Mon roman « Le Sang des Wolf »

Un autre de mes univers est l’écriture, aussi je vous invite celui de mon roman Le Sang des Wolf

Vienne, de nos jours.

Alors qu’on signale la présence de loups dans le Wienerwald, Zoé, une jeune Française insouciante et un brin rêveuse entame une toute nouvelle vie dans la capitale autrichienne, entourée de son meilleur ami Jan, souvent flanqué de son arrogant mais très beau cousin Lukas, et de l’exubérante Tristana.

Mais du côté de Georg Terwull, inspecteur à la criminelle et père de Tristana, la situation est moins idyllique. Il enquête sur une étrange série de meurtres. En effet, les corps de marginaux, découverts en ville, portent des traces de morsures de loups et ont littéralement dégorgé de leur sang, selon un procédé qui échappe aux experts. Lorsqu’un loup saigné de la même manière est retrouvé sur une stèle du cimetière juif de Währing, l’inspecteur se rappelle une enquête menée par son grand-père, lui aussi policier dans le Vienne d’après-guerre, sur un cas étrangement similaire : celui-ci avait découvert dans les ruines de Währing la dépouille exsangue de Rudolf Wolf, médecin, occultiste et fervent Nazi. Terwull comprend qu’une nouvelle phase s’amorce dans cette vague de crimes. C’est ainsi que guidé par le journal de son grand-père, et épaulé par la très nerveuse commissaire Huber et Wolfgang Wagner, un biologiste et comportementaliste animalier des plus excentriques, il se lance sur la piste des Tueurs aux Loups…

Terwull n’est cependant pas au bout de ses surprises. Il s’inquiète bientôt pour sa fille Tristana et pour Zoé, qu’il a prise en affection. Car le nom de famille de leurs comparses Jan et Lukas apparaît fréquemment dans le journal du vieux Terwull, leurs aïeuls semblant très impliqués dans les expériences de Wolf après la Guerre. Les coïncidences s’accumulant contre eux, l’inspecteur tente d’en apprendre plus sur les deux héritiers, très fermés dès qu’il s’agit de leur famille, et sur Markus Finsterwald, père de Lukas et notable viennois.

Au fur et à mesure de ses découvertes, l’inspecteur découvre des faits qui dépassent son entendement et les mettent en danger, lui et Wagner, tout comme son grand-père avant eux… Quelles vérités et quels mystères entourant Wolf et ses héritiers cherche-t-on à dissimuler? Car dans l’ombre oeuvre le Wolfsrat, une instance occulte constituée de mystérieux êtres aux yeux phosphorescents. Ses membres n’ont aucun intérêt à des progrès trop rapides de l’enquête … pas plus qu’à un rapprochement de Zoé avec les deux cousins.

Mais Terwull ignore que la délicate Zoé a elle aussi un secret. Un secret de taille: un soir, alors qu’elle profitait d’une balade dans le parc d’Augarten, elle a rencontré une meute de loups, plus curieuse qu’hostile à son égard. Depuis, des loups la suivent régulièrement, en plein coeur de Vienne, et son attitude change étrangement…

Si vous souhaitez lire ce texte, je vous invite à visiter mon compte auteur sur WattPad

Blanche Mt.-Cl.


Protection cléo

Protégé par Cléo

Rendez-vous sur Hellocoton !

EnregistrerEnregistrer

Publicités

7 réflexions au sujet de “Mon roman « Le Sang des Wolf »”

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s