Attaque de calmar géant – Vingt mille lieues sous les mers (Richard Fleischer, 1954)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Affiche du film – Source: Imdb.com

Tout ‘abord… Hello tout le monde, me revoilà enfin! J’avoue que mon travail est un peu prenant et que j’ai encore à m’adapter un peu au niveau du rythme, mais j’ai eu pas mal de souci au niveau des trains récemment. Pas de problème pour arriver tôt à Paris le matin, mais une autre paire de manches pour rentrer le soir, entre retards, problèmes, trajets dans des wagons bondés et surchauffées… Bref, je rentre trop claquée pour écrire une ligne! 🙂 Mais qu’à cela ne tienne: ce week-end, on parle cinéma!

Certains d’entre vous connaissent mon amour de la littérature et du cinéma « à l’ancienne », notamment en ce qui concerne la SFFF. Vous n’êtes donc pas passés à côté des quelques Jules Verne et de l’un des plus beaux romans que j’aie lus, à l’époque où l’océan me fascinait, et que j’ai chroniqué il y a un moment déjà: 20,000 lieues sous les mers, à l’ambiance si captivante, une sorte d’huis clos sous-marin que je vous recommande chaudement.

Le film a été porté à l’écran par les studios Disney dans les années 1950… Aussi, après vous avoir déjà parlé de Voyage au centre de la Terre avec James Mason et Arlene Dahl, qui date de la même décennie (et pressée par une blogueuse qui se reconnaitra sans doute…), ai-je eu envie de traiter 20,000 lieues sous les mers. Embarquez à bord du Nautilus pour un voyage extraordinaire…

Continuer la lecture de Attaque de calmar géant – Vingt mille lieues sous les mers (Richard Fleischer, 1954)

Publicités

Semaine « Parade des Monstres » – Trois films monstrueux à redécouvrir!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

mv5bmtk3mzq2mjqzmf5bml5banbnxkftztgwmzi3njq3mte-_v1_sy1000_cr007981000_al_
Lon Chaney Jr en loup-garou dans le film de George Waggner en 1941 – Source: Imdb.com

Cette thématique dédiée au cinéma fantastique « à l’ancienne » s’ouvre sur un triptyque de classiques qui, bien que considérés comme cultes, nous viennent moins vite à l’esprit que des Dracula ou Frankenstein. Comme je l’expliquais récemment lorsque j’ai commencé à parler des films que j’ai reçus dans le coffret des Universal Monsters à Noël, les studios Universal ont déjà dans les années 1920 une solide réputation de « fabrique de l’horreur ».

Mais c’est véritablement dans les années 1930, avec le changement de direction d’Universal que s’inaugure la parade des monstres. En effet, les grands succès de Dracula, Frankenstein et La Momie donnent lieu à pléthore de films fantastiques, avec son cortège de créatures effrayantes et de jolies femmes qui hurlent à pleins poumons à la vue du monstre. Ceux que je vais vous présenter ici sont un peu moins connus, bien que considérés comme très influents, et sont clairement à retenir pour vos soirées film! Je vous les présenterai dans l’ordre chronologique de leur sortie.

Et maintenant, c’est l’heure du goûter, et je vous invite à me suivre pour un petit voyage au pays des monstres…

Continuer la lecture de Semaine « Parade des Monstres » – Trois films monstrueux à redécouvrir!

Mon plus beau souvenir « filmesque » d’enfance – L’Histoire sans fin (Wolfgang Petersen, 1984)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

18465541-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est l’heure du goûter, alors reprenons un bol de member berries et évoquons comme de petits pépés et mémés nos souvenirs de jeunesse! Et c’est vous qui m’avez inspirée pour ce post 🙂

Je fais partie de ces enfants que la mort de Mufasa dans Le Roi Lion n’a pas fait pleurer… Ne croyez pas pour autant que je sois sans cœur. La raison principale en est qu’une autre scène m’avait attristée bien avant, quand j’étais toute petite: la mort d’Artax, le cheval d’Atréju, englouti par les Marécages de la Mélancolie dans L’Histoire sans fin. Une scène véritablement déchirante, beaucoup plus que dans le livre, qui figure dans le top 11 des « scènes les plus tristes de notre enfance » par l’émission The Nostalgia Critic. En effet, dans mon entourage, je ne connais aucun enfant resté indifférent devant la détresse du petit Atréju face à la perte de son cheval et compagnon de route.

Ainsi, vous l’avez deviné, la chronique cinéma d’aujourd’hui reviendra sur un opus qui a marqué mon enfance, à savoir L’Histoire sans fin, sorti en 1984 et réalisé par Wolfgang Petersen, à qui nous devons Troie (ah, Brad Pitt en petite tenue l’année de mon bac, je m’en souviendrai! 😉 ) et l’excellent film de guerre Das Boot (si Troie n’est pas obligatoire, je vous conseille vivement Das Boot, qui vous piège littéralement!). Quand j’étais toute petite, mes grand-parents avaient, contrairement à mes parents, un magnétoscope, et l’une des premières vidéos que j’aie vues chez eux a été ce fantastique film. Je me suis donc passionnée très vite pour les aventures d’Atréju, le premier fictional crush de ma vie.

C’est dans l’univers de ce film merveilleux que j’ai choisi de vous entrainer cette semaine, après que la chronique livre de la semaine dernière vous ait rappelé des souvenirs liés à ce film…

Continuer la lecture de Mon plus beau souvenir « filmesque » d’enfance – L’Histoire sans fin (Wolfgang Petersen, 1984)

Mitigée mais pas horrifiée – Batman v Superman: L’Aube de la Justice (Zack Snyder, 2016)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Batman_v_Superman_poster
Affiche du film – Source: Wikipedia

Je reviens cette semaine avec une chronique film… qui pourrait en étonner plus d’un tant l’œuvre présentée à été démontée. Pour ma part, j’ai souhaité vous présenter une petite réaction à froid concernant une sortie relativement récente: Batman vs. Superman: L’Aube de la Justice.

