À vos bandelettes! – Mummies!: Classic Monsters of Pre-Code Horror Comics

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout roule pour vous en ce joli mois de mai, que vous avez de belles lectures en perspective! Et surtout, que vous n’avez pas manqué mon bilan d’Avril, sinon, c’est fessée assuré! Allez voir, et AU TROT! 😉 Pour moi, c’est ma première chronique depuis la novellistation du dernier Star Wars, je commence avec un article express histoire de me remettre en jambe, et de vous y remettre aussi.

En effet, il s’agit d’un livre un peu particulier, une anthologie de BD dédiée aux momies dans les vieux comics d’horreur: Mummies!: Classic Monsters of Pre-Code Horror Comics, un ouvrage américain issu d’une collection dédiée aux monstres et autres phénomènes surnaturels mis en avant dans les vieux magazines. Fétichistes de la bandelette et amoureux du vintage, c’est par ici! Continuer la lecture de À vos bandelettes! – Mummies!: Classic Monsters of Pre-Code Horror Comics

Publicités

Réinterprétation du mythe de Faust – La Beauté du Diable (René Clair, 1950)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien sur la blogosphère… Encore une fois, je m’excuse de mon rythme assez haché sur le blog, ainsi que de mon absence sur vos blogs à tous, mais je vis à un rythme assez effréné en ce moment. Pour finir, j’ai laissé tomber un livre qui me barbait, et je bosse dur pour de futurs articles qui, je l’espère, vous plairont… (dont un qui va couronner ma première lecture commune officieuse – héhé, mais ça, vous verrez plus tard 😉 ).

Bref! Après une chronique film barrée, un classique de la littérature française avec Le Passe-Muraille, j’ai eu envie de revenir sur le fantastique à la française… mais au cinéma. Avec un vieux coucou dont Les Mondes de Blanche ont parfois le secret: La Beauté du Diable, sorti en 1950 avec Michel Simon et Gérard Philipe. Je vous emmène revisiter le mythe de Faust avec ces deux acteurs mythiques… Continuer la lecture de Réinterprétation du mythe de Faust – La Beauté du Diable (René Clair, 1950)

Magie du quotidien – Le Passe-Muraille (Marcel Aymé)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien et que votre mois de mars a bien commencé, même si ce fut sous la neige et avec la reprise du boulot! Et surtout j’espère que vous avez passé de bons moments avec mes deux derniers articles, dont mon fantastique (désolée, je rabâche ce bilan, je plane encore de mes lectures de ce mois-ci!) bilan de Février 2018, au moins pour y découvrir ces deux merveilles que sont La Funambule et Silence! (Ah ouais, je suis relou avec ça, mais je vous assure que je suis encore en kiffe!).

Bref, je reviens aujourd’hui avec un petit ouvrage un peu particulier, puisqu’il s’agit d’un classique de la littérature française qui suit la ligne éditoriale SFFF du blog, à savoir… Le Passe-Muraille et autres de nouvelles de Marcel Aymé. Je vais revenir sur les trois récits teintés de fantastique de cette édition… Continuer la lecture de Magie du quotidien – Le Passe-Muraille (Marcel Aymé)

S’assumer avec humour – Sagesse Geek: Les Enseignements Sacrés (Stephen H. Segal)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que votre mois de mars débute sous de bons auspices et que vous savourez un bon week-end bien mérité après une semaine de dur labeur, ou avant la reprise du boulot et des cours demain matin. Vous êtes peut-être en train de vous poser devant un petit kawa ou un thé pour digérer votre repas dominical… tout en profitant des joies de la blogosphère.

De mon côté, je suis en pleine « anarchie littéraire », et après un mois de février sans accroc niveau lecture (à ce titre, je vous invite, si vous l’avez manqué, à consulter le bilan de Février 2018 pour y découvrir deux coups de cœur non-SFFF de la mort qui tue, dont le – très fort – premier roman d’une très bonne copine et le magnifique Silence! si vous y allez pas maintenant c’est pan-pan-cul-cul virtuel! 😉). En effet, je suis ce week-end en pleine cogitation quant à ce que je vais lire, et ce malgré la présence de très jolies nouveautés dans ma PAL qui datent seulement de vendredi soir. Faible je suis. Aussi, tandis que je me débats pour trouver quel livre va finir par m’enchanter prochainement, j’ai retrouvé dans mes archives ce petit ouvrage,  Sagesse Geek: Les Enseignements Sacrés. Ouvrage que j’avais chroniqué il y a fort longtemps (plus de deux ans et demi) alors que le blog était encore tout jeune. Je me suis bien amusée à parcourir à nouveau ces pages si drôles.

