Han et Lando, The Great Return – Baroud d’honneur (Daniel José Older)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien cet automne, que ceux qui traversent des moments difficiles en ce moment vont bientôt en sortir et reprendre du poil de la bête. Que la Force soit avec vous! Et puisqu’on parle de Force… Héhé… Comme vendredi c’était mon anniversaire, j’ai décidé de me faire plaisir (novembre n’a pas que des défauts, vous voyez, j’y suis née!). Congé l’après-midi pour enfin mater Kyl… Euh, les derniers Star Wars 😉 parce que malgré leurs défauts, je suis une grande sentimentale et je voulais passer un bon moment geek en solo, et mieux apprécier l’histoire après lecture des novellisations.

Encore une fois, donc, mes chroniques de geek vous nous ramener dans une galaxie lointaine, très lointaine… pour démarrer la semaine avec légèreté et énergie. Et pour retrouver l’un des personnages emblématiques de la saga: Han Solo (je vous renvoie à l’article dédiée il y a quelques temps à la trilogie consacré eaudit larron). En janvier dernier, j’avais commencé en vous parlant de Liens du Sang, une novellisation dédiée au personnage de Leia, se passant quelques années avant Le Réveil de la Force. Après l’épouse, je reviens sur l’époux, qui malgré sa vie rangée, a encore soif d’aventures. Et son ami Lando va lui en apporter, ainsi qu’une bonne dose d’ennuis! C’est parti pour Baroud d’honneur! Continuer la lecture de Han et Lando, The Great Return – Baroud d’honneur (Daniel José Older)

Publicités

Légendes fantômatiques – La Légende de Sleepy Hollow (Washington Irving)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout roule pour vous ce week-end et que vous profitez d’un repos bien mérité!

Juin commence bien… Puisque je bouscule un peu mon programme de chroniques, comme ça m’arrive souvent ces derniers temps, pour vous faire un petit coucou sur la blogo… et pour vous parler d’un petit livre lu récemment. Il s’agit d’une lecture commune avec Isa du blog La Chambre rose et noire – je vous invite à aller lire son avis!

Il s’agit ni plus ni moins que de la célèbre nouvelle de Washington Irving, adaptée au cinéma par le non-moins célèbre Tim Burton: La Légende de Sleepy Hollow. Lecture qui nous emmène dans une bourgade des États-Unis de la fin du XVIIIe siècle… Continuer la lecture de Légendes fantômatiques – La Légende de Sleepy Hollow (Washington Irving)

Réinterprétation du mythe de Faust – La Beauté du Diable (René Clair, 1950)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien sur la blogosphère… Encore une fois, je m’excuse de mon rythme assez haché sur le blog, ainsi que de mon absence sur vos blogs à tous, mais je vis à un rythme assez effréné en ce moment. Pour finir, j’ai laissé tomber un livre qui me barbait, et je bosse dur pour de futurs articles qui, je l’espère, vous plairont… (dont un qui va couronner ma première lecture commune officieuse – héhé, mais ça, vous verrez plus tard 😉 ).

Bref! Après une chronique film barrée, un classique de la littérature française avec Le Passe-Muraille, j’ai eu envie de revenir sur le fantastique à la française… mais au cinéma. Avec un vieux coucou dont Les Mondes de Blanche ont parfois le secret: La Beauté du Diable, sorti en 1950 avec Michel Simon et Gérard Philipe. Je vous emmène revisiter le mythe de Faust avec ces deux acteurs mythiques… Continuer la lecture de Réinterprétation du mythe de Faust – La Beauté du Diable (René Clair, 1950)

Magie du quotidien – Le Passe-Muraille (Marcel Aymé)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien et que votre mois de mars a bien commencé, même si ce fut sous la neige et avec la reprise du boulot! Et surtout j’espère que vous avez passé de bons moments avec mes deux derniers articles, dont mon fantastique (désolée, je rabâche ce bilan, je plane encore de mes lectures de ce mois-ci!) bilan de Février 2018, au moins pour y découvrir ces deux merveilles que sont La Funambule et Silence! (Ah ouais, je suis relou avec ça, mais je vous assure que je suis encore en kiffe!).

