Humour noir et jeunesse éternelle – La Mort vous va si bien (Robert Zemeckis, 1992)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film, avec un casting 3 étoiles – Source: Écran large

Bien le bonjour à vous! En ce long week-end – du moins pour certains, je souhaitais vous donner une petite idée de film insolite à visionner.

Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique cinéma, dédiée à un film dont, à part avec quelques fans, je n’ai pratiquement jamais parlé… Là encore, il s’agit d’un opus des divines années 1990 (décidément, je fais dans le moderne, ces temps-ci!), que j’ai eu la chance de voir avec mes parents quand j’étais très jeune: La Mort vous va si bien, de Robert Zemeckis, sorti en 1992.

Je vous invite à découvrir cette fable à l’humour acerbe sur la jeunesse éternelle, en compagnie des inimitables Bruce Willis, Meryl Streep et Goldie Hawn…

Continuer la lecture de Humour noir et jeunesse éternelle – La Mort vous va si bien (Robert Zemeckis, 1992)

Extravagance futuriste – Le Cinquième élément (Luc Besson, 1997)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je tiens à m’excuser de mon retard de cette semaine, j’étais un peu (pré)occupée, et j’ai un peu zappé la chose.

Je reviens cette semaine avec un film, mais UN FILM que j’aurais dû chroniquer il y a fort longtemps déjà… C’est en regardant sur Hitek, qui a produit il y a quelques jours un top des films de S.F. de plus de quinze ans qu’il faut avoir vu (parmi lesquels figurait d’ailleurs Stargate, chroniqué la semaine dernière!), qu’une petite lumière s’est allumée dans ma tête: il fallait que je vous ramène dans les merveilleuses années 1990 pour vous parler du Cinquième Élément.

Je l’ai vu alors qu’il est sorti au cinéma – ce qui ne me rajeunit absolument pas, cela va sans dire – avec mes parents et mon frère. Ce fut un événement de folie à l’époque! 🙂 Je vous embarque donc dans un futur aussi extravagant que drôle…

Continuer la lecture de Extravagance futuriste – Le Cinquième élément (Luc Besson, 1997)

Un petit film oublié mais intéressant – Incassable (M. Night Shyamalan, 2000)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’avais à nouveau envie de vous parler cinéma, plus précisément de l’œuvre d’un réalisateur qui a fait parler de lui depuis une quinzaine d’année et la sortie du mémorable Sixième Sens: M. Night Shymalan. J’ai vu plusieurs de ses films, qui n’ont pas tous des critiques élogieuses, mais je dois avouer que ses ambiances et ses twists finaux m’ont beaucoup séduites il fut un temps.

C’est à la faveur du visionnage de Split avec mon frère qu’un autre opus du réal m’est revenu en mémoire: Incassable. Je me souviens avoir été le voir au cinéma quand j’étais en troisième, et il m’avait impressionnée…

Continuer la lecture de Un petit film oublié mais intéressant – Incassable (M. Night Shyamalan, 2000)