#StarWars9 J-1 mois – Les 5 trucs durs à assumer quand tu es la seule de ta famille à bien aimer la dernière Trilogie

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Bien le bonjour! Je repasse en coup de vent sur ce blog pour vous un nouveau petit coup de fangirling car d’ici un mois, le prochain Star Wars va sortir au cinéma! Enfin sortir, ou malheureusement sortir, je n’en sais rien, car j’ignore absolument à quoi m’attendre, et j’attends cette suite avec autant d’impatience que d’appréhension. Mais pour celles et ceux d’entre vous qui suivez ce blog depuis au moins deux ans, vous SAVEZ que j’adore Star Wars et que parfois, un shopping de fan a quelques fois lieu. Et ce même si je trouve pas mal de défauts à la façon dont est traitée cette suite, entre Le Réveil de la Force clairement dans le trip nostalgique et la cata scénaristique des Derniers Jedi, une héroïne certes compétente mais un  peu trop droite dans ses bottines avec une personnalité un peu fade pour moi (faudrait qu’on explique aux partisans de « l’héroïne forte » qu’il faut un peu plus que du surnaturel et une arme pour rendre une nana intéressante!), alors que certains personnages ne sont pas assez mis en valeur ou mal exploités comme Hux, et un manque de cohérence qui m’a pas mal déçue.

Et pourtant, je reste très attachée à cet univers, et à un ou deux nouveaux personnages de la Postlogie. Rien de bien grave jusque là… si dans mon entourage, je n’étais pas la seule dans ce cas. Eh ouais! Car figurez-vous que j’ai une mère qui ne jure que par la Trilogie originale, un père et un frère fans de la Prélogie. Et depuis la déception de la séance de cinéma de l’Épisode VIII (même moi j’avais envie de pleurer dans la bagnole en revenant du cinéma), eh bien « c’est de la merde » et le prochain opus « sera forcément de la merde ». Ainsi j’en suis venue, moi qui aimais bien papoter geekisme , à ne plus en parler du tout car ne récoltant que « ah nan, c’est tout nase » à chacune de mes tentatives pour défendre mon opinion sur la question. Pas que je manque de caractère, mais je suis clairement saoulée par une argumentation « par principe ». Et quand j’entends ou vois sur Twitter ou les R.S. le nombre de réflexions clairement méchantes de soi-disant fans de la première heure ou de simples haters qui s’ils étaient si malins n’auraient qu’à écrire le scénar’, ou qui sont bien désespérés pour passer leur temps libre à basher un truc je me dis qu’il y a franchement de quoi se taper la tête contre les murs.

Ceci est donc le S.O.S. d’une fangirl en détresse que j’envoie dans une bouteille… Car vous allez voir, il y a quelques trucs que dans ces conditions, il est difficile d’assumer!

Continuer la lecture de #StarWars9 J-1 mois – Les 5 trucs durs à assumer quand tu es la seule de ta famille à bien aimer la dernière Trilogie

Comment « Yan » devint Solo – La Trilogie Yan Solo (Ann C. Crispin)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Alors, je vous ai manqué? 😁 (Haha! La nana qui espère que parmi tous les merveilleux blogs littéraires, cinéma et culture qui fleurissent sur la blogosphère, son absence serait remarquée! 😉) Au fond, je sais que je vous ai manqué, même si vous n’osez pas le dire. Si, si, je sais que vous n’aimez pas montrer vos sentiments, mes p’tits cœurs. 😉 Et vous de votre côté, ça biche?… Je vous le souhaite en tout cas. Voilà donc le quart d’heure d’émotion fini, et pour la première fois depuis bien longtemps, je m’exprime un dimanche. Je vais pouvoir, depuis le temps que ça m’asticote, entrer dans le vif du sujet.

Et quel sujet! Parce que j’ai enfin achevé, il y a quelques jours, la lecture de La Trilogie Yan Solo d’Ann C. Crispin, composée de: Le Coup du Paradis, Le Gambit du Hutt et L’Aube de la Rebellion. Je vous invite, encore une fois, dans la lointaine, très lointaine galaxie de Star Wars, pour une bonne dose d’aventure avec notre contrebandier préféré! Continuer la lecture de Comment « Yan » devint Solo – La Trilogie Yan Solo (Ann C. Crispin)

Petit quart d’heure geek et nostalgique – Star Wars: Episode VII – Le Réveil de la Force (2015)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Starwarsviitheforceawakens-2
Logo du film – Source: Wikipedia

Je vous retrouve pour une courte chronique cinéma garantie 100% sans aucun spoiler et 100% sans objectivité, où je ne développe pas trop sur l’histoire! 🙂 Juste ce qu’il faut pour vous intriguer, et ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte.
En effet, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller enfin voir le dernier Star Wars le week-end dernier. Eh oui, malgré ma grande déception quant à la trilogie de prequels des épisodes I, II et III (j’avais une haine inextinguible envers Jar Jar Binks), j’ai passé des semaines à éviter de lire les critiques, au cas où quelque moment clé de l’action filtre, histoire de ne pas me laisser influencer!

En effet, comme vous vous en doutez si vous suivez ce blog, je suis assez amatrice de ce genre de choses.
Mes parents  avaient fait l’acquisition de la trilogie en VHS quand j’étais enfant et eux-mêmes étaient déjà de grands fans. Je connaissais Luke Skywalker, la princesse Leia et ses macarons glamour au possible, Han Solo et Chewbacca, les Ewoks avec leurs sales petites têtes de nounours vicieux, les petits bonhommes du désert en burnous sombre, Darth Vador, l’Étoile de la Mort, les sabres laser et bien sûr cet inoubliable intro signée John Williams… Quand l’Épisode I est sorti, mes copines qui n’avaient pas vu l’ancienne trilogie sont venues les voir à la maison se faire une idée. J’ai été avec un ami voir le London Royal Orchestra reprendre la B.O. de Star Wars à Bercy en 2010. J’ai même poussé le vice jusqu’à succomber à l’appel des pyjamas Star Wars chez Undiz (je dors donc avec un tee-shirt Darth Vador!). Oui, oui. Et maintenant, j’ai cédé à l’appel de Star Wars: Épisode 7 – Le Réveil de la Force

Je ne présenterai plus la saga, devenue un monument de la culture pop, qui narre le combat entre le côté obscur et le côté lumineux de la Force, entre République et Fédération, entre l’Empire et les Rebelles, etc. … Si vous ne connaissez pas encore la saga, vous trouverez très facilement des informations, des résumés, ou des fiches de personnages. Et si vous souhaiter en apprendre plus sur l’univers de Star Wars en vous amusant, vous pourrez trouver les romans des films chez Pocket Jeunesse! 🙂

Qu’ai-je donc à vous raconter sur le dernier opus de la saga?

Continuer la lecture de Petit quart d’heure geek et nostalgique – Star Wars: Episode VII – Le Réveil de la Force (2015)