Le Sang des Wolf – Acte I – Chapitre XI

SWCH11001Elle reprit conscience, les narines comme les yeux agressés par une odeur corrosive. Comme à la piscine. Tout puait le chlore à plein nez. Elle voulut bouger, mais n’y parvint pas. Ses bras et ses jambes butèrent contre des parois transparentes, glissantes comme du verre. Son gémissement lui resta bloqué dans la gorge qu’elle avait desséchée, lorsque la sensation de ses chairs à vif se réveilla. Elle se souvint avoir couru au milieu de la forêt, puis de ces couloirs obscurs empestant le sang, pour leur échapper… Puis ils s’étaient jetés sur elle, des crocs acérés s’étaient enfoncés dans ses membres, et des griffes lui avaient labouré son dos. Et quelqu’un – oui quelqu’un, car ça ne pouvait être que quelqu’un, lui avait tailladé le flanc…

Qui diable était-ce ? Qui étaient-ils ?

Ou plutôt… QU’ETAIENT-ILS ?

Continuer la lecture de Le Sang des Wolf – Acte I – Chapitre XI

Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre X – 2ème Partie

SWCH10003Le soleil allait disparaître derrière l’horizon boisé, et une brise fraiche s’engouffrait entre les branches, faisant bruisser la forêt dans son entier. Deux hommes encagoulés soulevèrent la bâche, découvrant deux cages métalliques à l’arrière du pick-up. Dans la demi-pénombre, on y distinguait deux masses poilues recroquevillées qui dormaient paisiblement. Une grande femme, dont l’ample capuche ne révélait que le bas du visage aux lèvres pulpeuses et une longue natte blonde, s’avança pour jeter un coup d’œil aux loups endormis.

« Vous ne pourriez pas faire ça de nuit, plutôt que de vous pointer au crépuscule ? aboya-t-elle.

− Figurez-vous que mon planning ne me permet pas de faire autrement, je suis un homme occupé, avec des délais qui ne souffrent aucun retard… Même pour de bons clients comme vous Madame. Et ce ciel et cette lumière ne sont-ils pas charmants ? Ça fait partie de mon petit côté… inattendu. Ce qui jusque là m’a sauvé les fesses, et qui m’a permis de vous fournir. J’ai eu une petite amie française qui dans sa langue maternelle appelle ce moment ‘entre chien et loup’ car c’est l’heure confuse où l’on ne sait plus faire la différence entre le meilleur ami de l’homme et le prédateur qui hante la lisière des bois… répliqua avec un suave accent trainant le jeune homme affublé d’une peu discrète chapka blanche, adossé à son véhicule.

− Trêve de parlotte. C’est tout ce que vous m’avez dégoté ? »

Continuer la lecture de Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre X – 2ème Partie

Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre X – 1ère Partie

SWCH10001Wagner venait de rejoindre Klenz et Terwull à la morgue. Il avait déjà remonté son impressionnante masse de cheveux blonds, tendant les mains pour recevoir sa paire de gants en latex. Son attente fut déçue par le médecin légiste qui lui désigna le chemin de son bureau. Mais cela ne sembla pas entacher son enthousiasme, malgré le travail de titan qu’il avait à abattre, les fausses pistes et les impasses à prévoir. Il revenait d’une petite visite chez un homme soupçonné de posséder des loups et dénoncé par son voisinage.

« Inspecteur, si vous aviez vu ça ! J’y suis allé avec Horvat, Gruber et toute une équipe spécialisée… Ah c’était quelque chose ! En fait, dès que j’ai lu le nom du type en question, une vieille connaissance, j’ai voulu les accompagner. Quant à lui, quand il m’a vu sur le pas de sa porte, j’ai cru qu’il allait avoir une attaque !

− Vous avez trouvé une piste sérieuse ? s’enquit Terwull, à la fois las de tout ce babillage et à l’affût d’une information intéressante. Un nom ? Un lieu ?

− Un ours.

− Pardon ? » tiqua Klenz en ouvrant des yeux rond derrière ses lunettes.

Continuer la lecture de Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre X – 1ère Partie

Le Sang des Wolf – Acte I – Journal de l’inspecteur Rolf Terwull – Janvier 1952

  • Lundi

 

JT4001Le commissaire Fliege m’a convoqué dans son bureau. Avec Berger.

