En attendant la fin du Monde – Les Trois Fantômes de Tesla, t.2 : La Conjuration des humains véritables (Guilhem, Marazano)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous avez passé un excellent week-end, riche en lecture et surtout en détente. Le mien a été au top, même s’il me laisse un peu sur le carreau… et aujourd’hui, c’était ma reprise au boulot. Dur, dur, me direz-vous. Ce qui ne m’empêche pas de revenir vers vous avec une nouvelle chronique livre.

C’est toujours sous le signe de la BD que se poursuit ce mois de septembre, avec cette magnifique BD qu’est Les Trois Fantômes de Tesla, dont le second tome, La Conjuration des humains véritables, est sorti il y a peu. Je l’ai commandée au début de mes vacances, dès que j’ai su qu’il était paru, pour continuer les aventures du jeune Travis à New York pendant la Seconde Guerre mondiale… Continuer la lecture de En attendant la fin du Monde – Les Trois Fantômes de Tesla, t.2 : La Conjuration des humains véritables (Guilhem, Marazano)

Publicités

Orgie dantesque à Santa Mondega – Le Livre de la Mort (Anonyme)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien, et pour ceux qui ont reprit le boulot cette semaine… eh bien que la Force soit avec vous. 😎 De mon côté, enfin en vacances après avoir vu tout le monde partir et revenir, je goûte chez moi un certain repos et j’en profite pour bloguer enfin… et vous sortir une petite chronique livre des familles après mes petits avis express dans le dernier bilan (que je vous invite bien évidemment à lire si vous l’avez manqué)!

Aussi, pour cette semaine de reprise, je vous propose de redémarrer sur les chapeaux de roues, en mode « j’arrache le sparadrap ». Dites bonjour au Bourbon Kid pour sa quatrième aventure à Santa Mondega: Le Livre de la Mort. Continuer la lecture de Orgie dantesque à Santa Mondega – Le Livre de la Mort (Anonyme)

La beauté d’un classique culte – Metropolis (Fritz Lang, 1927)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous offrir, ou plutôt de vous ré-offrir sur le blog, un grand, grand classique qui me tient à cœur. En effet, je l’avais chroniqué peu après le lancement du blog, il y a plus de trois ans, mais aujourd’hui que vous êtes plus à suivre ce blog, il m’a paru sympa d’y revenir, parce que c’est un objet d’échange et d’émerveillement constant: j’ai nommé le cultissime Metropolis de Fritz Lang, l’un des premiers grands films de S.F. et l’un des derniers grands films muets.

Un film qui me tient à cœur et m’obsède à tel point que si j’avais une chaîne YouTube cinéma, j’en parlerais obligatoirement, ne serait-ce que pour une analyse sémiologique de certaines scènes . 😉 À mes souhaits! Aussi j’ai le plaisir de vous présenter un VRAI vieux coucou comme je les affectionne… Continuer la lecture de La beauté d’un classique culte – Metropolis (Fritz Lang, 1927)

Froufrous et poisons – Bleu Saphir et Vert Emeraude (Kerstin Gier)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Encore une fois, je vous présente mes plus plates excuses pour mon manque d’entrain sur la blogosphère ces temps-ci, mais j’ai vraiment eu beaucoup, beaucoup de mal à me concentrer sur la lecture ces derniers temps – j’ai eu beaucoup, BEAUCOUP de mal à me remettre de mon book hangover post-Don Quichotte (ah mais quel livre! hâte de me mettre au tome II), à tel point que j’ai abandonné un livre dédié aux contes et légendes de la France médiévale parce que je le trouvais franchement mou du genou.

Alors j’ai entrepris une autre quête: le désengorgement de la PAL. Oui, oui, vous avez bien lu. J’ai souhaité faire un peu de ménage dans ma PAL, en optant pour une petite série en cours que je souhaitais finir en deux temps trois mouvements, à savoir, la Trilogie des Gemmes signée Kerstin Gier. Je vous invite donc à retrouver, le temps d’une chronique express, Gwendolyn et Gideon à Londres dans Bleu Saphir et Vert EmeraudeContinuer la lecture de Froufrous et poisons – Bleu Saphir et Vert Emeraude (Kerstin Gier)

Légendes fantômatiques – La Légende de Sleepy Hollow (Washington Irving)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout roule pour vous ce week-end et que vous profitez d’un repos bien mérité!

Juin commence bien… Puisque je bouscule un peu mon programme de chroniques, comme ça m’arrive souvent ces derniers temps, pour vous faire un petit coucou sur la blogo… et pour vous parler d’un petit livre lu récemment. Il s’agit d’une lecture commune avec Isa du blog La Chambre rose et noire – je vous invite à aller lire son avis!

Il s’agit ni plus ni moins que de la célèbre nouvelle de Washington Irving, adaptée au cinéma par le non-moins célèbre Tim Burton: La Légende de Sleepy Hollow. Lecture qui nous emmène dans une bourgade des États-Unis de la fin du XVIIIe siècle… Continuer la lecture de Légendes fantômatiques – La Légende de Sleepy Hollow (Washington Irving)

À vos bandelettes! – Mummies!: Classic Monsters of Pre-Code Horror Comics

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout roule pour vous en ce joli mois de mai, que vous avez de belles lectures en perspective! Et surtout, que vous n’avez pas manqué mon bilan d’Avril, sinon, c’est fessée assuré! Allez voir, et AU TROT! 😉 Pour moi, c’est ma première chronique depuis la novellistation du dernier Star Wars, je commence avec un article express histoire de me remettre en jambe, et de vous y remettre aussi.

En effet, il s’agit d’un livre un peu particulier, une anthologie de BD dédiée aux momies dans les vieux comics d’horreur: Mummies!: Classic Monsters of Pre-Code Horror Comics, un ouvrage américain issu d’une collection dédiée aux monstres et autres phénomènes surnaturels mis en avant dans les vieux magazines. Fétichistes de la bandelette et amoureux du vintage, c’est par ici! Continuer la lecture de À vos bandelettes! – Mummies!: Classic Monsters of Pre-Code Horror Comics

Réinterprétation du mythe de Faust – La Beauté du Diable (René Clair, 1950)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien sur la blogosphère… Encore une fois, je m’excuse de mon rythme assez haché sur le blog, ainsi que de mon absence sur vos blogs à tous, mais je vis à un rythme assez effréné en ce moment. Pour finir, j’ai laissé tomber un livre qui me barbait, et je bosse dur pour de futurs articles qui, je l’espère, vous plairont… (dont un qui va couronner ma première lecture commune officieuse – héhé, mais ça, vous verrez plus tard 😉 ).

Bref! Après une chronique film barrée, un classique de la littérature française avec Le Passe-Muraille, j’ai eu envie de revenir sur le fantastique à la française… mais au cinéma. Avec un vieux coucou dont Les Mondes de Blanche ont parfois le secret: La Beauté du Diable, sorti en 1950 avec Michel Simon et Gérard Philipe. Je vous emmène revisiter le mythe de Faust avec ces deux acteurs mythiques… Continuer la lecture de Réinterprétation du mythe de Faust – La Beauté du Diable (René Clair, 1950)