Épopée d’un loser magnifique – Don Quichotte, tome I (Miguel de Cervantès)

Estimados lectores de Los Mundos de Blanca,

J’espère que vous allez bien et que certains d’entre vous profitent comme moi ‘un long week-end (moi qui n’ai eu aucun pont, ça me repose!) reviens aujourd’hui avec une chronique imprévue, une chronique surprise qui m’inspire, celle d’un ouvrage que j’ai décidé de chroniquer avant même les ouvrages lus le mois dernier que je planifiais de traiter ce mois-ci…

Car ce week-end, mes p’tits loups, j’ai achevé un chef d’œuvre, un monument (un cap, une péninsule, comme dirait l’autre) de la littérature espagnole, et même mondiale… Don Quichotte de Miguel de Cervantès, de son titre complet L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche. Fraichement fini, le jour-même de la clôture du Festival de Cannes (je n’ai toujours pas été voir ce qui se dit du film de Terry Gilliam, j’appréhende toujours tellement les réalisations du larron qui ne me parlent qu’une fois sur trois!), j’ai décidé que je ne pouvais AB-SO-LU-MENT pas passer à côté sur ce blog… Je vous emmène donc au temps de Cervantès, dans l’Espagne du XVIIe siècle, où un excentrique décide de ressusciter la chevalerie! Continuer la lecture de Épopée d’un loser magnifique – Don Quichotte, tome I (Miguel de Cervantès)

Publicités

Toucher le fond et remonter – Metro 2035 (Dmitry Glukhovsky)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, tous et que ces premières semaines de mai en gruyère vous auront permis de vous détendre! De mon côté, ça roule, je suis épuisée, j’ai des tas de choses à faire (mon MOOC, mes illustrations, entre autres) et je songe sérieusement à prendre des jours pour me reposer. Et lire, et écrire, et bloguer tranquillement. Et peut-être juste glander, ou re-mater Lawrence d’Arabie. Juste parce que j’aurais le temps…

Donc voilà, je reviens avec une nouvelle chronique dédiée au riche univers de Metro 2033 signé Dmitry Glukhovsky. Après Metro 2034 en automne dernier, je me suis attelée ce printemps à la lecture du dernier volet, à savoir Metro 2035… Et on part retrouver Artyom dans les tréfonds du métro moscovite! Continuer la lecture de Toucher le fond et remonter – Metro 2035 (Dmitry Glukhovsky)

Remise à plat avec la Force – The Last Jedi (novellisation par Jason Fry)

« The brighter the light, the darker the shadow. »

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

La couv’… qui reproduit mon affiche favorité du film!

Attention, attention… Fangirling: Episode III – Le Retour de la Geek. Et oui, Blanche Montclair la vieille geek a encore frappé. Ah nan! vous entends-je vous exclamer. La revoilà avec son foutu Star Wars! 😉 Et ouais, on ne change pas une équipe qui gagne, mes p’tit Jawas!

Retenez, chers lecteurs, mes adorables petits lecteurs, qu’aujourd’hui est un grand jour! Pourquoi?… Roulement de tambour. Eh bien tout d’abord parce qu’il s’agit ici de ma première lecture commune sur la blogosphère, initiée par Charmant Petit Monstre, que je remercie pour ce moment de lecture sous le signe du fangirling (mon Dieu, qu’est-ce qu’elle m’a faite marrer!). Et d’autre part parce qu’il s’agit de la novellisation officielle du dernier Star Wars, The Last Jedi. Car si je me suis un peu énervée sur le film après sa sortie, il a réveillé la Bête en moi, la fan de Star Wars et de storytelling qui se pose bien des questions sur le devenir des nouveaux personnages. Et aussi parce qu’avouons-le, je suis une grande sentimentale qui ne peut rester très longtemps fâchée avec Star Wars, et qui a nuancé son jugement quant à la chose.

Et c’est lors de ce fameux article dédié à mon shopping geek de janvier, que la rédactrice du blog Les Lectures du Monstre, aussi atteinte que moi (enfin je crois), m’a proposé cette lecture commune. Vous avez sans doute eu un aperçu de ses commentaires dans mes articles dédiés à la Force!  Je ne pouvais qu’accepter… ☺ Je l’en remercie, quand bien même je me sens un peu cruche, déjà que je n’ai pas besoin de ça pour planer à des années-lumières dans d’autres galaxies! À l’heure où l’on commence à parler de la novellisation des Derniers Jedi, qui a provoqué tant de réactions tranchées, sur les sites geek, j’ai décidé d’en parler, non de manière dépassionnée (moi, dépassionnée, la bonne blague!), mais à tête reposée et en mode cool. Je vous ramène donc, encore une fois, dans une galaxie lointaine, très lointaine, pour une chronique un peu plus approfondie et non-entâchée par mon désarroi de décembre… Préparez-vous car tout ce que je n’ai pas pu dire sera ici, ce sera fait avec sincérité et bizarrement, de l’enthousiasme… mais aussi des GIFs!

