Avancée de mes écrits – « Le Sang des Wolf » – Personnages à bout de nerfs!

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Nouveaux Wolf-Addicts,

Me voici de retour! Je tiens d’abord à dire un grand merci aux deux nouveaux abonnés de la semaine: vous me faites immensément plaisir et je suis ravie de votre intérêt pour ce blog! J’espère que le contenu vous apportera distraction, plaisir et jolies découvertes. Et comme les abonnés déjà plus anciens, j’espère aussi vous faire découvrir une autre facette de ma « plume » avec chaque semaine la synthèse des avancées sur le blog de mon roman Le Sang des Wolf qui mêle polar et fantastique, ainsi qu’un peu d’humour, d’émotion, de noirceur et de romance. Intrigués? 😉 Voici ce que nous disent les chapitres de cette semaine…

  • Un avant-goût du prochain flashback...
    Un avant-goût du prochain flashback…

    ACTE III – Chapitre XXIX – 3ème Partie: Enfin la fin de ce chapitre sanglant, où nous retrouvons l’un de nos héros particulièrement malmené, aussi bien physiquement qu’émotionnellement, et qui va devoir se résoudre à accepter de l’aide.

  • ACTE III – Chapitre XXX – 1ère Partie: Petit bilan de l’inspecteur Terwull et de Wolfgang Wagner auprès de la commissaire – très remontée – et retrouvailles avec notre héroïne Zoé, de plus en plus troublée et renfermée, saisie d’une inquiétude qu’elle ne comprend pas, malgré le joyeux babillage de son amie Tristana. Aurait-elle senti que quelqu’un a besoin de son aide?

Exceptionnellement, il n’y a eu que deux publications cette semaine, dues au fait que… En pleine reconversion professionnelle, j’ai vu un stage se prolonger, avec de gros projets pour la fin d’année qui approche, et un autre très prenant, plus ou moins hors du contexte bureau. Mais ne vous en faites pas, je m’organise et tout reviendra bientôt à la normale. (Enfin, « la normale », me concernant… C’est un peu exagéré!) 😉

De même pour Les Mondes de Blanche, j’ai peur que mes chroniques soient pour le moins « express », aussi j’essaie de retrouver dans ma biblio- et DVDthèque des choses sympathiques sur lesquelles il n’est pas besoin de trop disserter, et pour lesquelles je pourrais vous offrir un contenu de qualité! (D’ailleurs une petite idée m’est venue, là maintenant, de suite…)

Ce lundi, nous retrouverons Markus Finsterwald, prêt à tout pour plaider la cause de son fils auprès du Wolfsrat, un nouveau flashback dans le Vienne d’après-guerre alors que Terwull l’Ancien tente d’en apprendre plus sur le docteur Wolf et surtout sur son si beau et fragile fils Siegfried parti prématurément. Et nous entamerons un chapitre qui verra les retrouvailles de deux protagonistes particulièrement appréciés…

Je vous laisse donc vous pourlécher les babines avec cette petite illustration au crayon, et j’invite mes nouveaux lecteurs à se reporter au résumé du roman et, pour une lecture plus simple et fluide (je vous accorde que le format blog n’est pas évident), à la table des matières. N’hésitez pas à faire vivre ce blog de vos commentaires, et à le faire connaître autour de vous!

Je vous souhaite un excellent week-end à tous et je vous retrouve bientôt avec des nouvelles chroniques, et croisons les doigts, pour un dessin!

Blanche Mt.-Cl.

Publicités

Petite Action « littéraire » de la Rentrée: Devenez un #WolfAddict !

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Comme j’aime à le rappeler régulièrement sur ce blog, je ne suis pas seulement fan d’histoires à lire, mais aussi férue d’écriture et j’ai, dans le cadre d’un concours de lecture, écrit mon premier roman. Il n’a pas été retenu, mais cela m’a permis de retravailler ce texte – dont, prise par le temps, j’avais un peu bâclé la fin… Cela a donc donné lieu à une histoire mixant les genres entre le polar et le young adult (je pense que de très jeunes adultes pourraient en effet s’y reconnaître), entre le thriller et le surnaturel,  entre l’humour et la romance – et même la « bromance »… Le Sang des Wolf. Il s’agit du premier volume d’une trilogie se déroulant à Vienne, de nos jours, alors que sont commis des meurtres atroces et qu’une famille puissante craint pour ses secrets…

SW26001
Lukas, l’un des jeunes héros du « Sang des Wolf »…

En attendant de trouver un éditeur, je le publie chapitre par chapitre sur un site dédié, Le Sang des Wolf, à raison d’un post tous les deux jours – le texte a été préalablement protégé. Les deux premiers actes du roman sont déjà publiés sur le site, et l’Acte III a débuté cette semaine. Comme je sais qu’il n’est pas évident de lire sur écran, j’ai ponctué ce texte de quelques illustrations de ma main, ce qui étoffe quelque peu l’univers de l’histoire et vous familiarise avec le minois des principaux personnages.

