Bilan du week-end – De la lecture, de l’écriture, une nouvelle étape et une bonne nouvelle…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161208_235141
Un petit détail du sapin de ma mère… Je ne m’en lasse jamais!

Je reviens avec vous ce week-end après une semaine mouvementée, où je suis rentrée tard plusieurs fois, soit à cause du boulot, soit à cause de retards de train (jeudi soir, c’était un obus de la Seconde guerre mondiale qui a obligé le train à rouler au ralenti – quand on se tape tous les jours un trajet depuis la Normandie, ma foi, c’est un peu chiant!).

Mais enfin, c’est dans une relative bonne humeur, et avec des envies de repos, que je vous livre ce post aujourd’hui.

Car d’une part, les statistiques de novembre m’ont vraiment mis du baume au cœur, et j’ai vu que ce mois de décembre démarrait très bien. Je ne sais pas si la dernière semaine thématique y est pour quelque chose, mais je tiens à vous en remercier. Car sans lecteur, ce que l’on écrit ne vit pas! Et d’autre part, j’ai terminé mon stage hier, et je vais être quelques temps chez mes parents pour terminer tranquillement ma formation, et m’adonner à quelques projets avant de me remettre à fond à la recherche d’un emploi.

Mais je vous donne quelques pistes pour aller plus loin quant à la dernière thématique du blog, et je vous en dis plus sur la semaine qui vient de s’écouler…

Continuer la lecture de Bilan du week-end – De la lecture, de l’écriture, une nouvelle étape et une bonne nouvelle…

Publicités

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Une rose au Paradis (1981)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205308

Nous nous retrouvons une dernière fois cette semaine pour parler de Barjavel

Je conclurai cette semaine dédiée à Barjavel avec une autre œuvre qui m’a beaucoup marquée, puisqu’elle signait mon grand retour à la lecture en terminale, après une stase due aux nombreux ouvrages imposés ingurgités en cours: Une rose au paradis (que j’avais englouti d’une traite avant de me jeter dans la foulée sur L’Orange mécanique.J’étais vraiment une ado joyeuse et saine… 😉 )

Ce dernier ouvrage avait pour moi quelque chose de fascinant, étrange et vaguement inquiétant, et m’avait beaucoup impressionnée du haut de mes dix-sept ans, quand j’étais jeune et « naïve », aussi bien pour son côté clairement érotique que pour sa terrible ambiance de fin du monde.

Je vous emmène donc avec Monsieur Gé, Henri et Lucie Jonas, participer à la création d’un nouvel Eden…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Une rose au Paradis (1981)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Le Grand secret (1973)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205358Cette semaine thématique dédiée à Barjavel se poursuit avec un nouvel ouvrage de l’auteur, dont le titre m’avait interpelé parce qu’il était le même qu’une chanson que j’aimais beaucoup: Le Grand secret par Indochine, en duo avec Melissa Auf der Maur. Je la trouvais atrocement romantique alors j’ai voulu jeter un œil au roman de Barjavel!

Je ne sais d’ailleurs plus exactement quand j’ai lu Le Grand Secret, je devais déjà être étudiante, puisque je l’ai lu après Une Rose au Paradis, que j’ai lu en terminale… 😉 Bref, passons. Et concentrons-nous sur ce fameux secret que, d’après Barjavel, les grands de ce monde ont si bien gardé pendant des années…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Le Grand secret (1973)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – La Nuit des Temps (1968)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205150Je reviens avec cette semaine dédiée à René Barjavel, pour vous présenter un ouvrage un peu particulier, car il s’agit de la première œuvre de cet auteur que j’aie lue. J’ai nommé La Nuit des Temps. Alors qu’à cette époque je trainais souvent à la Fnac, le résumé de ce livre m’avait beaucoup intriguée. Et ce fut mon premier Barjavel. J’ai un peu honte de le dire maintenant, mais à l’époque, je ne savais pas qu’il était si connu!

