

Tout d’abord, un grand merci à vous pour l’accueil des premiers chapitres du roman sur le blog. J’avais très peur, surtout que je ne saurais plus quoi faire de ce récit si je ne trouve pas de nouveaux lecteurs. Mais vos encouragements, ainsi que la gentillesse de vos commentaires en général m’ont fait très plaisir. Aussi, j’espère que vous prendrez plaisir à la suite et que je saurai donner envie à d’autres que vous d’y regarder d’un peu plus près. 🙂

Voici un article un peu fun et spécial dans la veine des book hauls. Comme vous ne l’ignorez pas, c’est un peu la déprime en ce moment, et mon deuxième été annus horribilis entre mes coups durs de l’an dernier et cette année où je vois tout le monde partir dans des lieux de vacances lointains et exotiques ou se marier… Le moral n’étant pas hyper au beau fixe, d’autant plus que je sature un peu sur mes devoirs et termine souvent en pleurant comme une andouille sur mon carnet de croquis 😉 , j’essaie de retrouver le moral grâce à des préoccupations bassement matérielles. Je sais, c’est mal! 😉

Mais parfois, c’est le coiffeur ou le shopping qui, bizarrement, aident à passer certaines périodes un peu nases! 🙂 Et en général, c’est la PAL et la réserve à goodies qui grossissent, tandis que le portefeuille lui, s’aplatit. 🙂 Allons donc voir ce que la geek et lectrice en moi a été trafiquer…

N.B.: Certains visuels sont issus de mon profil Instagram…

Continuer la lecture de Les Mondes de Blanche – Le craquage lecture et « geek » des vacances

Top Ten Tuesday – Mon Top Ten des génériques de séries SF les plus inoubliables

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

da76ccef9f4bd993630c1ca9821f5bffJ’ai eu il y a quelques temps une illumination. Si je regrette de ne pas avoir rédigé de chroniques film dignes de ce nom depuis quelques temps, j’espère me rattraper très bientôt, mais quand j’ai des idées sympas, je ne peux pas les lâcher comme ça. De temps en temps j’aime à mettre en ligne un petit top (comme celui des génériques de dessins animés, du WTF ou des B.O. de films épiques), et je me demande comment je n’ai pas eu AVANT l’idée d’en consacrer un aux génériques de séries SFFF qui m’ont le plus marquée.

Car la SFFF, c’est un peu la base de ce blog. Qu’elle soit en livres, en films ou en série, qu’elle soit récente ou carrément vintage, qu’elle soit bien commerciale et mainstream ou un peu plus étrange (voire carrément barré), qu’elle soit d’un mauvais goût assumé ou un peu plus métaphysique, la SFFF – et dans le lot la SF tient une grande importance – est le pilier des Mondes de Blanche. Il faut dire que j’ai commencé assez tôt à suivre les rediff’ de séries plus anciennes, sur la 6 le samedi après-midi et plus tard sur le câble, tout en découvrant certaines perles produites durant mon enfance et mon adolescence.

Ainsi, je vous ai préparé une petite sélection des génériques qui m’ont le plus marquée! C’est parti pour un tour…

Continuer la lecture de Top Ten Tuesday – Mon Top Ten des génériques de séries SF les plus inoubliables

Anthologie pour sérivores curieux – « Nos Années Science Fiction » (Alexandre Raveleau)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

514hehxcw6LJe reviens en ce lundi avec une chronique assez brève consacrée à l’un de mes cadeaux de Noël. En effet, ces jours-ci, j’ai pas mal de choses à régler, et je devrai faire preuve d’un peu de concision pendant quelques temps. Me voici donc avec un présent offert par mon frère: Nos Années Science-Fiction d’Alexandre Raveleau.

C’est que le frangin connaît bien ma curiosité, mon penchant et ma nostalgie pour certaines séries cultes qui ont bercé notre enfances soit parce qu’elles ont été produites à « notre époque », dans les années 1990, soit parce que nous avons eu la chance de voir des rediffusions de choses un peu plus anciennes sur le câble. Aussi m’a-t-il offert cette anthologie qui revient sur les productions télévisuelles SF.

Préparez-vous à décoller pour des mondes extraordinaires…

Continuer la lecture de Anthologie pour sérivores curieux – « Nos Années Science Fiction » (Alexandre Raveleau)

Doctor Who – Méchant Loup – Juin 2013

Bad-Wolf001
Happy Bad Wolf’s Day!

Comme un fait exprès, trois mois après mon retour d’Angleterre, les Whovians – fans de la série Doctor Who – assistaient au fameux jour du Méchant Loup. Le 3 juin 2013.

Ce jour-là est celui d’un épisode-clé de la série, à l’époque du « Dixième Docteur » (pour faire simple, la série existe depuis 1963, et le Docteur étant un extraterrestre qui se régénère régulièrement, ce qui se traduit par des changements d’acteurs). Interprété par David Tennant, il fut mon préféré, et depuis sa régénération, il m’est difficile de suivre la série…

Bref.

J’ai voulu faire un petit clin d’oeil aux Whovian en ce jour du Méchant Loup (de plus, je venais d’achever mon premier roman, qui met en scène pas mal de loups, alors forcément, ça me parlait). Inutile de préciser qu’on ne voit aucun loup dans Doctor Who, qu’il s’agit d’un nom de code. Mais j’ai quand même dessiné un loup dans une forêt ténébreuse, où s’est posé une étrange « boîte bleue », le TARDIS – le vaisseau du Docteur, pour les profanes. On peut voir une silhouette masculine en imper, poings aux côtés, cheveux en bataille, émergeant du vaisseau… 🙂 Mon petit hommage personnel au Dixième Docteur! 🙂

Amis geeks, faites donc de beaux rêves après cela! 🙂

Blanche Mt.-Cl.