J’ai été le voir il y a un petit moment déjà avec mon frère qui, très curieux, me tannait depuis un moment pour l’y accompagner. Comme je suis chez mes parents en attendant de revivre une aventure parisienne, et que le frangin y vit aussi (bien qu’il fasse le déplacement tous les jours sur Paris – nous ne sommes qu’à 40 min en train, après tout!), nous nous sommes rendus un soir à l’improviste au petit cinoche du coin, et armés de nos popcorns, nous avons suivi les aventures de nos deux super-héros.

Comme je n’ai malheureusement pas lu les comics se rapportant à la rivalité du monsieur à la cape noir et de celui à la cape rouge (voilà, j’adore Batman, mais l’invincibilité de Superman me saoule un tantinet…), j’essaierai d’avoir un avis aussi nuancé que possible, sur ce qui m’a plu et déplu, dans une chronique assez brève.

Continuer la lecture de Mitigée mais pas horrifiée – Batman v Superman: L’Aube de la Justice (Zack Snyder, 2016)

Jumanji dans l’espace – Zathura: Une aventure spatiale (Jon Favreau, 2005)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

MV5BMjEyOTQ2ODg4OV5BMl5BanBnXkFtZTcwMjk2ODUzMQ@@._V1__SX1233_SY582_
Affiche du film – Source: Imdb.com

Ne voulant pas bâcler ma chronique littéraire, et désireuse de terminer ce que je lis actuellement pour vous gratifier de quelque chose d’un peu différent au niveau littéraire (j’en ai marre de lire à deux à l’heure!), j’ai décidé de faire une petite entorse cette semaine en commençant par la chronique cinéma.

Comme pour certains d’entre vous, ce sont encore les vacances, ou encore mercredi « le jour des enfants », je vous parlerai aujourd’hui d’un film jeunesse assez sympathique que j’ai eu l’occasion de visionner il y a quelques temps sur SyFy, Zathura: Une aventure spatiale de Jon Favreau, sorti en 2005. C’est que quand je bosse chez moi sur mon graphisme, parfois, j’aime me mettre un fond sonore pour avoir l’impression d’une présence, comme dans un bureau ou un open space, et je me prends parfois à suivre les histoires. Comme ce film-ci m’avait l’air assez cool, j’ai attendu une rediffusion pour mieux le voir! 🙂

Je vous emmène donc au fond de l’espace, affronter les Zorgons avec Danny et Walter…

Continuer la lecture de Jumanji dans l’espace – Zathura: Une aventure spatiale (Jon Favreau, 2005)

SEMAINE THÉMATIQUE « ADAPTATIONS DE CONTES » – Le Petit Chaperon rouge au Cinéma

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

800px-GustaveDore_She_was_astonished_to_see_how_her_grandmother_looked
Illustration de Gustave Doré pour le conte – Source: Wikipedia

Je reviens cette semaine avec une thématique dédiée aux adaptations de contes, en particulier les contes de Grimm qui font partie de notre héritage culturel en Europe, et qui constituent un grand fond de littérature de l’imaginaire. Ainsi, comme je n’ai pas pu lire comme je l’aurais souhaité ces jours dernier, je vais mettre en ligne cette semaine quelques présentations comparées de films, avec un petit bonus série pour vous donner des idées de choses sympathiques à regarder… Elles ne seront peut-être pas aussi étoffées que certaines autres chroniques de film, et ne paraîtront peut-être que de façon aléatoire, mais j’espère néanmoins vous captiver! 😉

J’entame donc ce volet avec deux adaptations du Petit Chaperon Rouge, réalisés à des époques différentes: La Compagnie des Loups (Neil Jordan, 1984) et Le Chaperon rouge (Catherine Hardwick, 2011). Si l’histoire y est traitée différemment, certains thèmes se retrouvent en effet dans ces deux opus. Et puis connaissant un peu mes goûts depuis que vous explorez ce blog, je ne pouvais passer à côté d’une histoire avec ce grand méchant loup que j’aime tant. 🙂

Prenez donc avec moi le sentier qui nous mènera sur les traces du Petit Chaperon rouge et du Grand Méchant Loup…

Continuer la lecture de SEMAINE THÉMATIQUE « ADAPTATIONS DE CONTES » – Le Petit Chaperon rouge au Cinéma

Sauvetage délicat – « Seul sur Mars » (Ridley Scott, 2015)

305329
Affiche du film – Source: Allôciné.fr

Titre: Seul sur Mars (The Martian)
Année de production: 2015
Réalisation: Ridley Scott
Origine: Etats-Unis
Durée: 2h22
Distribution: Kyle MacLachlan, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels, Sean Bean…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Me revoici avec une chronique ciné express, la seule chose que me permettent en ce moment mon emploi du temps de ministre et un état de santé assez déplorable, et pour une fois, avec un film RÉCENT! Car – sortez les confettis et les cotillons – il y a quelques jours, je suis enfin retournée au cinéma après des années sans y avoir mis les pieds! J’ai été avec mon frère voir Seul sur Mars pendant l’un de nos derniers week-ends chez nos parents. À ce moment j’ignorais que le film était tiré d’un livre, et je ne pourrai malheureusement pas y faire référence dans cette petite chronique…

Continuer la lecture de Sauvetage délicat – « Seul sur Mars » (Ridley Scott, 2015)