Sauver Fillory – The Magician King (Lev Grossmann)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Couverture de l’édition en langue anglaise

Here I aaaaam… Born to be queeeeeen… Non je déconne, les p’tits loups! 😉 Mais bon, c’était juste histoire de faire une blagounette, rapport au titre du roman!

L’une de mes bonnes résolutions de lectrice de cette année consistant à terminer les séries que j’ai entamées, je me suis enfin décidée, pratiquement deux ans après avoir lu le premier tome de la trilogie de Lev Grossmann The Magicians, à m’attaquer au second tome, The Magician King (Le roi magicien en V.F.). Nous voici, lecteurs, de retour dans le monde magique de Fillory au côté de Quentin et de ses amis Julia, Eliot, Janet, Josh, et de la nouvelle arrivante dans la bande, Poppy…

Et je vous le fais sans spoiler! Et pour ceux qui l’auraient lu en français, je m’excuse de mes traductions ou approximations, sachant que comme le premier, je l’ai lu en V.O.! Continuer la lecture de Sauver Fillory – The Magician King (Lev Grossmann)

Publicités

Devenir un extraterrestre – Dans la combi de Thomas Pesquet (Marion Montaigne)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

C’est qu’on va presque devenir un vrai blog littéraire avec tout ça! Et que j’ai beau avoir diversifié les lectures, en ce moment j’ai des envies de grandeur, d’espace, de voyage intersidéral… et il a bien fallu que je me console de Don Quichotte.

Las! Je me suis précipitée sur de la B.D., en parallèle d’une lecture « sérieuse » dédiée à la vie mondaine sous le nazisme (pas fun mais intéressant) en attendant de trouver un roman sympa dans ma PAL. Et j’ai repensé à un livre qui y dormait depuis l’an dernier, une bande dessinée qui appelle au rêve et aux grands espaces dans le sens littéral… puisqu’il s’agit bien de voyager dans le cosmos avec une personnalité très médiatisée ces dernières années, à savoir Thomas Pesquet, SPATIONAUTE (attention, je tiens à ce terme). Et c’est la bédéaste Marion Montaigne qui nous entraîne dans sa combi…

Continuer la lecture de Devenir un extraterrestre – Dans la combi de Thomas Pesquet (Marion Montaigne)

Le retour du loser magnifique – Don Quichotte, tome II (Miguel de Cervantès)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Comment vous portez-vous? Et comment se portent vos lectures depuis ma dernière chronique? De mon côté, le ravissement littéraire se fait de nouveau sentir et vous allez très vite comprendre pourquoi. 😍

Vous souvenez-vous, en mai dernier, d’une magnifique chronique dédiée à l’une des plus grandes œuvres écrites du monde, qui m’a valu beaucoup de rire et de joie? Comment, vous n’avez jamais lu mon article dédié à Don Quichotte de Cervantès?…

Si tel n’est pas le cas, malandrins, je vous invite à y jeter prestement un œil, et même les deux, ajouterait Sancho, avant de lire ce qui suit. Car j’ai tout récemment achevé une lecture aussi fabuleuse que rocambolesque, à savoir la suite des aventures du naïf écuyer et de son maître sévèrement siphonné… Nous repartons maintenant dans la Manche, où Don Quichotte et Sancho Panza n’ont décidément pas dit leur dernier mot! Continuer la lecture de Le retour du loser magnifique – Don Quichotte, tome II (Miguel de Cervantès)

Un conte sucré comme un bonbon – Le Mirliton merveilleux (Rostaing, Telory)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que votre année a bien commencé et que ce mois de janvier s’écoule agréablement pour vous. De mon côté, toujours en recherche d’emploi, mais bon, je ne m’affole pas encore. Et je profite du temps que j’ai pour moi pour m’adonner à un rythme un peu plus… slow life.

Et du coup, je dessine, je me débloque au niveau de l’écriture, et je lis. Oh oui, je lis, même si je traîne un peu sur Don Quichotte car je suis quand même préoccupée (on va pas se mentir), et j’ai enfin lu ce très bel album qui m’a été offert pour Noël: Le Mirliton merveilleuxContinuer la lecture de Un conte sucré comme un bonbon – Le Mirliton merveilleux (Rostaing, Telory)

Héros en détresse – Supernormal (Robert Mayer)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Tout d’abord, à celles et ceux qui auraient manqué mes précédents articles, je renouvelle mes meilleurs vœux pour cette année 2019, et je vous remercie encore pour votre soutien à ce blog et à mes projets.

Pour cette première chronique livresque de l’année, j’ai eu un « petit coup de folie » en laissant encore une fois de côté Don Quichotte pour me pencher sur un autre ouvrage. Je souhaitais lire quelque chose dédié à New York ou avec cette ville en toile de fond, tout en restant dans un registre léger et peu prise de tête. Je suis retombée sur l’un des ouvrages de ma PAL, qui pour le coup m’a fait bien envie: Supernormal. Je l’ai lu en très peu de temps, et je vous livre une petite réaction à chaud… Continuer la lecture de Héros en détresse – Supernormal (Robert Mayer)

Uchronie qui part en vrilles – Zeppelin’s War, t. 3: Zeppelin contre ptérodactyles (Nolane, Vilagrasa)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout va bien pour vous alors que nous glissons doucement vers les Fêtes…  et c’est ainsi que pour le goûter ou le tea time, je vous offre une petite chronique des familles.

Me voici, après une lecture que je ne chroniquerai pas (car je n’ai pas été fan) de retour avec une B.D., que j’aurais souhaité lire en septembre lorsque j’étais en vacances, mais à ce moment-là, j’étais en recherches pour mon appartement, et dès que j’ai signé le bail, une fois la pression retombée, je me suis écroulée comme une grosse merde, et bye bye mes B.D.s. Mais je me rattrape avec le dernier volume d’une bande dessinée uchronique qui m’avait bien bottée, j’ai nommé: Zeppelin’s War. Après deux ans d’attente, j’ai enfin lu ce nouveau tome. Installez-vous bien confortablement, avec thé et tout le toutim, que je vous présente cet opus au titre à la fois kitsch et intriguant, qui fleurerait presque le vieux nanar: Zeppelin contre ptérodactyles…  Continuer la lecture de Uchronie qui part en vrilles – Zeppelin’s War, t. 3: Zeppelin contre ptérodactyles (Nolane, Vilagrasa)

Livre d’images sombres – Crimson Peak (Guillermo del Toro, 2015)

Très chers Lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens en ce début de semaine avec une nouvelle chronique film. Veuillez m’excuser si, après Les Quatre Filles du Docteur March, on est beaucoup moins dans l’esprit des Fêtes, gentil et festif, que sur les autres blogs. (Même si hein, vous avez vu, entre le logo et le fond, j’ai refait un petit look au blog!) Comme vous allez le voir avec le film présenté ici – et comme vous le verrez, malgré la diversification du blog, on continue quand même à parler SFFF!

Pour l’anecdote, j’ai eu l’occasion, et le plaisir, de le découvrir à la faveur d’une petite fuite chez mes parents pour me remonter le moral, un petit film dont je n’avais vu que les affiches dans le métro lors de sa sortie: à savoir Crimson Peak de Guillermo del Toro. Nous allons suivre Edith, une jeune héritière américaine et romancière aspirante, dans un coin reculé de l’Angleterre… Continuer la lecture de Livre d’images sombres – Crimson Peak (Guillermo del Toro, 2015)