Et maintenant, unleash the Geek! Vitesse lumière vers une exégèse starwarsienne débridée! Continuer la lecture de Remise à plat avec la Force – The Last Jedi (novellisation par Jason Fry)

Papi Elvis chasse la Momie – Bubba Ho-Tep (Don Coscarelli, 2002)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien! De mon côté, avec Février qui touche à sa fin, c’est l’heure du bilan mensuel qui approche! Et quel bilan, j’ai grande hâte de vous le présenter, car ce mois-ci a été riche en belles lectures!

Cela faisait un bout de temps que je ne vous avais pas gratifié d’une petite chronique film « des familles ». Et aujourd’hui je reviens avec une autre œuvre cinématographique. Et quelle œuvre! Un foutu OVNI comme on en fait rarement, le genre de film dont, avant de le visionner, on ne peut même pas savoir que quelque chose de pareil existe! J’ai nommé: Bubba Ho-Tep! Je vous emmène au fin fond des États-Unis, pour une histoire de malédiction, de momie et… de maison de retraite! Continuer la lecture de Papi Elvis chasse la Momie – Bubba Ho-Tep (Don Coscarelli, 2002)

Secrets de famille et voyages dans le temps – Rouge Rubis (Kerstin Gier)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, et non, vous ne rêvez pas… il s’agit bien de la quatrième chronique livre de février – c’est qu’on deviendrait presque un vrai blog livresque, ici! – et cinquième lecture du mois – dont deux splendides non-chroniquées que vous verrez dans le futur bilan du mois. Et oui, c’est de la boulimie depuis quelques temps! 🙂 Je profite donc de ce week-end pour la partager avec vous!

Aussi, après Fight Club et Le Malleus, j’avais envie de quelque chose d’un peu léger. J’avais entendu parler de la Trilogie des Gemmes de Kerstin Gier par l’une de mes jeunes cousines (qui a seize ans maintenant) qui était fan. Aussi, par curiosité et malgré  mon grand âge, comme j’avais envie de légèreté et que la trilogie était sortie en livre de poche, j’ai décidé de m’offrir une petite escapade fantastique à Londres avec Rouge RubisContinuer la lecture de Secrets de famille et voyages dans le temps – Rouge Rubis (Kerstin Gier)

Savoir ou sorcellerie – Le Malleus: Les Sorcières de Sarry (Marie-Laure König)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique livre (mais c’est de la boulimie, ce mois-ci, ma parole… comme vous le verrez dans le futur bilan mensuel!), dédiée à un premier roman auto-édité.

Si vous suivez ce blog depuis un moment, le nom de son auteure, Marie-Laure König, ne vous est pas inconnue, car j’ai déjà parlé de son site Ecrivons un livre, où j’ai eu parfois l’occasion d’intervenir. Aussi lorsque son premier roman, Les Sorcières de Sarry, est paru, j’y ai jeté un coup d’œil.

Je vous emmène dans la France du XVe, dans le village de Sarry, aux alentours de Châlons, et à Paris, où la chasse aux sorcières fait rage… Continuer la lecture de Savoir ou sorcellerie – Le Malleus: Les Sorcières de Sarry (Marie-Laure König)

Règle N°1: On ne parle jamais du… – Fight Club (Chuck Palahniuk)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je vous salue bien bas aujourd’hui!

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une excellente semaine. Je m’excuse de m’être un peu plantée sur les chroniques cette semaine, et d’avoir pris du retard en général sur le programme du blog, mais là je suis un peu crevée! En effet, j’ai eu quelques ennuis de trains ces jours derniers et j’ai eu un programme chargé au boulot… donc, grosse, grosse fatigue! 😣

Je reviens avec vous avec un roman cultissime, moi qui avais besoin de légèreté après Silence qui m’avait un peu remuée, à savoir le légendaire livre de Chuck Palahniuk Fight Club. Je vous emmène donc, le temps d’une très brève chronique, à la rencontre de Tyler Durden… Continuer la lecture de Règle N°1: On ne parle jamais du… – Fight Club (Chuck Palahniuk)