Vampires déjantés – What We Do in the Shadows (Saisons 1 & 2 – 2019-…)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

La période post-déconfinement se passant toujours en famille, j’en ai profité pour des visionnages en pagaille, dont je vous parlerai peut-être plus tard. Nous verrons en temps voulu, les gens! 😉 La série dont je vais vous parler va certainement vous rappeler quelque chose si vous suivez le blog depuis longtemps. Peut-être bien Vampires en toute intimité?…

Car il ne s’agit de rien de moins que de la série qui en a été tirée, What we do in the Shadows, diffusée pour la première fois l’an dernier, et que j’ai regardée pendant les insomnies. Et c’est parti!

Continuer la lecture de Vampires déjantés – What We Do in the Shadows (Saisons 1 & 2 – 2019-…)

Exotisme sans prise de tête – La Momie (série de films, 1999-2008)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien et que ce déconfinement vous réussit. Pour ma part, je suis sortie deux fois (masquée, bien sûr, il faut prendre ses responsabilités), et après huit semaines sans mettre le nez dehors, ça m’a fait un bien fou. J’ai profité de la période récente pour m’évader par les films, et des revisionnages se sont imposés pour l’évasion par l’esprit. Au programme, des trucs bien cons et drôles, sans grande réflexion derrière, juste pour le fun. Parmi ces monuments de la non-réflexion, la série des aventures des O’Connell, avec les films La Momie.

Et comme je suis une meuf immensément sympa, je vous fais un trois en un avec la trilogie COMPLÈTE des aventures de notre famille d’archéologues préférés! De quoi vous donner des idées de choses à voir ce Week-end?…

Continuer la lecture de Exotisme sans prise de tête – La Momie (série de films, 1999-2008)

Des nouvelles de la Galaxie voisine – Stargate Atlantis (2004-2009)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que votre déconfinement se passe bien, et que certains d’entre vous sont en route vers une vie un peu plus agréable. Comme vous ne l’ignorez pas si vous me suivez sur Instagram, j’ai profité du confinement pour compléter ma PAL Star Wars, et également pour visionner plein de films et de séries.

Et en parlant de séries, si vous avez lu mon dernier bilan, vous n’êtes pas sans savoir que je mentionnais Stargate Atlantis dans mes revisionnages du moment pendant le confinement. Or je suis une grande amatrice de l’univers de la franchise Stargate: fan du film depuis l’enfance, fan de la série Stargate SG-1 (il faudra que je la re-regarde dans les mois qui viennent!) depuis sa première diffusion en France quand j’étais au collège, j’ai bien évidemment été curieuse de son spin-off Stargate Atlantis – en revanche, ne me demandez rien sur Stargate Universe, car je me suis faite chier comme un rat mort devant. Nous partons donc dans la cité d’Atlantis, au côté d’une toute nouvelle équipe…

Continuer la lecture de Des nouvelles de la Galaxie voisine – Stargate Atlantis (2004-2009)

De la boue plein les genoux! – Une Equipe hors du commun (Penny Marshall, 1992)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Vous cherchez une idée de film à regarder ce soir ou ce Week-end? Qu’à cela ne tienne, les copinautes!

Aujourd’hui, alors que nous sommes encore confinés (et honnêtement, j’ai beau me languir de sortir, je pense qu’on ne devrait pas autant précipiter le déconfinement), je vous propose un tout nouvel article, avec une autre suggestion de film. Encore une fois, il s’agit d’un film non-SFFF, tourné dans les années 1990, qui a réellement bercé mon enfance, et qui a été l’une des premières grandes découvertes cinéma que mes parents aient faites sur le câble.

Après vous avoir emporté en pleine Première Guerre mondiale au fin fond du Pays de Galles, je vous propose un autre voyage, au temps de la Seconde Guerre mondiale, aux Etats-Unis, alors que les femmes sont sollicitées pour remplacer les hommes… sur les terrains de base ball avec Une Equipe hors du commun!

Continuer la lecture de De la boue plein les genoux! – Une Equipe hors du commun (Penny Marshall, 1992)

Déplacer des montagnes – L’Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne (Christopher Monger, 1995)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

01_AQGUCMDUM_AfficheC’est l’heure du goûter et du thé, alors me revoilà!

J’espère que cette période de confinement se passe bien pour vous. Confinée en famille, je vois une certaine routine s’installer et j’espère me remettre bientôt à écrire. Mais ce n’est pas simple tous les jours que de savoir qu’on ne peut pas sortir, même si c’est pour la bonne cause. Si la vie en vase clos comporte quelques gageures, il y en a une qui consiste à occuper son temps libre. Et ces temps-ci, cela consiste à choisir de quoi regarder, entre séries et films…

Or cinématographiquement parlant, je me suis penchée sur des œuvres que je n’avais pas visionnées depuis un sacré bail, et que j’affectionnais particulièrement. L’Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne fait partie de ces quelques spécimens de films peu connus, mais avec un tel pittoresque, un tel charme, que je ne me lasse pas de revoir. Ainsi je vous amène, le temps de cette aventure, dans le Pays de Galles de la Première Guerre mondiale…

Continuer la lecture de Déplacer des montagnes – L’Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne (Christopher Monger, 1995)

Une grosse blague dans la Galaxie – Star Wars IX: The Rise of Skywalker (novellisation, Rae Carson)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Me revoici, toujours tenant ma promesse d’un printemps galactique! J’ignore si vous attendiez ou si vous redoutiez la suite des « événements » sur le blog… mais les faits sont là, la folie « star warsienne » continue avec une nouvelle chronique dédiée. Et avec le confinement, ça permet de s’évader.

