À la recherche de la grâce – Silence (Martin Scorcese, 2016)

Je suis stupéfait d’avoir reçu la grâce de faire ce film maintenant, à ce moment de ma vie.
Martin Scorcese

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous passez un bel hiver exceptionnellement doux plein de lecture, de films et de cocooning. Me voici de retour après un bilan assez copieux avec, pour la première fois depuis la création du blog, et également depuis l’annonce de sa diversification, une chronique dédiée à un film ni SFFF, ni geek, ni rien de tout ça, depuis ma volonté de diversifier les thèmes.

J’ai longtemps atermoyé avant de présenter tout ça, car je voulais être certaine de bien comprendre ce film et de lui rendre justice. Roulement de tambour (ou plutôt de taïko). J’y ai régulièrement fait allusion depuis l’an dernier, qu’il s’agisse de la lecture du roman dont il est adapté, et depuis mon visionnage de cette automne… il s’agit ni plus, ni moins que de Silence de Martin Scorcese. Comme vous le savez, il n’est à attendre aucune objectivité de ma part, je chronique en général ce que j’apprécie…Et pour le coup, c’est vraiment une œuvre, écrite et filmée, qui m’a beaucoup touchée. Je parlerai du film, mais je ferai également allusion au roman dont il est tiré, et à son auteur, Shûsaku Endô dont le parcours est très marqué par les thèmes abordés dans le film.

Voici une chronique un peu longue, puisque je fais souvent des allers et retours entre le roman et le film! J’espère ne pas vous barber. Je vous invite donc à me suivre dans ce voyage étrange et clandestin, au Japon du XVIIe siècle… Continuer la lecture de À la recherche de la grâce – Silence (Martin Scorcese, 2016)

Publicités

Un final lumineux – Le Graal (Stephen R. Lawhead)

« Le lendemain, je me suis mis au travail et j’ai commencé à tracer des plans pour le Temple du Graal. Depuis ce jour, je n’ai plus eu qu’une idée: honorer mon serment pour la gloire de Dieu et le bien de la Bretagne. C’est ce que j’ai fait… » – il se tut, levant brièvement les yeux, pour les détourner aussitôt – « … et pour cela, mon orgueil a été puni. »
Arthur laissa retomber la tête sur sa poitrine et porta une main à son front. « Laisse-moi », dit-il, la gloire de sa vision engloutie par l’abîme de sa résignation.

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je tiens tout d’abord à vous adresser encore une fois mes excuses pour le rythme haché et le retard accusé sur mes chroniques ces derniers temps. C’est dingue de me dire que l’an dernier, avec des horaires plus contraignants et des devoirs graphiques par-dessus la tête, je faisais mieux… Mais bref, nous y sommes, et je vais entamer ce mois sur une note positive…

C’est avec un immense plaisir, teinté d’une sincère émotion, que je reviens avec, pour la première fois depuis longtemps, une chronique livre digne de ce nom. Car voyez-vous, après avoir dormi plus de deux ans dans ma PAL et tenu une place importante dans ma vie de lectrice ces derniers mois, Le Cycle de Pendragon touche à sa fin avec son cinquième et ultime tome signé Stephen Lawhead, Le Graal, qui revient sur un autre épisode du mythe arthurien. Je n’ai pas pu attendre la semaine prochaine pour vous faire part de mes impressions tant il me tardait de vous parler de cet ouvrage!

Je vous ramène le temps d’un livre en une époque de légendes, pour l’une des plus belles épopées jamais contées….

Continuer la lecture de Un final lumineux – Le Graal (Stephen R. Lawhead)

La guerre oubliée d’Arthur – Pendragon (Stephen R. Lawhead)

« Quand la frénésie du combat s’empare de lui, Llenlleawg perd tout contrôle, poursuivit-elle. Mais avec Arthur, je pense que c’est le contraire: il se trouve. »
Je la félicitai de sa perspicacité. « C’est là une remarque fort juste, noble dame. Arthur se révèle au combat. »
Elle se tut alors, mais dans son regard l’amour et l’admiration s’accrurent.

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je vous présente mes excuses pour les loupés au niveau des chroniques, mais il m’a bien fallu m’adapter à mon nouveau rythme et me reposer un peu de temps en temps. Ceci dit, mes nombreux trajets entre l’Eure et Paris m’ont permis de beaucoup lire dans le train et d’achever un ouvrage… AH! Un ouvrage que je brûle de vous présenter! 🙂

Remontons donc à l’an dernier, avec en juin, ma chronique dédiée au tome I du Cycle de Pendragon, Taliesin, puis en juin celle dédiée à son tome II, Merlin. C’est en octobre que je chroniquais le tome III qui m’avait transportée: Arthur. Je reviens donc quasiment neuf mois après, avec cette suite que je m’étais réservée pour un moment particulier: Pendragon. C’est confortablement installée dans le train très tôt le matin et en début de soirée que j’ai savouré cette épopée. Si le tome III narrait le destin et le règne d’Arthur à travers différents personnages de son entourage, le tome IV, raconté par Merlin en personne, revient sur une guerre oubliée du mythique roi Arthur…

Continuer la lecture de La guerre oubliée d’Arthur – Pendragon (Stephen R. Lawhead)

Amour par-delà les siècles – La Momie (Karl Freund, 1932)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

la_momieComme je vous l’avais annoncé à Noël, j’ai reçu un coffret de vieux films, des classiques du fantastique et de l’horreur produits par les studios Universal.

Ainsi, suite à la chronique dédiée à Dracula, je vous offre encore avec un vieux coucou, un autre classique produit par les studios Universal: La Momie de Karl Freund avec Boris Karloff dans le rôle-titre.

Je vous invite donc pour un voyage exotique au pays des Pharaons…

Continuer la lecture de Amour par-delà les siècles – La Momie (Karl Freund, 1932)

Très belle Année 2017 ! ! !

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Un petit post pour vous souhaiter aujourd’hui une Bonne et Heureuse Année 2017, qu’elle soit pleine de joies, de souhaits exaucés, de beaux projets concrétisés! Bref, comme le dit la chanson, je vous souhaite « tout le bonheur du monde », de vous accomplir, d’être entourés et soutenus, de voir la vie en rose! 🙂

logo_blog_nouvel_an-01

Continuer la lecture de Très belle Année 2017 ! ! !

SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Une rose au Paradis (1981)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

img_20161127_205308

Nous nous retrouvons une dernière fois cette semaine pour parler de Barjavel

Je conclurai cette semaine dédiée à Barjavel avec une autre œuvre qui m’a beaucoup marquée, puisqu’elle signait mon grand retour à la lecture en terminale, après une stase due aux nombreux ouvrages imposés ingurgités en cours: Une rose au paradis (que j’avais englouti d’une traite avant de me jeter dans la foulée sur L’Orange mécanique.J’étais vraiment une ado joyeuse et saine… 😉 )

Ce dernier ouvrage avait pour moi quelque chose de fascinant, étrange et vaguement inquiétant, et m’avait beaucoup impressionnée du haut de mes dix-sept ans, quand j’étais jeune et « naïve », aussi bien pour son côté clairement érotique que pour sa terrible ambiance de fin du monde.

Je vous emmène donc avec Monsieur Gé, Henri et Lucie Jonas, participer à la création d’un nouvel Eden…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE: BARJAVEL – Une rose au Paradis (1981)