Plus égaux que les autres – La Ferme des animaux (George Orwell)

Ceux-ci avaient pour plus fidèles disciples les deux chevaux de trait, Malabar et Douce. Tous deux éprouvaient une grande difficulté à se faire une opinion par eux-mêmes, mais une fois les cochons devenus leurs maîtres à penser, ils assimilèrent tout leur enseignement, et le transmirent aux autres animaux avec des arguments d’une honnête simplicité.
George Orwell, La Ferme des animaux

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Suite à une singulière baisse de plaisir dans mes lectures (pour cause de panne et de déception sur lesquelles je ne voulais pas rédiger d’article), ce blog a pu vous paraître un peu abandonné ces derniers temps. Qu’à cela ne tienne, je reviens avec un ouvrage court lu en moins d’une journée, intéressant, mais aussi effrayant que drôle – enfin, avec le sens de l’humour plus que douteux qui m’est propre.

Car il s’agit de rien de moins que du grand classique de George Orwell, à qui l’on doit aussi le magnifique 1984, La Ferme des animaux. Fable politique grinçante publiée dans les années 1945, elle dépeint l’installation d’un système dictatorial à l’échelle d’une ferme où les animaux se sont rebellés… Continuer la lecture de Plus égaux que les autres – La Ferme des animaux (George Orwell)