Etudes – Projet Elyseum – Jeune femme balafrée – 2010

Il fut un temps où je souhaitais écrire une histoire d’anticipation politique, sombre et violente, sur fond de dictature en France. Les personnages en étaient ambigus et assez monstrueux dans leur genre – sadiques, mégalomanes, renfermés, froids, toujours à se tirer dans les pattes.

Deux m’intéressaient particulièrement, car ils sortaient du lot. Je les désignais sous le nom de code Thêta et Mu, comme les lettres grecques et en référence aux initiales de leurs prénoms. La jeune femme était brune, avec une âme aussi sombre que ses cheveux, incroyablement belle mais le visage balafré.

Elyseum001
Projet Elyseum – Personnage Thêta en déplacement en Russie

Encore une fois, j’ai fait très attention à l’apparence de celle-ci. Outre son visage marqué, j’ai dessiné ses vêtements de style byzantin.

Sur ce deuxième feuillet, il s’agit d’une étude entre le personnage Thêta et le personnage Mu, un genre d’alter-ego masculin à l’apparence avantageuse et terriblement froid.

Elyseum_thêta-mu002
Projet Elyseum – Personnages Thêta et Mu

Il s’agissait de travailler sur les poses et les vêtements, et de faire ressortir leurs relations ambivalentes.

Blanche Mt.-Cl.

Publicités