Et pas n’importe laquelle, car je me lance dans le même exercice qu »il y a deux ans, à savoir la lecture de la novellisation du tout dernier opus, The Rise of Skywalker par Rae Carson. Et comme vous pouvez vous en apercevoir, c’est encore une lecture en V.O. car je n’ai pas eu le courage d’attendre la sortie du livre en français. En effet, je brûle d’impatience de connaître les tenants et les aboutissants du récit, de voir les explications des divers raccourcis du film pour excuser le fait que la prod’ a copieusement merdé, et surtout de retrouver Ben Solo. On ne se refait pas! 😉

Et c’est reparti pour une galaxie lointaine, très lointaine, pour une chronique avec spoilers garantis, et sans « GIFs du kiffe »! 🙂 En avant, on met la gomme parce que ça va chier, et le 1er Avril est le jour idoine quand on voit à quel point ce livre est une blague!

Continuer la lecture de Une grosse blague dans la Galaxie – Star Wars IX: The Rise of Skywalker (novellisation, Rae Carson)

Crépuscule de l’Empire (I) – Star Wars: Riposte, t.1 (Chuck Wendig)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

 

71XD-jvrJVLEncore un article qui vous fera demander: Who let the geek out?… Et oui, les copinautes, à la faveur du confinement et de mes difficultés à me concentrer sur les lectures autres que les ouvrages savants et Star Wars – vous parlez d’un grand écart de styles, mon printemps galactique se poursuit encore et toujours dans l’univers de ma saga des étoiles préférée (avec Stargate).

Après ma lecture sympathique mais quelque peu frustrante de Resistance Reborn, où j’ai (re)découvert le personnage de Wedge Antilles, pilote rebelle, et celui de Norra Wexley, elle aussi pilote, j’ai appris que tous deux étaient les héros de la trilogie Riposte (Aftermath en V.O.)… ce qui m’a convaincue de la lire car je me tâtais depuis un moment. Aussi, je vous parle aujourd’hui de son premier volume, où débute une incroyable bataille pour déloger les derniers loyalistes de l’Empire galactique…

Continuer la lecture de Crépuscule de l’Empire (I) – Star Wars: Riposte, t.1 (Chuck Wendig)

Avant « La Menace Fantôme » – Star Wars: Maître et Apprenti (Claudia Gray)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Hello there! J’espère que vous allez tous bien, que vos blogs vont bien, et que vous avez passé de bons moments avec des lectures plaisantes récemment. Pour ma part, comme vous l’avez vu à la lecture du dernier bilan, ce fut assez calme à ce niveau, mais pas déplaisant.

Et encore une fois, les copinautes: « Ah nan! La vieille geek va encore nous faire chier avec son Star Wars! » C’est que je vous avais prévenus. Eh fallait s’y attendre, les enfants, je vous avais d’ores et déjà prévenue que j’étais à fond dans le truc et que le printemps serait galactique, avec novellisations et BDs au rendez-vous. C’est ainsi que j’ai choisi de vous parler, aujourd’hui, d’un bon petit récit sis dans l’univers de la célèbre saga, où l’on retrouve le jeune Obi-Wan Kenobi et son maître Qui-Gon Jinn pour une mission spéciale: Maître et Apprenti.

Nous repartons il y a longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine…

Continuer la lecture de Avant « La Menace Fantôme » – Star Wars: Maître et Apprenti (Claudia Gray)

Le Quichotte du XXIe siècle – L’Homme qui tua Don Quichotte (Terry Gilliam, 2018)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien, que vous avez pu ou pouvez profiter de quelques jours de vacances, et de bons visionnages, qu’il s’agisse de sorties récentes ou plus anciennes.

Comme certains d’entre vous vous en souvenez peut-être, je suis devenue une grande, GRANDE fan des deux tomes de la monumentale œuvre de Miguel de Cervantès… j’ai nommé Don Quichotte. Roman lu sous un prétexte assez fallacieux, car il s’agissait d’être préparée au film de Terry Gilliam, avec un casting qui m’alléchait : L’Homme qui tua Don Quichotte.

Voili-voilà, je me suis prise au jeu des aventures de l’ingénieux hidalgo de la Manche, au point d’appréhender le film de Gilliam, jusqu’à la fin du dernier Star Wars où, en manque d’Adam Driver, j’ai finalement décidé de mettre la main sur L’Homme qui tua Don Quichotte. Vous m’avez lu dire depuis des mois que je souhaitais voir le film, c’est chose faite. Attendez-vous maintenant à un rapport circonstancié quant à cette incursion de Terry Gilliam dans l’univers de Don Quichotte. Continuer la lecture de Le Quichotte du XXIe siècle – L’Homme qui tua Don Quichotte (Terry Gilliam, 2018)

Le Chasseur de primes et l’Enfant – The Mandalorian (Saison 1, 2019)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien! À celles et ceux d’entre vous qui reprenez le boulot, je vous souhaite une bonne reprise… et aux autres de bonnes vacances.

Toujours avec un peu de retard, je vous présente une série vue pendant la saison des Fêtes. En effet, moi qui espérais me calmer un peu avec l’univers Star Wars après la fin de la saga Skywalker, voilà que la Bête est toujours lâchée, comme vous l’avez vu sur les RS. Pour preuve, je n’ai pas pu m’empêcher de suivre la toute dernière sortie de Disney et Lucas Film… j’ai nommé The Mandalorian.

Et c’est reparti pour une galaxie lointaine, très lointaine, au côté d’un chasseur de prime chargé d’un paquet un peu particulier…

Continuer la lecture de Le Chasseur de primes et l’Enfant – The Mandalorian (Saison 1, 2019)