Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, que ceux qui sont bientôt en vacances ne sont que joie et que ceux qui s’apprêtent à retourner bosser sont bien reposés… Pour moi le retour de quelques jours de vacances est un peu morne: il fait gris dehors, je n’ai pas d’extérieur dont je peux profiter… Afin d’égayer un peu cette dernière journée de juillet, j’ai décidé de vous parler, ou plutôt de vous re-parler d’un roman lu il y a longtemps, un vieil ouvrage de SF paru pour la première fois en 1913… En effet, pourquoi ne pas vous reparler d’Une Princesse de Mars d’Edgar Rice Burroughs, maintenant qu’il y a plus de monde sur ce blog? Et surtout, pour donner plus de couleurs à ce milieu d’été un peu morne après la canicule!

Je vais donc vous présenter ce roman dégoté et lu alors que je travaillais en Angleterre il y a quelques années, et c’était l’une de mes premières lectures en V.O. depuis l’université. Préparez-vous à suivre John Carter sur la planète Mars où, de prisonnier, il va devenir un héros… Pour vous parler de tout ça, je vais changer la structure habituelle de l’article, afin d’évoquer l’œuvre de Rice Burroughs ainsi que l’adaptation – que vous connaissez peut-être – tirée de son roman, et par la même occasion, je vous ferais part de ce qui me passe par la tête concernant l’adaptation de SF à l’ancienne. Continuer la lecture de Planet Opera à l’ancienne – Une Princesse de Mars (Edgar Rice Burroughs)

La beauté d’un classique culte – Metropolis (Fritz Lang, 1927)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous offrir, ou plutôt de vous ré-offrir sur le blog, un grand, grand classique qui me tient à cœur. En effet, je l’avais chroniqué peu après le lancement du blog, il y a plus de trois ans, mais aujourd’hui que vous êtes plus à suivre ce blog, il m’a paru sympa d’y revenir, parce que c’est un objet d’échange et d’émerveillement constant: j’ai nommé le cultissime Metropolis de Fritz Lang, l’un des premiers grands films de S.F. et l’un des derniers grands films muets.

Un film qui me tient à cœur et m’obsède à tel point que si j’avais une chaîne YouTube cinéma, j’en parlerais obligatoirement, ne serait-ce que pour une analyse sémiologique de certaines scènes . 😉 À mes souhaits! Aussi j’ai le plaisir de vous présenter un VRAI vieux coucou comme je les affectionne… Continuer la lecture de La beauté d’un classique culte – Metropolis (Fritz Lang, 1927)

SEMAINE THÉMATIQUE – « Dune » et « Les Enfants de Dune » (Mini-série, 2000-2003)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je tiens à m’excuser auprès d’un blogueur qui a dû avoir une fausse joie après un loupé avec cet article, mais voilà… Effectivement j’avais prévu de ne pas clore cette semaine thématique avec la chronique cinéma de jeudi, mais avec une autre adaptation de Dune qui, je pense, pourrait ravir aussi bien les fans que ceux qui découvrent tout juste la richesse de l’univers de Dune. Et qui sait si cela ne vous donnerait pas des idées pour meubler de longs après-midi d’automne?

Dune-miniseries
Dune, la mini-série – Source: Wikipedia

Pour terminer en beauté cette semaine rendant hommage à Dune pour les cinquante ans de sa parution, j’ai décidé de vous offrir un petit bonus: un genre de chronique express, la toute première dédiée à une production télévisuelle sur le blog. J’ai nommé les deux miniséries adaptées des romans éponymes Dune (Frank Herbert’s Dune, 2000) et sa suite, Les Enfants de Dune (Frank Herbert’s Children of Dune, 2003). Elles font partie des plus grands succès diffusées par SyFy, alors appelée Sci-Fi Channel… Je ne détaillerai pas le casting ou l’histoire, ce qui a déjà été fait dans la chronique littéraire dédiée aux roman en début de semaine. Il s’agira plutôt d’évoquer une autre façon de découvrir l’univers créé par Frank Herbert.

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE – « Dune » et « Les Enfants de Dune » (Mini-série, 2000-2003)