Je suis à la recherche de nouveaux lecteurs et je pense qu’avec l’automne approchant, nous sommes dans les meilleures conditions pour apprécier l’ambiance si particulière de cette histoire. En effet, les températures rafraîchissent, et dans les publications de la semaine prochaines, vous pourrez voir les premières neiges saupoudrer la capitale autrichienne… Vous êtes donc invités, si vous le souhaitez, à vous abonner au Sang des Wolf et à reprendre sa lecture dès le début, si le coeur vous en dit.

Continuer la lecture de Petite Action « littéraire » de la Rentrée: Devenez un #WolfAddict !

Le Sang Des Wolf (2014) Blanche Montclair

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,
Bien le bonjour!

Sev, une adorable internaute, qui me fait en ce moment l’honneur de lire mon roman Le Sang des Wolf, a rédigé un avis lecture sur son blog littéraire, La bibliothèque de Sev… Je l’en remercie beaucoup, et si le coeur vous en dis, je vous invites, curieux et fous de lecture, à aller voir son blog de plus près!

La bibliothèque de Sev

CouvertureSWDevantJ’ai découvert Le Sang Des Wolfau hasard de mes pérégrinations sur la toile. En farfouillant sur le blog sur lequel le roman est publié, je suis tombée sur un univers riche, réfléchi et dense.

L’auteur, Blanche Montclair, s’est non seulement exprimée par l’écrit, mais aussi par le dessin et la musique. Sa démarche, l’histoire du roman, la genèse des personnages, tout est détaillé. J’aime les détails, ça tombe bien. J’aime les travaux complets, fouillés, achevés. C’est le cas ici.

Je me suis donc laissée tenter par la lecture des premiers chapitres, qui m’ont convaincue. Je suis persuadée que son travail mérite d’être vu et connu du plus grand nombre, c’est pour cela que je le partage ici.

Les histoires de loup-garou, ça vous parle ou pas. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Mais un travail aussi poussé et abouti mérite d’être partagé.


L’histoire: Comme je n’ai…

Voir l’article original 661 mots de plus

Hommage à Tim Burton – Le beau Wolfgang Wagner – Mars 2015

Très chers lecteurs de ce blog,

TimBurton007Je reviens ce week-end avec une autre illustration relative à mon roman Le Sang des Wolf, et à cet hommage à Tim Burton. Comme vous le voyez, j’ai réutilisé les proportions des personnages de Tim Burton – silhouette mince, grands yeux – qui se prêtent tout à fait à ce personnage grand et mince, prompt à gesticuler en tout sens, et ces nuances bleues qui suggèrent la saison froide.

J’ai beaucoup aimé créer ce personnage – dont voici la description complète: c’est un beau gosse blond aux longs cheveux de guerrier germanique, tout de noir vêtu, maquillé et bardé de bijoux. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé travailler sur ses yeux dans ce dessin, puisque son fard sombre donne de la profondeur à son regard.

Il pourrait faire figure de gothique taciturne caricatural, de métalleux renfermé et primaire comme les médias aiment souvent à nous montrer (sauf pour Abby dans N.C.I.S.), mais ce n’est pas ce que j’ai voulu faire. Au contraire, j’ai voulu créer un homme plein d’humour, très sociable et prompt à la blague, un vrai réservoir d’anecdotes suite à ses nombreux voyages et missions et qui font de lui un collaborateur précieux pour l’inspecteur Terwull. Bref, ce Wolfgang Wagner respire la joie de vivre, et ce malgré la noirceur du cas qui l’occupe.

C’est d’ailleurs le personnage préféré de ma mère… mais je vous laisse juges!

Passez une bonne nuit!

Blanche Mt.-Cl.

