Graphisme – Voyage insolite dans un calendrier « Steampunk »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

TeasingGraphique2Ça y est.

La prophétie est accomplie. La lumière au bout du tunnel… Ou bien, avec un peu moins d’emphase, mon devoir d’expression plastique est enfin terminé! 🙂 Après quelques jours de croquis et de teasing, je mets fin à vos souffrances en récompensant votre patience pour avoir supporté ces errements « artistiques » et ces doutes.

Pour vous re-situer, il s’agit d’un devoir de graphisme, un sujet très libre d’expression plastique où je devais créer une sorte de calendrier, avec un rendu classique sur feuille A4. Il fallait choisir un thème, un style et une technique: pour ma part, après bien des atermoiements, j’ai choisi une thématique Steampunk, avec une vague inspiration Art Nouveau/BD/dessin animé pour le style… Et j’ai pris un gros risque en faisant le tout sur Illustrator, car si je peux faire des logos, des déclinaisons d’identité graphique, je n’avais jamais utilisé ce logiciel de manière aussi complexe. Bien sûr, on ne nous demandait pas de calendrier complet, mais de choisir trois mois. Dans mon cas: Février, Août, Novembre.

J’avais très envie de le mettre au service de mon penchant pour le dessin et l’illustration. C’est que parmi mes rêves de graphiste, l’illustration caracole en tête! Préparez-vous à un voyage dans l’insolite pour un résultat qui, je l’espère, sera à la hauteur!

Continuer la lecture de Graphisme – Voyage insolite dans un calendrier « Steampunk »

Une dystopie d’amour et de homard – The Lobster (Yórgos Lánthimos, 2015)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

The_Lobster
Affiche du film – Source: Wikipedia

La chronique film de cette semaine revient avec un opus un peu particulier. Une réalisation récente. Une dystopie cruelle et sans concession que j’ai vue il y a quelques temps déjà et qu’il m’a fallu le temps de digérer avant d’en parler (j’avoue l’avoir vu dans une très, très mauvaise passe).

Il s’agit du film The Lobster, dont les affiches où les personnages semblent étreindre un fantôme, m’intriguaient beaucoup. Bon, en plus, un film intitulé « le homard » (en même temps, je suis persuadée d’avoir déjà vu un court-métrage répondant au doux nom du Homard… mais je m’égare), avec une affiche qui semble suinter la solitude, il faut s’attendre à quelque chose d’étrange..

Je vous en dis plus par ici…

Continuer la lecture de Une dystopie d’amour et de homard – The Lobster (Yórgos Lánthimos, 2015)

Baisers de l’Ange et du Démon – Etudes – Décembre 2014

Vous avez peut-être déjà vu la première étude à ce sujet… Voici comment elle a évolué. Je suis partie de simple esquisse à des dessins aboutis qui m’ont servi de base au travail de peinture – le travail de peinture est en cours, mais j’ai dû le mettre en stand-by pour quelque temps.

AngelDevilDiptych001
Le Baiser de l’Ange

Ce qui m’intéresse dans la représentation du baiser angélique, c’est que la femme, comme dans Le Baiser de Klimt, semble émettre encore quelque résistance et ne pas s’abandonner complètement. J’aime beaucoup ce paradoxe, car en effet: quel risque peut-elle bien courir avec un ange?

AngelDevilDiptych002
Le Baiser du Démon

Ce qui nous amène à l’autre couple, la paire de larrons démoniaques. Je me suis amusée à représenter le Diable non-pas dans une position dominante, mais soumise aux caprices de la femme. Il est toujours beau avec ses longs cheveux censés être roux, ses quatre cornes, ses traits fins, son petit sourire narquois sa silhouette musclée et ses tatouages dont l’un, en forme de serpent, fait référence à la Genèse. Je ne voulais pas que la femme ait l’air d’être victime du tentateur. Elle est consentante, consciente de sa faute et pèche avec un plaisir non-dissimulé, tandis que ce diablotin, à l’image d’un jeune homme moderne, ne la brusque pas et ne la force en rien.

Cela correspond à cette citation de l’écrivain autrichien Karl Kraus: « Le Diable est optimiste s’il pense pouvoir rendre les hommes plus mauvais qu’ils ne sont. »

Blanche Mt.-Cl.

Zoé Femme Fatale – Le Sang des Wolf – Chapitre XXV – Août 2014

La troisième et dernière partie du Chapitre XXV nous montre une Zoé très différente et plus entreprenante, plus « animale » et instinctive. Elle change complètement d’attitude envers la gent masculine…

SW25006
Le Sang des Wolf – Zoé embrasse Viktor
SW25008
Le Sang des Wolf – Zoé plongée dans un étrange émoi… rien qu’en dessinant

Cela nous la rend un peu plus charnelle, plus humaine. Et même un peu plus sympathique.

Blanche Mt.-Cl.

Chevalier avec sa Dame – Etudes pour une Peinture – Octobre-Novembre 2013

Aussitôt ma Dame de l’Arbre terminée, j’ai voulu embrayer sur un autre projet de peinture, encore inspiré par l’imaginaire médiéval. Je souhaitais offrir une toile à des amis qui avaient aimé les armures de mes deux précédentes peintures. Comme c’est un couple adorable et qu’ils ont beaucoup fait pour moi… j’ai souhaité représenter un couple, dans les tons de leur intérieur. Mais je ne savais pas trop comment le faire…

Voici donc les études du projet.

MedievalFantasyDream001
Chevalier et sa Dame – Etude 1

Continuer la lecture de Chevalier avec sa Dame – Etudes pour une Peinture – Octobre-Novembre 2013

Chevaliers dans la Forêt – Dessin – 2012

Voici une autre de mes fiertés, qui a longtemps servi d’image d’en-tête à mon premier blog en anglais. Il s’agit d’une première tentative de dessin inspiré par les univers de la fantasy. En réalité, je n’en suis pas très friande, et ce n’est que récemment, qu’à nouveau intéressée par le mythe arthurien et l’imaginaire médiéval, j’ai re-commencé à dessiner des armures.

Chevalier&chevalière001
Fantasy Médiévale – Chevaliers dans la Forêt

Sur ce dessin, nous pouvons voir un couple de chevalier – un jeune homme blond comme le blé et une brunette portant une élégante armure sur sa robe – sous un arbre. J’ai accentué les contrastes sur iPhoto et ajouté un contour flou pour donner un aspect onirique à la scène, histoire de rappeler certaines scènes du mythique Excalibur de John Boorman.

Continuer la lecture de Chevaliers dans la Forêt – Dessin – 2012

Fiction Rétro-Futuriste en Egypte – Duo énigmatique – 2012

Hedjet-Snefrou001
Fiction égyptienne – Hedjet et Snéfrou

Peut-être vous rappelez-vous le duo de cette fiction égyptienne, ces deux personnages avec une face sombre. Bien que j’aie abandonné cette histoire, j’ai continué, histoire de ne pas perdre la main, à dessiner des personnages.

Dans cette version, les deux personnages sont visibles avec et sans perruque.

Comme vous pouvez le voir, les tenues de la dame restent très, très sexy, tandis que son regard reste invisible. J’ai affiné les traits de l’homme pour lui donner un air encore plus énigmatique.

En fait, ce sont surtout les costumes qui m’intéressaient à ce moment-là, car j’avais bien d’autres choses en tête (je crois que je croulais sous le poids des dossiers géopolitiques à rendre).

Blanche Mt.-Cl.