On ne sait toujours pas comment ce salopard de Wolf s’est vidé de son sang. On n’en a absolument aucune idée. Du coup, Berger a émis l’hypothèse que le meurtrier s’y connaît en médecine. Pourquoi pas ? De toutes les manières, je ne peux pas leur parler de ceux que je suppose impliqués, pas plus que de mes soupçons envers l’épave nommée Siegfried ou envers Fräulein Wolf. Et puis, pour ce cœur d’artichaut de commissaire, dès que ça porte une jupe, ça ne peut pas manier le couteau ou le fusil…

Pour finir, même s’ils croient eux aussi, à cause de la croix gammée, en un règlement de compte avec d’anciennes victimes du nazisme, ils ne veulent pas trop faire de remous du côté de la communauté juive, pas plus que parmi les cercles bienpensants de la capitale. Le fait est que des diplomates ont fréquenté la clinique de Wolf, et qu’on a encore pas mal d’anciens Nazis qui officient à Vienne, dans les administrations, et même dans les affaires. Il fallait des gens compétents pour reconstruire le pays, comme on nous disait à l’époque. Sans compter que vu le contexte actuel, Vienne est un véritable imbroglio diplomatique, un foutu nid d’espions. Nos gouvernements semblent beaucoup plus préoccupés par les communistes que par les anciens criminels et collaborateurs qui courent toujours, au moment où Ricains et Ruskovs foulent encore notre bien-aimé pavé viennois. Bref, on marche sur des œufs.

Continuer la lecture de Le Sang des Wolf – Acte I – Journal de l’inspecteur Rolf Terwull – Janvier 1952

Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre IX – 2ème Partie

SWCH9004Georg passa le seuil de son appartement, exténué. Il gagna la cuisine et s’y servit un café. Il avait passé tant d’heures à éplucher les dossiers concernant Odon Finsterwald. En effet, il avait pu constater sur les clichés pris des jeunes femmes agressées et de l’appartement de son frère dévasté après son passage express, que ce type n’était pas un tendre… Quant aux collègues, ils s’étaient lancés sur le listing de trafiquants d’animaux sauvages répertoriés dans les alentours de Vienne et même plus loin, et sur celui des élevages clandestins. Pour le moment, ils pataugeaient complètement. C’était un travail fastidieux, et l’équipe savait qu’ils feraient chou blanc plusieurs fois avant de trouver une piste sérieuse sur ces milieux dont ils n’avaient pas l’habitude. Terwull espérait que son enquête du côté de la famille Finsterwald apporterait du nouveau et permettrait, par recoupement, de cibler les recherches. Mais pour le moment, les pensées et les idées toutes plus saugrenues et folles les unes que les autres se bousculaient dans son crâne.

Continuer la lecture de Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre IX – 2ème Partie

Le Sang des Wolf – Acte I – Chapitre IX – 1ère Partie

SWCH9002« Il va sans dire, inspecteur, que je vous fais une fleur en vous recevant ici, car j’ai du travail, mine de rien… Ce n’est pas une question d’apparence, je m’en fous royalement. Je peux vous offrir quelque chose ? Un thé ? Un café ? Un jus de fruit ? Un scotch ? »

Depuis qu’il s’était intéressé à cette affaire, Terwull avait la désagréable sensation d’être environné, tout comme son grand-père, de gens terriblement beaux. Si le qualificatif de jeune loup eût convenu à quelqu’un, c’était bien à Wolfram Finsterwald. La trentaine, grand et baraqué – du moins presque autant que l’inspecteur, vêtu d’un costume gris très flatteur, ses cheveux blonds plaqués en arrière dégageaient un visage digne aux pommettes hautes et au nez très légèrement busqué. Ses yeux bleu-gris à l’éclat de l’acier semblaient sonder l’âme de Georg. Ce jeune monsieur occupait un bureau spacieux et clair dans un bâtiment rénové du centre-ville. Le mobilier, très épuré, seyait parfaitement à l’apparence de son occupant, debout derrière un bureau formé d’une plaque de verre fumé soutenue par quatre cylindres de métal chromé. Tout y était parfaitement en ordre, pas comme sur le sous-main d’Ulrike envahi de liasses de papiers et de mille et un objets insolites, comme son porte-encens new age et son mug fétiche. Non, ce Finsterwald-là semblait ordonné, à la limite de la maniaquerie.

Continuer la lecture de Le Sang des Wolf – Acte I – Chapitre IX – 1ère Partie

Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre VIII – 2ème Partie

SWCH8004En repassant près de la salle de réunion, Terwull entendit la voix calme et posée de Wagner, accueillie par l’assistance avec un silence religieux. Souriant, l’inspecteur se dirigea vers son bureau dont il pouvait, pour une fois, profiter seul. Il ferma la porte et s’installa confortablement, se saisissant du téléphone et composant le numéro du docteur Sauer. Il attendit quelques sonneries avant qu’une voix féminine, celle d’une secrétaire, lui répondît.

« Cabinet du docteur Sauer, clinique Blauberg, en quoi puis-je vous aider ?

− Bonjour Madame, ici l’inspecteur Georg Terwull de la brigade criminelle de Vienne. J’enquête en ce moment sur une affaire qui demanderait le concours du Docteur Sauer. S’il pouvait répondre à quelques unes de mes questions, cela m’aiderait beaucoup.

− Je vous prie de rester en ligne. »

Il reconnut vaguement le son d’une chaise qu’on repoussait, puis des voix étouffées.

« Vous êtes toujours là, monsieur ? Je vous mets en relation avec le docteur. »

Continuer la lecture de Le Sang des Wolf – ACTE I – Chapitre VIII – 2ème Partie