SEMAINE THÉMATIQUE « ADAPTATIONS DE CONTES » – Quand la méchante ne l’est pas…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

La_Belle_au_Bois_Dormant_-_Sixth_of_six_engravings_by_Gustave_Doré
Illustration de Gustave Doré pour La Belle au Bois dormant – Source: Wikipedia

Aujourd’hui, pour ce troisième article dédié aux adaptations de contes, je reviens avec des productions Disney qui prennent le contrepied l’une de l’autre: La Belle au Bois Dormant (Clyde Geronimi, 1959) et Maléfique (Robert Stromberg, 2014).

En effet, depuis quelques temps, comme on le voit avec des séries comme Once Upon A Time, il semble qu’on fasse beaucoup plus attention aux figures de méchants. De figures unidimensionnelles justes malveillantes parce que c’est leur nature et que cela leur fait plaisir, on passe à des individus plus complexes, avec leur personnalité et même avec leurs dilemmes et leurs souffrances.

Je reviendrai donc sur les origines du conte de La Belle au Bois dormant avant d’étudier la figure de la méchante de Disney: Maléfique.

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE « ADAPTATIONS DE CONTES » – Quand la méchante ne l’est pas…

Publicités

Un classique kitsch et culte – Peau d’Âne (Jacques Demy, 1970)

« Tu chantais l’amour. Le cherches-tu?
— Évidemment que je le cherche. »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film - Source: All
Affiche du film pour sa sortie en version restaurée – Source: AlloCiné

Avec, encore une fois, du retard, me voici de retour avec la chronique film. N’ayant guère trop eu l’occasion de regarder des films récemment, ou bien des films qui n’ont rien à voir avec l’univers de ce blog, je me suis vraiment creusé les méninges. Si je pensais à quelques opus fantastiques ou drôles dont nous a gratifié Hollywood dans les années 80 et au début des années 90, j’en avais presque oublié que le cinéma français avait lui aussi eu quelques sursauts dans le genre.

Aussi je vous présente aujourd’hui un film qui m’est apparu comme une évidence il y a quelques temps: le cultissime Peau d’Âne de Jacques Demy. Ressortez, mesdames, les déguisements de princesse, et messieurs, vos collants les plus chatoyants, pour une interprétation foisonnante, colorée, musicale et décalée du conte de Charles Perrault…

Continuer la lecture de Un classique kitsch et culte – Peau d’Âne (Jacques Demy, 1970)