Retour de la bande à Mike – Stranger Things, saison 2 (frères Duffer, 2017)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que votre semaine a bien débuté. De mon côté au boulot, je suis complètement sous l’eau avec les retardataires qui se souviennent qu’ils ont finalement des commandes de fin d’année, ou des choses à terminer en vitesse. Donc, jusqu’au 22 au soir, je suis en plein rush, entre ça et ma dernière CFE (j’ai stoppé l’auto-entreprenariat), et j’espère que le rythme de publication ne s’en ressentira pas trop!

J’ai décidé, cette semaine, de vous parler séries. À part ça, j’avais envie depuis plus d’un mois de vous parler de la seconde saison de Stranger Things, sortie pour Haloween cette année. Nous repartons donc à Hawkins, pour retrouver Mike et sa bande…

Continuer la lecture de Retour de la bande à Mike – Stranger Things, saison 2 (frères Duffer, 2017)

Publicités

Une IA traquée – Le Projet K (Douglas Preston)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez tous bien cette semaine, et que tout roule pour vous! Contre toute attente, alors que je me croyais mal barrée pour pondre une chronique décente cette semaine, par manque de temps et parce que je pensais dormir dans le train au lieu de lire… Eh bien non, j’ai enchaîné les pages et j’ai achevé, en allant au boulot, ce petit ouvrage qui dormait doucement dans ma PAL depuis plus d’un an!

Avec Le Projet K, signé Douglas Preston,   j’ai lu mon premier Preston (qui a écrit d’autres thrillers avec Lincoln Child que mes parents dévorent!), je me suis légèrement écartée de ma ligne éditoriale, avec thriller aux vagues relents de SF qui traite d’espace et d’intelligence artificielle. Laissez-moi vous présenter Dorothée, un étrange programme initialement dédié à l’exploration spaciale, qui développe une conscience…

Continuer la lecture de Une IA traquée – Le Projet K (Douglas Preston)

Ma PAL Histoire – Mon autre passion!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Hello, hello! J’espère que vous allez bien aujourd’hui! Je reviens avec un article un peu particulier – comme souvent depuis quelques temps, car j’ai un rythme un peu bizarre – car il va sortir du cadre de la SFFF. En effet, comme certains d’entre vous le savez depuis que vous fréquentez ce blog, j’ai bien d’autres passions, comme la littérature en général, le spatial, mais aussi… l’Histoire! Et oui!

Car au cours de mon cursus universitaire chaotique avant ma reconversion dans le graphisme (qui m’a plutôt réussi, avouons-le! 😉 ), j’ai glané une petite licence d’Histoire, et un master d’études germaniques avec une spécialisation en Histoire et civilisation du monde germanique. Il m’en est resté quelque chose… La preuve, je viens d’achever Les Magiciens fous de Hitler de Pierre Lunel, un ouvrage assez « malaisant »  et j’ai renoué avec ce goût pour l’Histoire depuis mon séjour en Angleterre qui m’a fait renouer avec le Moyen-Âge, une période injustement traitée. Ainsi, je vais vous présenter une petite sélection d’ouvrage qui vous donneront peut-être des envies d’Histoire! C’est partie pour un voyage dans le temps!

Continuer la lecture de Ma PAL Histoire – Mon autre passion!

Explorer Vénus avec les Soviets – La SF du bloc de l’Est au cinéma

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Deux cosmonautes transportés par leur robot pour échapper à une coulée de lave dans La Planète des Tempêtes – Source: Cinémotions.com

Aujourd’hui la chronique que je vais vous présenter est un peu particulière. En effet, il s’agit d’une remise à jour d’un article que j’ai rédigé aux tous débuts du blog, à l’époque où celui-ci n’était pas trop suivi, mais que j’ai tenu à re-partager avec vous pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, parce que je pense que les deux films dont il est question gagnent à être connus, et je souhaite profiter du nombre d’abonnés et du bon référencement du blog pour les faire connaître.