C’étaient les grandes vacances, les premières que je passais dans un nouvel appartement (durant les seize ans où j’ai vécu en région parisienne pour de vrai, mes parents ont une fois déménagé), et je me souviens que je lisais dans un grand fauteuil noir près d’une des grandes fenêtres du salon. Pour anecdote, je crois l’avoir lu le même été que Le Fantôme de l’Opéra. 😉

Laissez-moi donc vous entraîner vers les profondeurs des glaces antarctiques, à la découverte de l’un des plus grands secrets de l’humanité…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – La Nuit des Temps (1968)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Les prémisses: Ravage/Le Voyageur imprudent (1943)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205057
Les deux romans qui nous occupent aujourd’hui…

La semaine thématique dédiée à Barjavel est officiellement lancée!

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir en parallèle, deux des œuvres de l’auteur, à savoir ses deux premiers romans: Ravage et Le Voyageur imprudent, tous deux parus en 1943, en pleine guerre mondiale. J’ai eu l’occasion de lire Ravage entre le lycée, qui avait vu ma découverte de l’auteur pendant des vacances d’été, et l’université. Sur les conseils d’un copain qui m’avait assurer que ce roman-ci était son favori de Barjavel. Quant au Voyageur Imprudent, je l’ai lu dans une compilation de romans barjavéliens, un été alors que j’étais étudiante.

J’ai choisi de les traiter ensemble car ils sont pour ainsi dire de proches parents: en effet, on retrouve des correspondances de l’un à l’autre, que j’expliquerai plus loin dans la présentation! 😉 Je vais donc commencer par vous amener donc dans une société déshumanisée avec Ravage

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Les prémisses: Ravage/Le Voyageur imprudent (1943)

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Présentation de l’auteur

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_204942
Ma collection de Barjavel

Alors que mon stage s’achève en fin de semaine, je suis ravie de revenir avec une nouvelle thématique, cette fois-ci consacrée non-pas à une seule œuvre ou à un thème, mais avec un auteur qui a marqué la littérature de science-fiction française au siècle dernier, à savoir René Barjavel.

Auteur, mais aussi dialoguiste français (dans les Don Camillo, par exemple!), il naît à Nyons en 1911, et exerce plusieurs métiers après le baccalauréat – pion, agent immobilier, employé de banque – avant de devenir journaliste au Progrès de l’Allier à Moulins. C’est à Vichy dans les années 1930 où il donne des conférences sur la littérature (l’auteure Colette, notamment), qu’il rencontre l’éditeur Robert Denoël, qui lance sa carrière dans le monde littéraire…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Présentation de l’auteur

Amour sur fond d’apocalypse – « Le Diable l’Emporte » (R. Barjavel)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

610obLWAwaL
Couverture – Source: Amazon.fr

Tout d’abord, je tiens à vous adresser un grand merci à tous, car aucun mois, depuis la création de ce blog en janvier, n’a aussi bien démarré que celui-ci. Ça commence très fort, les vues augmentent, et vos petits likes et commentaires, un peu plus nombreux, me font toujours immensément plaisir. Donc, encore merci pour ces échanges et cet intérêt pour mon travail… car mine de rien, c’est du boulot! 🙂

Je reviens avec un peu de retard cette semaine pour vous parler d’un auteur qui a bercé mes années d’adolescente et de jeune adulte… j’ai nommé René Barjavel. Si la plupart de mes camarades qui en ont lu ne juraient que par Ravage ou La Nuit des Temps (que j’aime également beaucoup), j’ai tendance à choisir  Le Diable l’Emporte comme référence.

Si j’avais découvert l’oeuvre de Barjavel quelques années avant avec La Nuit des Temps, une sorte d’investigation archéologique de science-fiction teintée d’amour et d’érotisme (facteur qui avait décidé certains gars de ma connaissance à lire du Barjavel), mes parents m’ont offert un imposant volume regroupant plusieurs romans. Ce qui m’a permis, un été, de faire plus ample connaissance avec les autres récits de l’auteur, et de découvrir Le Diable l’Emporte.

Paru en 1948, il préfigure déjà les thèmes abordés dans ses histoires futures…

Continuer la lecture de Amour sur fond d’apocalypse – « Le Diable l’Emporte » (R. Barjavel)