Mon nouveau récit sur WattPad – Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Une couverture que je voulais amusante…

Au risque de paraître narcissique, et n’étant pas parvenue à lire comme je le voulais (je crois que mon cerveau est tombé en panne depuis l’envoi de mon dernier devoir), j’ai choisi de vous parler, plus tôt que prévu, d’un très joli projet qui m’a occupée ces derniers temps.

En effet, lorsque j’ai voulu reprendre la suite du Sang des Wolf il y a quelques temps, je me suis trouvée complètement bloquée. Je pense que c’était finalement à force de me braquer, de vouloir rester focalisée dessus plutôt que de m’autoriser à écrire autre chose. Cela faisait un moment que je réfléchissais à parler de créatures fantastiques vivant à Paris, plutôt sur le ton de la rigolade… et ça y est, je l’ai fait, avec une sorte de recueil, ou plutôt un genre de romans en fragments que j’ai baptisé: Pourquoi les vampires aiment Paris Plage.

Voici comment j’ai élaboré tout cela, et peut-être de quoi vous donner envie d’y regarder d’un peu plus près!

Continuer la lecture de Mon nouveau récit sur WattPad – Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage

Inspiration Steampunk – Faucheuse, poulpe et scaphandrier

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

12647383_10208613644361486_1503973698700411448_n-2Je reviens en vitesse avec… du dessin! Et oui, ça fait du bien!

C’est dans le cadre de mes recherches et croquis pour un devoir de graphisme au sujet très libre que j’ai pondu ces quelques ébauches et dessins au stylo noir (j’ai un cahier avec un papier de mauvaise qualité, qui ne prend pas bien le crayon, donc je suis revenue à mon péché mignon du croquis stylo). J’ai opté pour quelque chose de vaguement inspiré du Steampunk, avec un petit peu d’insolite.

En effet, pour pouvoir dessiner ce que je veux, sachant que je suis autodidacte, il me faut m’entraîner un brin avec des modèles. Je vous embarque donc pour un petit voyage étrange…

Continuer la lecture de Inspiration Steampunk – Faucheuse, poulpe et scaphandrier

Armures Animales – Fantasy Art – Avril 2014

Armor_Raven001
Armure Animale – Chevalier Corbeau

Enfin de retour avec des chevaliers assez typés ou stylés, selon votre perception de la chose! 🙂 Encore inspirée par le fantasy art, j’ai pondu deux nouvelles armures zoomorphes – inspirées des caractéristiques de certains animaux…

Peut-être vous souvenez-vous de celle du chevalier-hibou, et peut-être celle-ci va-t-elle vous la rappeler. Quand bien même elle reprend les caractéristiques de l’armure médiévale – à mon sens, autant défensive qu’artistique – et celles des chevaliers ailés polonais du XVIe siècle, les motifs sont différents: les ailes résolument sombres, les articulations au niveau de la jambière et du canon d’avant-bras en forme d’ailes noires, les plumes sombres et l’oiseau aux ailes déployées gravés sur le gorgerin et le plastron nous rappellent immanquablement le corbeau perché sur l’épaule de notre chevalier… Sombre à souhait, quand on y pense, et je vois certaines des personnes que je connais faire allusion à mon côté soi-disant « gothique » et à mon amour du film The Crow (le vrai de 1994, avec Brandon Lee, pas les autres daubes, voyons!). Mais ce chevalier corbeau aurait bien sa place sur un champ de bataille imaginaire, comme guerrier mystérieux et particulièrement retors… N’oubliez pas que les corbeaux sont des oiseaux diablement intelligents! 🙂

Armor_Wolf001
Armure Fantasy – Chevalier Loup

Pour cette seconde armure, j’ai opté pour un autre de mes animaux fétiches. J’ai nommé: le loup. Je les trouve magnifiques, fascinants, et chaque documentaire animalier consacré aux loups m’ensorcèle. C’est un tout: j’aime leur allure et leur façon de se mouvoir, j’aime leurs yeux et leur regard énigmatique – il parait que contrairement aux chiens ils évitent de regarder l’Homme dans les yeux, pour lui signifier son désintérêt – et la lumière qui y danse dès que la nuit tombe, leur fourrure somptueuse, et je frissonne à la fois de peur et de plaisir quand ils retroussent leurs babine sur des crocs redoutables ou… hurlent. J’ai donc voulu leur rendre hommage avec ce chevalier-loup dont le heaume a une forme très évocatrice, tel un masque intégral, et dont le gorgerin et la cape son bordés de fourrure. Vous noterez qu’il porte même une queue de loup… Comment je vous ce personnage s’il devait exister dans une histoire?… Féroce, tenace, brave et surtout loyal. Et même pour un dessin, je ne peux m’empêcher de raconter une belle histoire…

Blanche Mt.-Cl.