Hommage à Tim Burton – Portrait de la Commissaire Huber – Février 2015

Très chers lecteurs de ce blog,

TimBurton006Me revoici avec l’une de mes créations rendant hommage à Tim Burton, toujours en rapport avec mon roman Le Sang des Wolf. J’espère que ce n’est pas trop lassant, mais le fait est que ma formation de graphiste m’occupe beaucoup et je n’ai que ce moyen pour garder la main en dessin!

Après Zoé, Tristana, Jan et le beau Lukas, laissez-moi vous présenter un autre personnage excentrique comme il y en a pléthore dans cette histoire… Il s’agit de la commissaire Ulrike Huber, une jolie femme dans sa petite cinquantaine, athlétique, toujours très élégante et à la mode, tirée à quatre épingles avec ses petits tailleurs tendance et ses lunettes à monture épaisse. Elle aime le New Age, et comme vous le voyez en arrière-plan, Madame fait brûler de l’encens dans son bureau quand elle est sur une affaire particulièrement stressante, comme c’est le cas dans cette histoire. En revanche, ne vous fiez pas à ses airs de respectable Viennoise, elle jure comme un charretier, a des comparaisons très imagées, et ne peut s’empêcher tour à tour de materner ou de hurler sur ses collègues. Pour résumer, c’est une femme de caractère!

Bref, c’est le personnage préféré de mon père dans le roman (il paraît qu’elle lui fait penser à ma mère…). Vous pouvez toujours profiter de ses bons mots en cliquant sur le lien de la page de mon roman… que je compte rafraichir quelque peu dans les jours prochains.

Entre deux exercices de graphisme ou entre deux critiques littéraires, je mettrai en ligne les portraits d’autres personnages! 🙂

En vous souhaitant une bonne nuit, et de faire de beaux rêves!

Blanche Mt.-Cl.

Dessin – Romance et Erotisme – Joyeuse Saint Valentin 2015!

Très chers lecteurs de ce blog, bien le bonsoir!

Je tiens à vous souhaiter à tous une très belle Saint Valentin. J’espère que vous avez pu passer de doux moments avec votre dulciné/e, et que, si vous n’avez pas encore trouvé votre perle rare, ce sera bientôt le cas. Après tout, c’est toujours agréable d’avoir quelqu’un à aimer, et d’être aimé/e en retour. Pour ma part, si je ne nie pas la dimension éminemment commerciale de cette célébration, il n’en reste pas moins que c’est aussi une occasion de rappeler à la personne que l’on aime ce qu’elle signifie pour nous, quand bien même c’est une affaire de tous les jours. Nul besoin de dépenser des sommes astronomiques en restaurant et en cadeaux, il suffit de créer l’occasion de partager quelque chose ensemble, de prévoir du temps pour soi et pour l’autre.

LukasZoéLiebe001
Le Sang des Wolf – Lukas et Zoé partageant un tendre moment

 

Aussi pour cette Saint Valentin, je vous offre ce dessin, relatif à mon roman en ligne Le Sang des Wolf et à la romance tant attendue de mes lecteurs entre ces deux personnages. C’est comme un petit spoiler du deuxième volume en cours d’écriture, puisque cette scène n’a pas lieu dans le premier opus! 🙂 On y voit les deux héros dans un moment très intime – vous pouvez même voir les cicatrices et le regard particulier du jeune homme. Bien évidemment, ce dessin a une portée érotique et physique… Et je vais sortir quelque chose de TERRIBLEMENT galvaudé, mais y a-t-il sur Terre quelque chose de comparable à la chaleur du corps de l’être aimé près de soi? 😉

En termes de technique, j’ai encore une fois opté pour le crayon, et ai ré-utilisé l’association de couleur de ma série rendant hommage à Tim Burton (elle n’est d’ailleurs pas finie…), puisqu’elle fonctionne et se prête bien à l’atmosphère vaguement sombre de l’histoire.

J’espère en tout cas que vous aurez aimé le dessin et que ces deux héros vous feront un peu rêver – à défaut de vous convaincre de lire mon histoire! 😉

En vous souhaitant une bonne nuit et de beaux rêves!

Blanche Mt.-Cl.

Hommage à Tim Burton – Portrait de Zoé – Février 2015

Très cher lecteurs et followers,

Voici une petite variante sur Zoé du Sang des Wolf. Toujours dans le style de Tim Burton – visage très rond et grands yeux de poupées.

TBurton005

J’ai changé la technique, cette fois-ci, et ai préféré le stylo bleu au crayon de couleur.

Blanche Mt.-Cl.