Top Ten Tuesday – Mon Top Ten des génériques de séries SF les plus inoubliables

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

da76ccef9f4bd993630c1ca9821f5bffJ’ai eu il y a quelques temps une illumination. Si je regrette de ne pas avoir rédigé de chroniques film dignes de ce nom depuis quelques temps, j’espère me rattraper très bientôt, mais quand j’ai des idées sympas, je ne peux pas les lâcher comme ça. De temps en temps j’aime à mettre en ligne un petit top (comme celui des génériques de dessins animés, du WTF ou des B.O. de films épiques), et je me demande comment je n’ai pas eu AVANT l’idée d’en consacrer un aux génériques de séries SFFF qui m’ont le plus marquée.

Car la SFFF, c’est un peu la base de ce blog. Qu’elle soit en livres, en films ou en série, qu’elle soit récente ou carrément vintage, qu’elle soit bien commerciale et mainstream ou un peu plus étrange (voire carrément barré), qu’elle soit d’un mauvais goût assumé ou un peu plus métaphysique, la SFFF – et dans le lot la SF tient une grande importance – est le pilier des Mondes de Blanche. Il faut dire que j’ai commencé assez tôt à suivre les rediff’ de séries plus anciennes, sur la 6 le samedi après-midi et plus tard sur le câble, tout en découvrant certaines perles produites durant mon enfance et mon adolescence.

Ainsi, je vous ai préparé une petite sélection des génériques qui m’ont le plus marquée! C’est parti pour un tour…

Continuer la lecture de Top Ten Tuesday – Mon Top Ten des génériques de séries SF les plus inoubliables

Publicités

Humour – On sait enfin ce que Lucius Malefoy faisait de sa jeunesse…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Une fois n’est pas coutume… Voici un peu d’humour ce dimanche, pour les « Potterheads » et les connaisseurs de science-fiction. Vous vous souvenez sans doute de la redoutable famille Malefoy, avec ses membres visiblement peroxydés dans les films de la saga Harry Potter. Vous êtes-vous déjà imaginé Lucius Malefoy en mode plus… comment dire? « Cool »?… Eh bien même si cool paraît un terme excessif concernant la famille Malfoy, vous ne pourrez plus vous empêcher de rire des Malefoy après ça…

DiscoLucius
Finalement, Drago avait un… Daddy, Daddy Cool.

Mais d’où vient cette image? me demanderez-vous. C’est donc aussi un petit quart d’heure « culture » que je vous propose avec cette touche d’humour.

Il est clair que seul de gros aficionados ou geeks addicts de science-fiction peuvent reconnaître cet univers chatoyant. Il s’agit d’un extrait de Cosmos: 1999 (Space: 1999), une ancienne série de science-fiction déjà rediffusée quand j’étais petite, et en ce moment-même rediffusée sur le câble – ce qui m’a permis de meubler quelques nuits d’insomnie ces derniers temps. Le concept: en 1999, des humains se sont installés sur la base lunaire Alpha. Mais après une explosion nucléaire, la Lune quitte son orbite et dérive dans l’espace, emportant ladite base et ses habitants. Ils tombent régulièrement sur des civilisations extraterrestres aux looks improbables!

Si le postulat de départ est scientifiquement discutable, la série vaut surtout pour ses effets spéciaux quasi-inexistants et ses décors kitschissimes, elle est parfois à peine regardable et m’a valu quelques bons fou-rires, notamment avec des petits cousins pré-ado qui ont cru que la base Alpha était construite en Légo. Et quand j’ai vu cet alien décoloré tout de noir vêtu avec un maquillage sorti des années disco, je n’ai pas pu m’empêcher de noter la ressemblance avec ce bon Malefoy… Je me suis dit qu’il y avait de quoi rire un bon coup…

Si cette touche d’humour vous a plu, et si vous souhaitez explorer ce blog plus en avant, vous êtes les bienvenus! Sur ce, je m’en vais profiter de mes dernières heures de vacances, et vous souhaite un bon dimanche!

Blanche Mt.-Cl.