Le Délire geek ULTIME – Future Man (Seth Rogen, Evan Goldberg – 2017)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien et que la dernière chronique, dédiée à Stranger Things, vous a plu. Encore une fois, je m’en veux un peu de ne pas vous offrir de commentaires quant à mes lectures: d’autant plus que j’aurais voulu faire un sujet sur les beaux livres à l’approche des fêtes, ça m’ennuie! Qu’à cela ne tienne, je poursuis avec des idées de séries à voir au coin du feu. Et s’il y en a une que je vous conseille en ce moment…

C’est bien Future Man, produite par Seth Rogen et Evan Goldberg, et sortie sur la plateforme Hulu en novembre dernier. Jouant avec les codes de l’univers des jeux vidéos et les références à des films et séries SF cultes, la série nous entraîne dans les aventures délirantes de Josh, un agent d’entretien qui ne pensait pas avoir à sauver le monde ailleurs que dans ses jeux vidéos!

Continuer la lecture de Le Délire geek ULTIME – Future Man (Seth Rogen, Evan Goldberg – 2017)

Publicités

Retour de la bande à Mike – Stranger Things, saison 2 (frères Duffer, 2017)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que votre semaine a bien débuté. De mon côté au boulot, je suis complètement sous l’eau avec les retardataires qui se souviennent qu’ils ont finalement des commandes de fin d’année, ou des choses à terminer en vitesse. Donc, jusqu’au 22 au soir, je suis en plein rush, entre ça et ma dernière CFE (j’ai stoppé l’auto-entreprenariat), et j’espère que le rythme de publication ne s’en ressentira pas trop!

J’ai décidé, cette semaine, de vous parler séries. À part ça, j’avais envie depuis plus d’un mois de vous parler de la seconde saison de Stranger Things, sortie pour Haloween cette année. Nous repartons donc à Hawkins, pour retrouver Mike et sa bande…

Continuer la lecture de Retour de la bande à Mike – Stranger Things, saison 2 (frères Duffer, 2017)

Explorer Vénus avec les Soviets – La SF du bloc de l’Est au cinéma

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Deux cosmonautes transportés par leur robot pour échapper à une coulée de lave dans La Planète des Tempêtes – Source: Cinémotions.com

Aujourd’hui la chronique que je vais vous présenter est un peu particulière. En effet, il s’agit d’une remise à jour d’un article que j’ai rédigé aux tous débuts du blog, à l’époque où celui-ci n’était pas trop suivi, mais que j’ai tenu à re-partager avec vous pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, parce que je pense que les deux films dont il est question gagnent à être connus, et je souhaite profiter du nombre d’abonnés et du bon référencement du blog pour les faire connaître.

Et ensuite parce que quoi de mieux que les cent ans de la Révolution russe pour parler de la SF du bloc de l’Est? Car si l’on connaît les innovations que doit le cinéma à la propagande soviétique (malgré tout l’irrespect que je dois à ce régime) en termes de plans de caméra et de montage, et les chefs d’œuvre d’Eisenstein, on en sait en général beaucoup moins sur des genre cinématographiques tels que la science-fiction! Aussi j’ai souhaiter réparer cette méconnaissance maintenant que le blog a « quelques » abonnés de plus! Je vais donc vous parler de deux petits films que j’ai eu l’occasion de voir il y a quelques années sur Ciné FX (dieux que cette chaîne me manque!) dans un cycle dédié: L’Étoile du Silence et La Planète des tempêtes… Je vais vous présenter succintement chacun d’entre eux, avant de vous offrir une petite critique comparée de ceux-ci! Attention, nous entrons dans l’histoire des idées!

Continuer la lecture de Explorer Vénus avec les Soviets – La SF du bloc de l’Est au cinéma

Dracula chez les ploucs – Salem (Stephen King)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Après vous avoir gratifié d’un petit article déco de Noël, je vais revenir dans l’univers de l’horreur et du macabre, le temps d’un roman. J’ai beau avoir une PAL de compétition, je n’avais pas envie de me plonger dans un truc trop sérieux, j’avais besoin de me changer les idées. C’était peu de temps avant Halloween, alors je me suis dit: « Pourquoi pas un petit Stephen King? » Ni une, ni deux, j’ai fait un petit tour dans la bibliothèque de mon frère pour dégoter dans sa collection de King le volume qu’il me fallait!