Bref, je reviens aujourd’hui avec un petit ouvrage un peu particulier, puisqu’il s’agit d’un classique de la littérature française qui suit la ligne éditoriale SFFF du blog, à savoir… Le Passe-Muraille et autres de nouvelles de Marcel Aymé. Je vais revenir sur les trois récits teintés de fantastique de cette édition… Continuer la lecture de Magie du quotidien – Le Passe-Muraille (Marcel Aymé)

S’assumer avec humour – Sagesse Geek: Les Enseignements Sacrés (Stephen H. Segal)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que votre mois de mars débute sous de bons auspices et que vous savourez un bon week-end bien mérité après une semaine de dur labeur, ou avant la reprise du boulot et des cours demain matin. Vous êtes peut-être en train de vous poser devant un petit kawa ou un thé pour digérer votre repas dominical… tout en profitant des joies de la blogosphère.

De mon côté, je suis en pleine « anarchie littéraire », et après un mois de février sans accroc niveau lecture (à ce titre, je vous invite, si vous l’avez manqué, à consulter le bilan de Février 2018 pour y découvrir deux coups de cœur non-SFFF de la mort qui tue, dont le – très fort – premier roman d’une très bonne copine et le magnifique Silence! si vous y allez pas maintenant c’est pan-pan-cul-cul virtuel! 😉). En effet, je suis ce week-end en pleine cogitation quant à ce que je vais lire, et ce malgré la présence de très jolies nouveautés dans ma PAL qui datent seulement de vendredi soir. Faible je suis. Aussi, tandis que je me débats pour trouver quel livre va finir par m’enchanter prochainement, j’ai retrouvé dans mes archives ce petit ouvrage,  Sagesse Geek: Les Enseignements Sacrés. Ouvrage que j’avais chroniqué il y a fort longtemps (plus de deux ans et demi) alors que le blog était encore tout jeune. Je me suis bien amusée à parcourir à nouveau ces pages si drôles.

Comme vous êtes maintenant plus nombreux à me suivre, je me suis dit que je pourrais le présenter aux nouveaux venus qui ne le connaissent pas encore, le temps d’un bref article qui je l’espère, vous remplira de bonne humeur!☺ Continuer la lecture de S’assumer avec humour – Sagesse Geek: Les Enseignements Sacrés (Stephen H. Segal)

Œil de poupée et chat noir – Coraline (Henry Selick, 2009)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien et que vous avez aimé le dernier Top Ten Tuesday dédié aux répliques de cinéma que  suis ravie de vous retrouver pour la toute première chronique cinéma de 2018 (il était temps, vous me direz!).

Elle est en corrélation avec la chronique de ma première lecture de l’année, le roman de Neil Gaiman Coraline, puisqu’il s’agit de son adaptation réalisée par Henry Selick. Si son nom vous dit quelque chose, c’est parce que vous avez certainement visionné le magnifique L’Étrange Noël de Monsieur Jack, réalisé par ses soins et produit par son ami Tim Burton également au scénario. Voilà qui est plein de promesses… 😼

Aussi, je vous emmène dans une résidence un peu particulière ou une petite fille intrépide et débrouillarde va vivre des aventures aussi intéressantes que dangereuses…

Continuer la lecture de Œil de poupée et chat noir – Coraline (Henry Selick, 2009)

Un O.V.N.I. du cinéma – Vampires en toute intimité (Waititi/Clement, 2014)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je dois avouer que je ne suis pas très assidue ces jours derniers, aussi bien sur mon blog que sur les vôtres, et je m’en excuse. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur, et je vous remercie au passage pour vos nombreux passages sur le blog depuis le début du mois. De mon côté, je me remets doucement de ma dernière lecture de Stephen King – tout en hésitant sur ce que je vais lire prochainement – et continue mon livre sur Les Magiciens fous de Hitler, tandis que je peste au sujet de l’écriture et de mon prochain anniversaire (je ne veux pas avoir 31 ans, pas dans ces conditions!). J’essaie donc de ne pas me laisser abattre, aussi j’ai décidé de vous présenter une petite comédie vampirique…

Aujourd’hui, vous ferez donc connaissance avec Vampires en toute intimité (What we do in the shadows), sorti en 2014. Ce film fantastique néo-zélandais avait attiré mon attention il y a quelques temps, lors d’un passage sur le câble, de par son parti pris narratif quelque peu atypique. Je vous parle tout de suite, dans cette petite chronique, de cet O.V.N.I. à l’humour noir débordant…

Continuer la lecture de Un O.V.N.I. du cinéma – Vampires en toute intimité (Waititi/Clement, 2014)