Comme vous êtes maintenant plus nombreux à me suivre, je me suis dit que je pourrais le présenter aux nouveaux venus qui ne le connaissent pas encore, le temps d’un bref article qui je l’espère, vous remplira de bonne humeur!☺ Continuer la lecture de S’assumer avec humour – Sagesse Geek: Les Enseignements Sacrés (Stephen H. Segal)

Papi Elvis chasse la Momie – Bubba Ho-Tep (Don Coscarelli, 2002)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien! De mon côté, avec Février qui touche à sa fin, c’est l’heure du bilan mensuel qui approche! Et quel bilan, j’ai grande hâte de vous le présenter, car ce mois-ci a été riche en belles lectures!

Cela faisait un bout de temps que je ne vous avais pas gratifié d’une petite chronique film « des familles ». Et aujourd’hui je reviens avec une autre œuvre cinématographique. Et quelle œuvre! Un foutu OVNI comme on en fait rarement, le genre de film dont, avant de le visionner, on ne peut même pas savoir que quelque chose de pareil existe! J’ai nommé: Bubba Ho-Tep! Je vous emmène au fin fond des États-Unis, pour une histoire de malédiction, de momie et… de maison de retraite! Continuer la lecture de Papi Elvis chasse la Momie – Bubba Ho-Tep (Don Coscarelli, 2002)

Secrets de famille et voyages dans le temps – Rouge Rubis (Kerstin Gier)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, et non, vous ne rêvez pas… il s’agit bien de la quatrième chronique livre de février – c’est qu’on deviendrait presque un vrai blog livresque, ici! – et cinquième lecture du mois – dont deux splendides non-chroniquées que vous verrez dans le futur bilan du mois. Et oui, c’est de la boulimie depuis quelques temps! 🙂 Je profite donc de ce week-end pour la partager avec vous!

Aussi, après Fight Club et Le Malleus, j’avais envie de quelque chose d’un peu léger. J’avais entendu parler de la Trilogie des Gemmes de Kerstin Gier par l’une de mes jeunes cousines (qui a seize ans maintenant) qui était fan. Aussi, par curiosité et malgré  mon grand âge, comme j’avais envie de légèreté et que la trilogie était sortie en livre de poche, j’ai décidé de m’offrir une petite escapade fantastique à Londres avec Rouge RubisContinuer la lecture de Secrets de famille et voyages dans le temps – Rouge Rubis (Kerstin Gier)

Fangirling geek: Épisode X – Le « Shopping de la Force »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Attention, attention, c’est le week-end et l’heure du thé, le moment idéal pour parler… SHOPPING! Et pas n’importe quel shopping, car on touche à la culture geek. Maintenant que le soufflet est quelque peu retombé, cet article contient un niveau dangereux de fangirl stuff. Je reviens avec un autre article… sur Star Wars! 😀

Ah nan! vous écrierez-vous. Qu’est-ce qu’elle vient encore nous emmerder avec ça! Après m’être déchainée contre le dernier opus (je vous jure que je me suis quelque peu radoucie sur le sujet), et encensé Liens du Sang, de par mon amour pour la vieille Trilogie et cette affection irraisonnée pour la Nouvelle Trilogie malgré ses défauts, il semble que ma « flamme starwarsienne », au même titre que la Force, ait été quelque peu réveillée (euh même, c’est un incendie de forêt qui est reparti…). Pour la peine, tiens, je vous offre même un GIF fait par bibi!

Star Wars, comme ne l’ignorez pas, fait partie de ma vie et de mon enfance, quand bien même je n’ai pas accroché à la Prélogie. Et contre toute attente, je me suis vraiment prise d’affection pour les derniers films, quand bien même l‘Épisode VIII ne me convainc pas. En revanche, il a suscité tant de réactions passionnées que j’ai stoppé de les suivre sur la toile (surtout quand Rian Johnson essaie d’expliquer telle ou telle scène – arrête mec, tu t’enfonces! 😂), et moi-même, j’ai, à la lecture de commentaires hargneux parfois de mauvaise foi, préféré focaliser sur les quelques points que j’ai apprécié (mais alors intensément pour le coup). Avant tout, pour moi, être fan de Star Wars, c’est être passionnée par un univers qui m’inspire. Et l’avantage du shopping geek quand on a mon âge, par rapport à quand on est plus jeune, c’est que d’une part, bien souvent on a un salaire, les « achats » sont plus raisonnés et on cerne mieux pourquoi un univers nous passionne. Donc certes, on renoue avec son âme d’enfant, mais on le fait en connaissance de cause. Aussi je vous emmène dans une galaxie lointaine, très lointaine, pour une session « shopping » de la Force, avec quelques articles Star Wars glanés çà et là ces dernières semaines…

Continuer la lecture de Fangirling geek: Épisode X – Le « Shopping de la Force »