Et ensuite parce que quoi de mieux que les cent ans de la Révolution russe pour parler de la SF du bloc de l’Est? Car si l’on connaît les innovations que doit le cinéma à la propagande soviétique (malgré tout l’irrespect que je dois à ce régime) en termes de plans de caméra et de montage, et les chefs d’œuvre d’Eisenstein, on en sait en général beaucoup moins sur des genre cinématographiques tels que la science-fiction! Aussi j’ai souhaiter réparer cette méconnaissance maintenant que le blog a « quelques » abonnés de plus! Je vais donc vous parler de deux petits films que j’ai eu l’occasion de voir il y a quelques années sur Ciné FX (dieux que cette chaîne me manque!) dans un cycle dédié: L’Étoile du Silence et La Planète des tempêtes… Je vais vous présenter succintement chacun d’entre eux, avant de vous offrir une petite critique comparée de ceux-ci! Attention, nous entrons dans l’histoire des idées!

Continuer la lecture de Explorer Vénus avec les Soviets – La SF du bloc de l’Est au cinéma

Un O.V.N.I. du cinéma – Vampires en toute intimité (Waititi/Clement, 2014)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je dois avouer que je ne suis pas très assidue ces jours derniers, aussi bien sur mon blog que sur les vôtres, et je m’en excuse. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur, et je vous remercie au passage pour vos nombreux passages sur le blog depuis le début du mois. De mon côté, je me remets doucement de ma dernière lecture de Stephen King – tout en hésitant sur ce que je vais lire prochainement – et continue mon livre sur Les Magiciens fous de Hitler, tandis que je peste au sujet de l’écriture et de mon prochain anniversaire (je ne veux pas avoir 31 ans, pas dans ces conditions!). J’essaie donc de ne pas me laisser abattre, aussi j’ai décidé de vous présenter une petite comédie vampirique…

Aujourd’hui, vous ferez donc connaissance avec Vampires en toute intimité (What we do in the shadows), sorti en 2014. Ce film fantastique néo-zélandais avait attiré mon attention il y a quelques temps, lors d’un passage sur le câble, de par son parti pris narratif quelque peu atypique. Je vous parle tout de suite, dans cette petite chronique, de cet O.V.N.I. à l’humour noir débordant…

Continuer la lecture de Un O.V.N.I. du cinéma – Vampires en toute intimité (Waititi/Clement, 2014)

Dracula chez les ploucs – Salem (Stephen King)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Après vous avoir gratifié d’un petit article déco de Noël, je vais revenir dans l’univers de l’horreur et du macabre, le temps d’un roman. J’ai beau avoir une PAL de compétition, je n’avais pas envie de me plonger dans un truc trop sérieux, j’avais besoin de me changer les idées. C’était peu de temps avant Halloween, alors je me suis dit: « Pourquoi pas un petit Stephen King? » Ni une, ni deux, j’ai fait un petit tour dans la bibliothèque de mon frère pour dégoter dans sa collection de King le volume qu’il me fallait!

Résultat des courses: j’ai opté pour… Salem. Amateurs de fantastique, je vous emmène dans la petite ville de Jerusalem’s Lot, dans le Maine (territoire cher à l’auteur, comme on le sait…) pour une drôle de chasse au monstre…

Continuer la lecture de Dracula chez les ploucs – Salem (Stephen King)

Le squelette qui croyait au Père Noël – L’Étrange Noël de Monsieur Jack (Tim Burton, 1994)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

La semaine thématique Les Enfants d’Halloween va se clore aujourd’hui, et je souhaitais la terminer en beauté avec une œuvre cultissime qui part d’Halloween pour nous emmener doucement vers Noël. Je suis très heureuse de vous l’offrir aujourd’hui.

Jack Skellington découvrant la pureté de la neige – Source: Imdb.com

Je conclus donc cette thématique d’abord imprévue avec un film que certains d’entre vous attendiez peut-être de voir enfin passer sur ce blog. J’ai nommé, un véritable chef d’œuvre, un monument de l’animation: L’Étrange Noël de Monsieur Jack. Je l’ai vu pour la première fois lors de sa sortie en vidéo en France, et il est devenu depuis l’un de mes films cultes, faisant partie de ceux que je regarde à peu près à chaque fin d’année. C’est avec un grand plaisir que je vais maintenant vous le présenter. 🙂 Je vais donc pousser la porte et vous emmener, comme le dit l’introduction du film, « dans un univers dont les enfants rêvaient »…

Continuer la lecture de Le squelette qui croyait au Père Noël – L’Étrange Noël de Monsieur Jack (Tim Burton, 1994)