Le squelette qui croyait au Père Noël – L’Étrange Noël de Monsieur Jack (Tim Burton, 1994)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

La semaine thématique Les Enfants d’Halloween va se clore aujourd’hui, et je souhaitais la terminer en beauté avec une œuvre cultissime qui part d’Halloween pour nous emmener doucement vers Noël. Je suis très heureuse de vous l’offrir aujourd’hui.

Jack Skellington découvrant la pureté de la neige – Source: Imdb.com

Je conclus donc cette thématique d’abord imprévue avec un film que certains d’entre vous attendiez peut-être de voir enfin passer sur ce blog. J’ai nommé, un véritable chef d’œuvre, un monument de l’animation: L’Étrange Noël de Monsieur Jack. Je l’ai vu pour la première fois lors de sa sortie en vidéo en France, et il est devenu depuis l’un de mes films cultes, faisant partie de ceux que je regarde à peu près à chaque fin d’année. C’est avec un grand plaisir que je vais maintenant vous le présenter. 🙂 Je vais donc pousser la porte et vous emmener, comme le dit l’introduction du film, « dans un univers dont les enfants rêvaient »…

Continuer la lecture de Le squelette qui croyait au Père Noël – L’Étrange Noël de Monsieur Jack (Tim Burton, 1994)

Publicités

Stephen King – Le roi du fantastique mille et une fois adapté

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Après du cinéma et de la télévision (Haha! Quels souvenirs!), la semaine Les Enfants d’Halloween se poursuit en mélangeant ces deux médias pour, je l’espère, votre plus grand plaisir. Aujourd’hui, je vous parle d’un auteur connu pour être l’un des maîtres de l’horreur et du fantastique, qui ne peut être négligé pour la période d’Halloween: Stephen King. Personnellement, je ne suis pas une fan absolue, mais je dois avouer que les quelques histoires que j’ai lues de lui sont assez bien menées dans l’ensemble et que je ne boude pas mon plaisir…

Mais avant de devenir une lectrice assidue et de connaître Stephen King en tant qu’auteur, je connaissais déjà quelques adaptations de son œuvre, et ce sans même savoir qu’il s’agissait d’adaptations. Pour être honnête, je vais un peu tricher car pour trois des films, je ne les ai vus que plus grande (dont deux très récemment!), mais il paraît qu’ils repassent régulièrement à la télé, alors j’en déduis que certains d’entre vous ont pu les voir en rediffusion quand ils étaient petits! 🙂 Pardonnez mon « retard » sur certains films – je n’ai vu Christine qu’il y a quelques jours – mais c’est en toute bonne fois que je rédige cet article pour la thématique qui nous occupe. Alors « venez jouer avec moi », et n’hésitez pas à me dire, en fin d’article, quel a été votre premier « frisson King » au cinéma ou à la télévision! Et à me conseiller sur ce que je dois visionner ou non! 🙂

Continuer la lecture de Stephen King – Le roi du fantastique mille et une fois adapté

Folie et vieux manoirs – La Chute de la maison Usher (Edgar Poe)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Si je ne me trompe pas, Halloween approche. 🙂 J’ai donc décidé de revenir sur l’un des maîtres du fantastique: le célébrissime et tourmenté (et ma foi, malsain) Edgar Poe.

Il y a quelques temps, j’ai repensé à un récit de sa plume que je n’avais pas encore lu, et ai fait l’acquisition d’un petit livre de la collection Librio, La Chute de la maison Usher (et autres nouvelles), qui comprend le récit-titre, ainsi que Manuscrit trouvé dans une bouteille, Bérénice et William Wilson. Une occasion en or pour se plonger dans une ambiance sombre et mélancolique à souhait… Je vais d’abord revenir sur leurs résumés avant d’approfondir brièvement l’univers d’Edgar Poe.

