Cruauté enfantine – Max (Sarah Cohen-Scali)

« Alors… Alors… Ils font ça aussi!… Ils tuent les enfants juifs et ils les remplacent par des… des… (Il renonce à trouver le mot qu’il cherche)… comme toi. »
J’approuve d’un hochement de tête sans équivoque. Il a tout compris.

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien et que vous passez un bel hiver. De mon côté, toujours au chômage et pleine de projets, mais cependant avec une grosse baisse de moral et de tonus qui traîne un peu et qui m’inquiète beaucoup – la non-réponse des recruteurs aidant. 😢 Bref. Ça ne m’empêche pas de lire, et l’ouvrage présenté ici a été avalé en un temps record, tant je voulais connaître le fin mot de cette histoire aussi prenante que glaçante.

Je vais donc vous parler d’un roman non-SFF: Max, un roman – désigné parfois comme une fable – historique qui nous entraîne dans les méandres du IIIe Reich et de sa politique eugénique… le tout émaillé de citations qui me paraissent d’une réelle importance pour comprendre la puissance et la portée d’un tel récit. Continuer la lecture de Cruauté enfantine – Max (Sarah Cohen-Scali)

Un classique de l’uchronie – Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

515Yrn4zciLJe reviens, une fois n’est pas coutume, avec une seconde chronique livre pour cette semaine. À croire que Les Mondes de Blanche vont finir par devenir un vrai blog littéraire! 😉 Car, ironie du sort, alors que j’avais finalement programmé la chronique sur La Nouvelle Conquête spatiale ce mercreci, il se trouve que ce même jour, j’ai terminé Le Maître du Haut Château dans le train. Premier grand chef d’œuvre de l’auteur américain Philip K. Dick, c’est aussi mon premier livre du larron. 🙂

À dire vrai, je connaissais le titre depuis longtemps, et il m’intriguait assez. De toutes les façons, dès que j’entends parler de château, moi… 😉 Bref, j’ignorais toujours de quoi il s’agissait quand mon frère m’a fait visionner il y a quelques mois le pilote de la série The Man In the Hight Castle – bien que (spoiler alert), j’ai eu l’imagination assez tordue pour deviner ce que voyait la fille sur la fameuse bande… 😉 Bref, comme le thème m’accrochait assez, j’ai décidé de jeter un œil au livre qui depuis l’automne dernier dormait dans ma PAL. Histoire de passer le temps  entre deux volumes du Cycle de Pendragon, je me suis alors plongée dans Le Maître du Haut Château., une uchronie qui nous emmène dans des Etats-Unis scindés en deux, entre les occupants allemands et japonais vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale….

Continuer la lecture de Un classique de l’uchronie – Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)