Résultat des courses: j’ai opté pour… Salem. Amateurs de fantastique, je vous emmène dans la petite ville de Jerusalem’s Lot, dans le Maine (territoire cher à l’auteur, comme on le sait…) pour une drôle de chasse au monstre…

Continuer la lecture de Dracula chez les ploucs – Salem (Stephen King)

Stephen King – Le roi du fantastique mille et une fois adapté

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Après du cinéma et de la télévision (Haha! Quels souvenirs!), la semaine Les Enfants d’Halloween se poursuit en mélangeant ces deux médias pour, je l’espère, votre plus grand plaisir. Aujourd’hui, je vous parle d’un auteur connu pour être l’un des maîtres de l’horreur et du fantastique, qui ne peut être négligé pour la période d’Halloween: Stephen King. Personnellement, je ne suis pas une fan absolue, mais je dois avouer que les quelques histoires que j’ai lues de lui sont assez bien menées dans l’ensemble et que je ne boude pas mon plaisir…

Mais avant de devenir une lectrice assidue et de connaître Stephen King en tant qu’auteur, je connaissais déjà quelques adaptations de son œuvre, et ce sans même savoir qu’il s’agissait d’adaptations. Pour être honnête, je vais un peu tricher car pour trois des films, je ne les ai vus que plus grande (dont deux très récemment!), mais il paraît qu’ils repassent régulièrement à la télé, alors j’en déduis que certains d’entre vous ont pu les voir en rediffusion quand ils étaient petits! 🙂 Pardonnez mon « retard » sur certains films – je n’ai vu Christine qu’il y a quelques jours – mais c’est en toute bonne fois que je rédige cet article pour la thématique qui nous occupe. Alors « venez jouer avec moi », et n’hésitez pas à me dire, en fin d’article, quel a été votre premier « frisson King » au cinéma ou à la télévision! Et à me conseiller sur ce que je dois visionner ou non! 🙂

Continuer la lecture de Stephen King – Le roi du fantastique mille et une fois adapté

Enfants d’Halloween – Les séries qui nous faisaient frissonner quand on était gosses

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous avez passé un bon moment avec la première chronique de la semaine thématique Les Enfants d’Halloween. Celle-ci se poursuit aujourd’hui, non pas avec du cinéma, mais des séries. Des séries un peu particulière, parce qu’à Halloween, il fait bon se coller une bonne trouille.

Nous sommes mercredi, et accessoirement le jour de la Toussaint. Il faut bien admettre qu’enfants et pré-ados, nous avions tendance à aimer nous faire peur… Vous vous reconnaissez là-dedans?… Normal! Pour ceux d’entre nous qui ont grandi dans les années 1990 (et aussi au début des années 2000), le mercredi, c’était plutôt cool: pas école en primaire, et pas école l’après-midi au collège. Pour peu que nous ayons fait nos devoirs, il se peut que certains d’entre nous aient eu l’occasion de se poser devant la télé pour regarder quelques séries. Il y avait l’embarras du choix en termes de programmes pour les enfants et pré-ados, dont quelques séries pas trop mal pensées… mais aussi les séries pour les plus grands. Et oui, ces séries que certains d’entre nous n’avaient pas le droit de regarder, sous prétexte qu’elles donnaient des cauchemars, mais que j’ai pu voir parce que nos parents nous laissaient les regarder avec eux. Je vous ramène donc, le temps d’une courte chroniques, en ces lointains souvenirs télévisuels… Et c’est parti!

Continuer la lecture de Enfants d’Halloween – Les séries qui nous faisaient frissonner quand on était gosses

Chat noir et grimoire – Hocus Pocus: Les Trois sorcières (Kenny Ortega, 1994)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Ta-daaaaah, les p’tits loups! Les Enfants d’Halloween est officiellement ouverte sur le blog! Youpi! Je suis très heureuse de consacrer une thématique à Halloween cette année, et je renouvelle le souhait de vous la rendre aussi agréable que possible!

Je la commence donc pile-poil pour Halloween – j’aurais dû m’y prendre avant mais bon… ne boudons pas notre plaisir! – avec une comédie d’Halloween qui risque fort d’éveiller les souvenirs des enfants des « glorieuses » années 1990: Hocus Pocus: Les Trois Sorcières, se déroulant dans la ville de Salem. Je l’ai vu à l’époque de sa sortie en vidéo – soit à peu près deux ans après sa sortie en salles aux États-Unis. Quelle impatience à l’époque quand on voyait les délais de sortie entre les différents pays, et qu’il fallait attendre encore un an ensuite pour la vidéo! 🙂 C’était quelque chose! Mais trêve de parlotte et entrons dans le vif du sujet…

N.B.: En revanche, hormis la bande-annonce du film en fin d’article, je n’ai pas trouvé d’images d’assez bonne qualité pour l’illustrer! J’espère que ça ira!

Continuer la lecture de Chat noir et grimoire – Hocus Pocus: Les Trois sorcières (Kenny Ortega, 1994)