Continuer la lecture de Folie et vieux manoirs – La Chute de la maison Usher (Edgar Poe)

Chasseurs aux bras cassés – Le Bal des Vampires (Roman Polanski, 1967)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je souhaite la bienvenue aux nouveaux abonnés du blog, qui ont été quelques uns à nous rejoindre ces derniers jours malgré mon absence sur la blogosphère. Je les en remercie et leur souhaite de bons moments sur ce blog. 🙂 Par ailleurs, je m’excuse de mon absence de cette semaine sur le blog – pas mal de choses au boulot, des problèmes de train, mon dernier projet en tant qu’auto-entrepreneuse, quelques soucis perso – et je souhaite vraiment me rattraper avec des chroniques de folie. 🙂

Je commence dès ce dimanche avec un film que je m’étonne de ne jamais avoir traité, à savoir la comédie fantastique culte Le Bal des vampires, réalisé par Roman Polanski et sorti en 1967. Je vous emmène au fin fond de la Transylvanie, ou une équipe de « choc » se lance dans la traque au vampire…

Continuer la lecture de Chasseurs aux bras cassés – Le Bal des Vampires (Roman Polanski, 1967)

Enquête en pays toon – Qui veut la peau de Roger Rabbit? (Robert Zemeckis, 1988)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens à nouveau, pour clore ce mois d’août avec une chronique film. En effet je commence tout juste à avancer sur ma lecture en cours qui, paradoxalement (c’est une histoire de loup-garou), ne me passionne pas plus que ça. J’espère que l’histoire va devenir un peu plus intéressante, mais me voici sans chronique livre cette semaine (sauf si je devais achever cet opus plus vite que prévu!)…

J’ai donc choisi, alors que les vacances touchent à leur fin pour certains d’entre vous, de parler comédie avec un film culte. J’ai nommé… Qui veut la peau de Roger Rabbit? une comédie sortie en 1988 et signée Robert Zemeckis, qui avait auparavant conquis le monde avec Retour vers le Futur. Je connais ce film depuis ma plus tendre enfance et le revois volontiers, tant son ambiance me séduit, et tant les situations absurdes m’amusent. Aussi, je vous emmène dans le Hollywood post-Seconde Guerre mondiale, où les toons sont de véritables stars…

Continuer la lecture de Enquête en pays toon – Qui veut la peau de Roger Rabbit? (Robert Zemeckis, 1988)

Chevauchée dans les steppes – Michel Strogoff (Jules Verne)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout va bien pour vous et que vous passez un excellent (long) week-end, entre détente, sorties, lectures, films, câlinades et toutes ces choses agréables qui vous détendent… De mon côté, pas de pont pour les braves, car au moment où vous lirez cette chronique je serai au travail… Mais comme je réponds à chaque fois qu’on me demande si l’absence de vacances et de ponts n’est pas un peu lourde: « J’aime mieux ça que le chômage… » Donc voilà, la chose est dite, mais le boulot ne va pas m’empêcher de vous livrer une petite chronique!

Il y a quelques temps, le mois dernier, je vous gratifiais de quelques chroniques cinéma, d’un petit dossier de presse et d’une compilation de romans un peu moins connus de Jules Verne. Je reviens aujourd’hui avec cet auteur que nous connaissons tous, au moins de nom et pour ses titres les plus emblématiques… Aussi vais-je aujourd’hui participer à votre dépaysement en vous proposant une petite chronique dédiée à un récit d’aventures: Michel Strogoff, qui vous emmène à travers la steppe russe au temps des Tsars…

Continuer la lecture de Chevauchée dans les steppes – Michel Strogoff (Jules Verne)

Pour les ténèbres et pour le rire (1) – La Famille Addams (Barry Sonnenfeld, 1991)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, je tiens à m’excuser encore pour cette semaine sans chronique, et pour le fait de parler plus cinéma que livres dans les jours qui vont venir! À dire vrai c’est moins le travail que les problèmes de transport qui m’ont épuisée… et du coup, arrivée chez moi, je ne touchais même plus mon ordinateur! 😉 Mais qu’à cela ne tienne, j’espère mieux m’organiser à l’avenir et vous offrir quelques articles sympas pendant vos vacances.

Je reviens donc aujourd’hui avec une petite chronique film à laquelle je pensais depuis un moment. En effet, j’avais très envie de vous présenter cet opus vu lorsque j’étais très jeune, après que mes grand-parents nous aient offert la VHS. Et je l’apprécie toujours autant à l’âge adulte: La Famille Addams, réalisé par Barry Sonnenfeld et sorti en 1991. Avec les vacances, certains d’entre vous cherchent peut-être des idées de choses à (re)visionner, et il est peut-être Rejoignons donc les Addams dans leur manoir…

Continuer la lecture de Pour les ténèbres et pour le rire (1) – La Famille Addams (Barry Sonnenfeld, 1991)